© 2009 AFP (TARIQ MAHMOOD)
A displaced Pakistani woman from northwestern Buner district sits next to a bag of food after receiving them from a United Nationd World Food Program (WFP) distribution center in Swabi on May 2, 2009. Pakistani security forces seized control of a key road in northwestern Buner district as troops and helicopter gunships shelled militant hideouts, the military said. AFP PHOTO/Tariq MAHMOODAu moins trois personnes, deux Pakistanaises et un étranger, ont été tuées lundi à Islamabad dans un attentat à la bombe dans les bureaux du Programme alimentaire mondial (PAM) de l’ONU, a indiqué la police.

« Trois personnes, dont un étranger, ont été tuées dans l’explosion », a indiqué aux journalistes sur place Tahir Alam, un officier de police.

Un autre officier, Bani Amin, a précisé que deux Pakistanaises figuraient parmi les personnes tuées.

Plusieurs autres personnes ont été blessées.

« La bombe a explosé dans l’entrée du PAM », a indiqué à l’AFP un de ses personnels locaux, sous couvert de l’anonymat, évoquant « plusieurs victimes ».

« C’était un attentat à la bombe », a expliqué à l’AFP Tariq Mehmood, un officier de la police d’Islamabad.

« Six à sept personnes ont été blessées et il semble que la bombe était dissimulée dans le bâtiment », a déclaré le policier Bani Amin. Un autre officier sur place a assuré que quatre ou cinq des blessés sont des « étrangers ».

Le membre du personnel local du PAM a assuré avoir vu une jambe sectionnée sur les lieux de l’attentat et un journaliste de l’AFP pouvait voir une colonne de fumée s’élever au dessus du bâtiment, protégé, comme toutes les agences de l’ONU et les ambassades à Islamabad, par de très épais murs anti-explosion.

Le Pakistan est en proie à une vague sans précédent d’attentats –suicide pour la plupart– perpétrés par les islamistes liés à Al-Qaïda, et qui a fait plus de 2.100 morts ces deux dernières années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.