Saisie d’armes par Israël: démenti du Hezbollah

0
332

Le mouvement chiite libanais du Hezbollah a nié jeudi tout lien avec la cargaison d’armes saisies par la marine israélienne en Méditerranée, après des démentis similaires de la Syrie et de l’Iran.
La marine israélienne a annoncé avoir saisi des

“Le Hezbollah dément catégoriquement tout lien avec les armes que l’ennemi sioniste prétend avoir saisi à bord du bateau Francop, et dénonce dans le même temps la piraterie israélienne dans les eaux internationales”, a indiqué le mouvement, qui est soutenu par Damas et Téhéran, dans un communiqué.

Le numéro deux des forces navales israéliennes, Rani Ben-Yehuda, a annoncé la saisie mercredi de “centaines de tonnes d’armes” en provenance d’Iran et destinées selon lui au Hezbollah, à bord d’un cargo arraisonné au large de ses côtes, l’une des plus grosses saisies du genre par la marine israélienne.

Le même jour à Téhéran, les ministres iranien et syrien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki et Walid Mouallem ont démenti, selon le site internet de la télévision iranienne Press TV.

“Le bateau ne transportait pas d’armes de fabrication iranienne à destination de la Syrie ou du Liban” mais des objets de fabrication syrienne destinés aux consommateurs iraniens, a dit notamment M. Mouallem.

L’Iran et la Syrie sont les principaux soutiens à l’étranger du mouvement chiite Hezbollah mais les deux pays démentent qu’ils fournissent à ce dernier autre chose qu’un soutien moral.

Un commando de la marine israélienne a intercepté avant l’aube le “Francop”, un navire marchand battant pavillon d’Antigua et appartenant à l’armateur allemand Gerd Bartels, à environ 100 milles nautiques (180 km) des côtes d’Israël. Le cargo a été conduit au port d’Ashdod (sud de Tel-Aviv) et des soldats en ont extrait des centaines de caisses de munitions, cachées derrière des sacs de ciment, selon un photographe de l’AFP.

La résolution 1701 du conseil de sécurité de l’ONU qui a mis fin à la guerre dévastatrice entre Israël et le Hezbollah en 2006 demande le désarmement de toutes les milices au Liban, an allusion notamment au Hezbollah, et interdit la vente d’armes à ces dernières.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.