Maxime Hauchard, le boucher Français de la vidéo de Daesh

6
1054

img
Maxime Hauchard, djihadiste de l’EIIL

Les exécutions par décapitations mises en scène dans la dernière vidéo mise en ligne par l’agence de presse de l’Etat islamique (EI) [1″>Article original seraient le fait, soit d’une unité de combattants étrangers de l’EI, soit d’une sélection de combattants étrangers de différents pays.


"Très forte probabilité" de la présence d’un… par BFMTV

Le ressortissant français Maxime Hauchard, 22 ans, alias Abdallah Al-Faransi, a été identifié parmi les bourreaux. Selon des sources djihadistes en ligne, d’autres membres de l’escadron seraient européens, mais leur identité reste inconnue.

Ci-dessous les informations obtenues par MEMRI à partir du profil Facebook de Hauchard, fermé en juillet 2014.

img

Maxime Hauchard, alias Abdallah Al-Faransi, Facebook 2014.

img

Facebook de Maxime Hauchard, combattant djihadiste et membre de l’escadron de la mort de l’Etat islamique.

Maxime Hauchard, alias Abdallah Al-Faransi, est né en 1992 dans un petit village de l’Eure, Le Bosc-Roger-en-Roumois. Il évoque sa radicalisation par le biais de lectures, d’enregistrements audio et de vidéos trouvées sur Internet, après sa conversion à l’islam à l’âge de 17 ans.

Son profil Facebook retrace l’histoire d’un jeune Français fraîchement converti à l’islam, indigné par les mauvais traitements infligés aux musulmans en Europe, et par leur condition déplorable dans le monde entier, selon lui. Son désir de se perfectionner en arabe et son intérêt pour le bien-être de ses coreligionnaires musulmans l’amènent à voyager en Afrique de l’Ouest, en Mauritanie et au Maroc, où il est enseignant bénévole en cours préparatoire.

Selon les informations partagées sur Facebook, il arrive en Syrie en août 2013, après avoir traversé la ville turque de Ganzantiep, où il entre en contact avec les recruteurs de l’Etat islamique [EI”>Article original. Après avoir suivi un entraînement, il intègre une unité de muhajirun – émigrants – composée principalement d’hommes en provenance de pays arabes, mais aussi de quelques Européens.

Il raconte qu’il vit dans une base de l’EI avec d’autres combattants, n’étant pas encore marié. Il poste de nombreuses photos de lui-même, posant avec des armes, y compris des armes lourdes, au grand étonnement de ses amis restés en France qui l’exhortent, dans leurs commentaires, à rentrer chez lui.

Hauchard affirme s’être trouvé à Mossoul avant la prise de la ville par l’EI, et avoir participé à un combat d’infanterie intense et régulier. Il déclare qu’en tant que groupe, l’EI souhaite « répandre la loi d’Allah sur terre » et « élargir les frontières de l’État [islamique”>Article original ». En tant qu’individu, il aspire à mourir en martyr. Il se fait connaître de l’opinion en juillet 2014 en accordant une interview à une chaîne de télévision française [2″>Article original, et en se montrant actif sur Facebook, jusqu’à ce que son compte soit fermé.

En mai 2014, il explique sur Facebook : « Ici, on n’est plus une organisation, on n’est plus Al-Qaïda, on n’est plus une guérilla, on n’est plus cachés ; nous somme un Etat. Ça veut dire quoi ? Moi je vis à la caserne, mais par exemple il y a beaucoup de frères qui sont mariés, peut-être avec une, deux, trois ou quatre femmes, qui ont des enfants, ils ont des maisons dans lesquelles il vivent avec leurs familles, ils ont un travail. Il peut être soldat, s’occuper de la logistique, ou travailler dans l’administration et rester dans son bureau, il peut travailler dans le service de Dawa [prosélytisme”>Article original, dans la station de radio, il peut être juge dans un des tribunaux, il peut travailler à l’hôpital, ou dans la police. Eh oui, nous avons mis en place des services publics, et il faut bien des frères qui y travaillent. Tous les mois nous avons un salaire, l’eau et l’électricité sont gratuits pour tous. Il n’y a pas d’impôt ou de taxe, l’Etat te donne une maison et une prime pour le mariage et pour chaque enfant. Et le travail des soldats est varié : tu peux faire partie des divisions d’attaque, de l’artillerie, des snipers, des chars, ou monter la garde aux frontières ou sur un barrage routier. Bref c’est le Djihad, mais dans un Etat islamique. »

img

En mars 2013, Hauchard est enseignant bénévole en cours préparatoire en Mauritanie.

img

Capture d’écran d’un post Facebook de mars 2013, avant qu’Hauchard ne rejoigne l’EI. Il partage une vidéo montrant des enfants morts en Syrie : « Les images sont choquantes, la situation l’est encore plus. N’oublions pas nos courageux frères et sœurs de Syrie dans nos invocations. Et arrêtons de nous plaindre ! »

img

Tout juste arrivé en Syrie, Hauchard partage un lien vers un article d’un magazine salafiste, intitulé : « Les djihadistes, super-héros des temps modernes ? Comme des super-héros, ils s’envolent de leur pays vers des terres inconnues pour livrer des combats sans fin. Comme des super-héros, ils défendent la veuve et l’orphelin, les opprimés… »

img

En mars 2014, il partage cette photo sur Facebook et déclare : « Voilà le cratère d’un missile qui a explosé à 200 m de moi et d’un frère lorsque l’on était de garde sur la base. Il est tombé dans le champ, et il avait plu la veille, il s’est donc enfoncé avant d’exploser. Dégât léger, mais le cratère est vraiment impressionnant, a priori un missile Scud ». Ses amis commentent et plaisantent : « C’est étonnant l’arrière-plan : on dirait la Normandie !! »

img

img

Photos partagées par Hauchard sur Facebook, à Raqqa en 2014.

img

img

Photos partagées par Hauchard sur Facebook en mai et juillet 2014, le montrant posant avec différentes armes. En bas à droite, il pose avec son unité avant le déploiement.

img

Capture d’écran d’Abdallah Al-Faransi de la vidéo de décapitations de l’EI du 16 novembre 2014.

img

Capture d’écran d’Abdallah Al-Faransi de la vidéo de décapitations de l’EI du 16 novembre 2014.

Notes :

[1″>Article original Voir rapport MEMRI JTTM New Video: [ISIS Beheads American Hostage Peter Kassig, Dozens Of Syrian Officers, 16 novembre 2014Article original.
[2″>Article original BFM-TV, 11 juillet 2014.

[memri.fr/2014/11/17Article original

———————

Forum pro-Etat islamique aux djihadistes de France : « Ne vous rendez pas ! »

img
Logo du Forum djihadiste Ansar Al-Haqq

Dans un post du 14 octobre 2014, « Al-Maghribi Ahnad », le modérateur du forum djihadiste en français Ansar Al-Haqq, affilié à l’Etat islamique (EI), exhorte les djihadistes occidentaux à ne pas se rendre aux autorités, mais à les combattre et à se préparer au martyre, qui est leur devoir, car « plutôt mourir que faillir ». Le modérateur, apparemment basé en Syrie, écrit : « Ne vous laissez jamais prendre par la DCRI [Direction Centrale du Renseignement Intérieur”>Article original, ne vous rendez pas ! »

Notons que, selon des informations parues dans les médias occidentaux, certains ressortissants français partis combattre en Syrie avec des groupes djihadistes affiliés à Al-Qaïda ont été si fortement intimidés par l’EI qu’ils sont revenus en France et se sont rendus aux autorités. Il se peut que l’appel d’Al-Maghribi s’adresse plus particulièrement à ces derniers, et à ceux susceptibles de les imiter.

img

Dans son message, Al-Maghribi recommande un livre du haut-commandant d’Al-Qaïda et responsable médiatique Abdallah bin Nasser, Ar-Rashid Al Tuwayli, intitulé Ô moudjahidin, la mort, pas l’humiliation.

Citant un combattant djihadiste qui évoquait ce livre, il écrit : « Et sans aucun doute, pour la question de savoir s’il est permis de combattre les autorités, ce n’est pas un problème d’autorisation (yadjoûz) ou non ! Mais d’obligation, tu es obligé cher frère de les combattre ! Mais par contre, savoir comment les tuer, avec quels moyens et quelles preuves, quand ? Pour cela tu peux te reporter au petit traité déjà mentionné, avec la permission d’Allah, ‘Al Manyyah wa la Daniyyah’ ».

Le forum, récemment repris par des membres et sympathisants de l’EI, [3″>Article original a connu une baisse d’activité, en partie du fait de l’utilisation accrue des réseaux sociaux, et en partie en raison des nouveaux outils juridiques mis en place par la France pour réprimer les sites djihadistes.

Al-Maghribi explique que, depuis son départ de France, il se sent plus libre d’exprimer ses opinions : « Maintenant que je ne risque plus d’être inquiété ou arrêté par les tawâghît [tyrans, référence aux gouvernements occidentaux”>Article original, j’en profite enfin afin de propager [du matériel djihadiste”>Article original ce que d’autres ne peuvent faire en terre d’hérésie. »

Notes :
[1″>Article original Ansar-alhaqq.net

[2″>Article original Le Figaro (France), 24 septembre 2014.

[3″>Article original Voir le rapport de MEMRI JTTM Main French-Language Jihadi Forum Supports Islamic State, Bans Dissenting Opinions, 15 août 2014.

[memri.frArticle original

6 COMMENTS

  1. Quand on crache sur ceux qui ont libéré la France, quand on crache sur ce qui ont sortie la France de son passé de collabos, “la grande vadrouille” du Juif Gérard Oury, quand on préfère le cauchemar arabo-musulman au tendre rêve de Rabbi Jacob de “revoir sa Normandie”, {{Eh Bien on peut réellement penser que psychologiquement, mathématiquement, moralement, historiquement, mystiquement qu’Israël est un sursis pour la France et l’Europe.}}
    http://youtu.be/-UPFDsaSD2s

  2. France 2 va nous faire un peu de pedagogie. Pour Noel, il y aura une comedie:
    “Le pere mohamed est une ordure”. Ah la la, ils me font bien mares. Combien de crevards ont applaudis les attentats du 11 septembre, et combien s’en sont enchantes? Faites le compte…on sera bien bien loin des quelques milles…ce n’est que le sommet de l’iceberg anti-americain et antisemite qui fait surface.

  3. Bon c français mes non il es pas responsable à la faute c les politique ô t as pour c jeune pas de perspective avenir la maladie c déjà la ensuite ont as eu une politique très néfaste envers la Syrie et un gourer vraiment rien dans le ciboulot la c pas la Libye do c c jeune ont une un e certaine manière à probation de la France après leur direction être dans et mouvance ils avait plus le choix les vrais criminel à mon sens c la France et les États du golf qui ont financer c monstre de daeh il trouve que des deux très gros trésorier qui ont alimenter daeh se trouve aux Qatar et amis de émir et la c bizarre ont ne fait rien si ont doit couper des têtes c la bas et aussi c fanatique de arabie saoudite aussi criminelle et bien autre et les usa qui joue trop de jeux alors pour c jeune français allons à la racine et il faut détruire à la racine du mal

  4. Ce matin sur RMC dans l’émission des soit disant “grandes gueules” j’ai entendu l’une des intervenants, une abrutie de la gôche morale, déclarer que le fait que ce barbare soit un normand blond au yeux bleu contredisait ceux qui accusent l’immigration musulmane d’être responsable, au moins en partie, de ce radicalisme islamique.

    {{C’est vrai qu’un français normand blond aux yeux bleu c’est très représentatif de l’islam à tel point que lorsque l’on pense à un fanatique musulman gueulant “allah akbar” on pense immédiatement à un descendant des vikings…}}

    Bande de tartuffes !

  5. Une chose est sure, c’est que l’Etat Français, une fois qu’il a acquis la certitude qu’un français est parti faire le Jihad, devrait le destituer définitivement de sa nationalité française. Cela lui éviterait la facilité de revenir en France et de commettre l’irréparable dans notre pays et de pourrir la vie à des millions de français.

  6. Contrairement à ce qu’il dit : Moi je trouve que les musulmans sont très très bien traités en France : on leurs construit des mosquées on respectent leurs lieux de culte dans notre pays ( ce qui n’est pas le cas dans le leurs ) mais j’espère quand même que si ce genre d’individus remets les pieds en Europe qu’on le mettra en prison et à l’isolement pendand toute sa vie, et n’ayez pas peur de le faire, car lui dans son pays de débile, il vous décapiterai, l’état islamique : il faut que toute l’Europe et les Etats Unis fassent périr ses assassins, ces meurtriers, ces salopards, avant que ce soit eux qui le fassent, ils faut les mettrent hors d’état de nuire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.