Communiqué de DhimmiWatch 

Selon la presse du 19 novembre 2020, le Président Macron vient de donner 15 jours aux organisations du CFCM pour établir une charte de fonctionnement basée sur des valeurs républicaines. Le Président aurait » fixé deux conditions : qu’ils s’engagent à mettre un terme à toute pratique de l’islam politique, et qu’ils s’engagent à mettre un terme à toute ingérence étrangère« 

Dhimmi-Watch rappelle que pour être compatible avec les lois de la République et la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, cette charte devra mentionner clairement son rejet de trois moteurs de l’islam politique :

– le rejet officiel du djihad, c’est-à-dire de la tentative d’islamisation de la France, par conversion, par intimidation (avec le terrorisme) ou par tout moyen de pression;

– le rejet officiel de la dhimmitude: Parmi les non-musulmans, qui sont considérés comme des êtres inférieurs, les Chrétiens et les Juifs (« peuples du livre ») ont un statut intermédiaire : ce sont des « dhimmis ». Pour avoir le droit de pratiquer leur croyance, les dhimmis doivent accepter un statut, la dhimmitude, fait d’humiliations, d’oppression, de discriminations ; ils peuvent être réduits en esclavage, chassés de leur propre pays ou assassinés;

– le rejet de la criminalisation de l’apostasie et de la non-croyance. Un Musulman a le droit de changer de croyance ou de ne pas avoir de croyance.

Djihad et dhimmitude sont les deux principaux moteurs du séparatisme et du terrorisme selon l’islam politique. Ils ont entraîné des millions de morts, des exodes, des nettoyages ethnico-religieux. Ce sont des crimes contre l’humanité.

Dhimmi Watch souhaite que les organisations et les personnalités laïques et républicaines prennent la parole d’urgence, et mettent ces points essentiels parmi les priorités dans le débat public, afin que l’islam de France prenne ses distances avec l’islam politique.

Dhimmi-Watch

L’Observatoire International de la Dhimmitude

dhimmiwatch.2030@gmail.com 

 

Comité d’Honneur : Bat YE’OR, présidente ; Magdi Cristiano ALLAM, Waleed ALHUSSEINI ; Alain-René ARBEZ ; Jean- Claude BADOUX ; Claire BRIERE BLANCHET ; Diagne CHANEL ; Alexandre DELVALLE ; Bernice DUBOIS ; Petra HELDT ; Raymond IBRAHIM, Jean-Pierre LLEDO ; Malcolm LOWE, Sammy GHOZLAN ; Jean-Loup MSIKA ; Lina MURR NEHME ; Lucien Samir OULAHBIB ; Boualem SANSAL ; Jacques TARNERO ; Ara TORANIAN ; Olivier VERON

Dhimmi-Watch : En novembre 2019, un groupe de lanceurs d’alerte a fondé DHIMMI-WATCH, l’Observatoire International de la Dhimmitude. Ils sont originaires d’Europe, d’Afrique et d’Amérique. Ils sont Arméniens, chrétiens, juifs, musulmans, croyants ou non-croyants. Ensemble, ils défendent les droits humains et demandent l’abolition de la dhimmitude, pour que tous les êtres humains soient enfin considérés comme égaux. Ils veulent avertir les opinions publiques du sort des dhimmis, pour rendre aux dhimmis leur dignité, pour commémorer leur résistance à l’oppression longue et cruelle qui leur a été imposée en terres islamisées et pour soutenir ceux qui souffrent aujourd’hui.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.