«La paix passe par l’estomac ! »

0
168

“Cuisiner pour la paix”, sur ce thème a eu lieu mardi soir à Vienne une rencontre gastronomique entre deux chefs réputés, un Israélien, Ran Shmueli, et un Palestinien, Abdalkarim M. Shamsana, au profit de SOS-Villages d’enfants en Israël et dans les territoires palestiniens.
En présence du vice-chancelier et ministre autrichien des Finances, le démocrate-chrétien Josef Pröll, les deux cuisiniers ont indiqué “avoir encore un long chemin devant eux en vue de la paix” entre leurs deux peuples. “Mais, nos points communs sont beaucoup plus importants que ce qui nous sépare et c’est ce que nous voulons montrer au monde, car nous comptons parmi les 80% d’Israéliens et de Palestiniens qui veulent la paix”, ont-ils ajouté.

Le choix de Vienne n’est pas totalement dû au hasard car les grands-parents de Ran Shmueli sont d’origine viennoise: “Ils avaient un magasin d’alimentation à Vienne”, a-t-il indiqué.

Au menu du dîner à but humanitaire figuraient un tartare de poisson sur taboulé, un filet de poisson avec du couscous et de la ratatouille, de l’agneau avec une purée de pois chiches et une crème brûlée à l’eau de rose. L’inspiration méditerranéennes est indéniable…

Des 55 euros du forfait, 5 sont destinés à financer des villages d’enfants en Israël et dans les territoires palestiniens.

Ran Shmueli, âgé de 46 ans, né à Tel-Aviv, a commencé sa carrière en Israël à l’Hôtel Dan, puis au Rothschild French Restaurant et à l’Aroma Café. Aujourd’hui, il dirige une entreprise de traiteur, Shmueli Catering Ltd., et conseille des restaurants comme l’Odéon Bistro et l’Ashtor Mikado Cafe à Tel-Aviv. Il est aussi présent dans de nombreuses émissions de télévision.

Abdalkarim M. Shamsana, 44 ans, a commencé sa carrière en 1985 à l’Hôtel American Colony à Jérusalem et, en 1994, il devient chef au restaurant Taverna, également à Jérusalem, avant de revenir à l’American Colony, dont il est le chef des cuisines depuis 2001. En 2006, il a été lauréat du “Premier concours culinaire palestinien”.

VIENNE, 16 fév 2011 (AFP) –

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.