Le prix Médicis étranger a été remis ce mardi 6 novembre à l’écrivain israélien Avraham B. Yehoshua pour Rétrospective (Grasset).

Au lendemain de l’attribution du prix Femina à Patrick Deville pour Peste & Choléra (Seuil), c’est aujourd’hui au tour du jury Médicis de remettre ses prix. Couronnant Emmanuelle Pireyre dans la catégorie roman français, le jury a choisi de remettre le prix Médicis étranger 2012 à Avraham B. Yehoshua pour Rétrospective (Grasset).

Avraham B. Yehoshua, l’un des plus grands écrivains israéliens, a été couronné le 6 novembre par le Médicis étranger pour «Rétrospective» (Grasset), un roman mélancolique sur les mystères de la création artistique. AFP/BERTRAND GUAY

Rétrospective d’une vie

Paru le 29 août dernier, Rétrospective raconte le séjour de Yaïr Mozes, célèbre réalisateur israélien désormais à la fin de sa vie, à Saint-Jacques-de-Compostelle. Venu pour assister à une rétrospective de son œuvre organisée dans la ville espagnole, le vieil homme se retrouve à partager la même chambre que la belle Ruth, son ancienne muse. Plongé dans ses souvenirs de jeunesse, Yaïr Mozes va alors faire le point sur son œuvre et sa vie, et s’interroger sur ses choix. Mais, arrivé au crépuscule de sa vie, peut-il encore changer le cours des choses ?

« Un roman superbe, polyphonique »

A sa sortie en librairie, le dernier né d’Avraham B. Yehoshua avait récolté assez peu de critiques dans la presse. Seul André Clavel de Lire avait alors salué « un roman superbe, polyphonique, une tapisserie dont les multiples nœuds se délient peu à peu pour dévoiler la complexité des âmes. Et pour montrer que, dans une époque tourmentée, l’espérance a le visage de la création ». Aucun doute cependant sur le fait que ce Médicis étranger fasse exploser les ventes de Rétrospective.

Avraham B. Yehoshua : un auteur engagé

Né le 9 décembre 1936 à Jérusalem, Avraham B. Yehoshua devient, après des études à l’Université hébraïque de Jérusalem, enseignant à l’Université de Haïfa. Parallèlement à ça, il commence, dès son service militaire, à écrire des nouvelles et des pièces de théâtre et devient très vite un des jeunes auteurs les plus prometteurs de la littérature israélienne. A 75 ans, d’Avraham B. Yehoshua a déjà reçu le Prix Bialik, le Prix Israël et le Los Angeles Times Book Prize. Il est également connu pour son engagement en faveur du processus de paix israélo-palestinien.

E.A My BOOK Article original

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.