Le chef du Renseignement militaire égyptien, Omar Souleïmane, a fait part aux Etats-Unis d’efforts de l’Iran pour recruter des bédouins du Sinaï comme passeurs d’armes à destination du Hamas à Gaza, selon un câble diplomatique d’avril 2009 divulgué par le site WikiLeaks. Lire la suite l’article
L’Egypte, un des principaux alliés régionaux des Etats-Unis dans la région, s’alarme de l’influence croissante de l’Iran au Proche-Orient et de ses perspectives d’acquisition de l’arme atomique, confirme également ce télégramme diplomatique américain.

En avril dernier, 26 personnes présentées comme liées aux combattants chiites libanais du Hezbollah, soutenu par l’Iran, ont été condamnées en Egypte pour préparatifs d’attentats présumés en Egypte. Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a dénoncé ce verdict comme politique et injustifié.

Mais Souleïmane s’est déclaré préoccupé par ce qu’il considère comme la première tentative du Hezbollah de mettre sur pied une cellule en Egypte ainsi que par les efforts de l’Iran pour recruter des Bédouins pour faire passer des armes à Gaza, rapporte le télégramme rendu public.

Le câble fait par ailleurs état de divergences entre Washington et Le Caire dans leur perception de “la menace iranienne”, considérée par l’Egypte comme une menace existentielle pour elle-même et la région, mais à relativement long terme.

Un autre télégramme rapporte que Moubarak a averti ses interlocuteurs américains que Le Caire pourrait mettre au point son propre arsenal nucléaire si l’Iran se dotait de l’arme atomique.

Sur Gaza, ce document assure que l’Iran a cherché à plusieurs reprises à financer l’aile militaire du Hamas, mais que, selon Souleïmane, l’Egypte a réussi à empêcher l’argent – 25 millions de dollars par mois – de parvenir jusqu’à Gaza via son territoire.

L’Iran et l’Egypte ont rompu leurs relations diplomatiques en 1980 en raison de la paix conclue par cette dernière avec Israël. Khaled Islamboli, qui a assassiné le président égyptien Anouar Sadate l’année suivante pour avoir signé ce traité, est présenté comme un héros en Iran.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.