Raid aérien israélien dans la bande de Gaza AFP

0
173

Un appareil a bombardé ce bâtiment sans faire de blessé, ont indiqué des témoins palestiniens.

L’aviation israélienne a mené dans la nuit de samedi à dimanche un raid aérien contre un bâtiment à l’est de la ville de Gaza, selon des sources concordantes palestiniennes et israéliennes.

Un appareil a bombardé ce bâtiment sans faire de blessé, ont indiqué des témoins palestiniens. Le raid a été confirmé par l’armée israélienne. Une porte-parole a indiqué à l’AFP que le “raid visait un tunnel construit sous le bâtiment en vue d’une opération contre les forces israéliennes déployées sur la frontière avec Gaza, à un kilomètre et demi du site”. Elle a ajouté que l’attaque “était intervenue après un tir de roquette à partir de la bande de Gaza qui a touché samedi Israël”, sans faire de blessé.

Par ailleurs, une grenade a été lancée dans la ville de Gaza, apparemment par un Palestinien, sur des gardes postés devant le centre de la sécurité d’Ansar du mouvement islamiste Hamas qui contrôle la bande de Gaza depuis juin 2007. Ce centre de détention avait été détruit lors de l’offensive israélienne de décembre-janvier dernier. L’explosion de la grenade n’a pas fait de blessé, selon des sources médicales qui ont rapporté l’incident.

Un raid aérien précédant, le 25 août, avait visé des tunnels de contrebande reliant la bande de Gaza à l’Egypte. Il avait fait trois morts et neuf blessés suite à l’effondrement de deux tunnels Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a prévenu ces dernières semaines que l’armée israélienne “répliquera à chaque tir de roquette ou d’obus de mortier” à partir de la bande de Gaza. En réponse aux roquettes tirées depuis ce territoire, l’armée israélienne avait lancé entre le 27 décembre et le 18 janvier derniers une offensive contre le mouvement islamiste, ayant officiellement pour objectif de faire cesser ces tirs.

Cette opération a fait plus de 1.400 morts palestiniens en majorité des civils et 5.000 blessés palestiniens et dévasté de larges parties de ce territoire surpeuplé. Selon l’armée israélienne, plus de 200 roquettes et obus de mortier ont été tirés depuis Gaza vers Israël depuis la fin de l’offensive israélienne “plomb durci” contre le Hamas.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.