Dirar Abu Sissi: que sait-il sur Ghilad Shalit ?

0
152

L’ingénieur Dirar Abu Sissi aurait été kidnappé par le Mossad parce qu’il détiendrait des informations sur Ghilad Shalit.

L’ingénieur nie en bloc mais le tribunal de Petah Tikvah prolonge sa détention.

Noam Shalit, le père de Ghilad, est, quant à lui rentré en contact avec l’épouse de l’ingénieur dans l’espoir d’une avancée pour pouvoir un jour revoir son fils. Cela fait déjà plus d’un mois que l’ingénieur palestinien Dirar Abu-Sissi, qui selon des publications étrangères a été kidnappé en Ukraine par le Mossad alors qu’il était en route vers Kiev, est détenu en Israël. Le journal allemand Der Spiegel en révèle la raison dans son édition internet d’hier : Abou-Sissi aurait été kidnappé car il détient des informations importantes concernant Gilad Shalit.

Dans le reportage publié sur le site internet du Der Spiegel, le quotidien précise qu’Israël n’a pas renoncé à la possibilité de libérer Shalit dans le cadre d’une opération menée par un commando et que, dans ce contexte, est à la recherche d’informations précises sur le lieu exact de détention du soldat kidnappé. En Israël, on espère qu’Abou-Sissi connaît ce lieu.

L’article précise par ailleurs que l’enlèvement est le fruit d’une collaboration entre le Mossad et les services de renseignement ukrainiens : des sources au sein de services de renseignements occidentaux cités dans l’article ont confié que deux agents ukrainiens sont montés dans le train dans lequel se trouvait Abou-Sissi et l’ont enlevé à la demande d’Israël, avant de le transmettre à des agents israéliens.

Eldad Beck– correspondant à Berlin du Yédiot Aharonot

=================

Nouvel espoir pour Noam Schalit ?

Noam Schalit a appelé, jeudi, la famille de l’ingénieur palestinien Dirar Abu Sisi à faire pression sur le Hamas pour libérer son fils, Guilad Schalit.

Dans une conversation téléphonique (retransmise sur Kol Israël) avec l’épouse de l’ingénieur, Veronica, Schalit a assuré à cette dernière que son mari serait libéré dans le cadre d’un éventuel échange de prisonniers. En réponse, la famille Abu Sisi a nié avoir de quelconques liens avec le Hamas et affirmé qu’elle ferait tout ce qui est en son pouvoir pour libérer Dirar.

“Je suis innocent”

Ce dernier a disparu alors qu’il voyageait à bord d’un train entre Kharkov et Kiev, en Ukraine, le 19 février dernier. Il a ensuite été révélé qu’il se trouvait dans la prison de Shikma à Ashkelon. Lors d’une audience au tribunal du district de Petah Tikva, Abu Sisi a déclaré : “Je suis innocent, je suis le directeur adjoint de la centrale nucléaire de Gaza et les accusations portées à mon encontre sont fausses.”

“Ce ne sont que des mensonges”, a-t-il poursuivi. “J’ai été interrogé au sujet de Guilad Schalit et j’ai répondu que je n’avais rien à voir dans cette affaire.” Abu Sisi dit avoir été enlevé en Ukraine.

Par ailleurs, l’ambassadeur de l’Autorité palestinienne en Ukraine, Mohammed Al-Assad, a nié, jeudi, que Dirar Abu Sisi était un membre du Hamas. Qualifiant la disparition de l’ingénieur d'”acte terrible de piraterie”, Al-Assad a appelé les autorités ukrainiennes à faire pression sur Israël pour que l’ingénieur puisse retourner en Ukraine.

JPost.fr

====================

“Je ne sais rien sur Guilad Schalit”

Dirar Abu Sisi ne sait rien sur Guilad Schalit. C’est ce qu’il a déclaré jeudi, peu de temps avant une audience destinée à prolonger sa détention provisoire. “J’ai été enlevé en Ukraine et interrogé au sujet de Guilad Schalit”, a-t-il poursuivi. “Mais je n’ai aucun lien avec lui. Je ne sais rien.”

Abu Sisi a disparu, alors qu’il se trouvait à bord d’un train entre Kharkov et Kiev le 19 février dernier. Il a ensuite été annoncé qu’il se trouvait dans la prison de Shikma à Ashkelon. Selon la presse étrangère, l’ingénieur palestinien, employé à la centrale nucléaire de Gaza, déteindrait des informations précieuses au sujet du prisonnier israélien.

Le tribunal du district de Petah Tikva devrait relâcher Abu Sisi d’ici cinq jours.

Plus tôt jeudi, le ministre de la Défense, Ehoud Barak, a expliqué l’utilité de l’arrestation de Dirar Abu Sisi. Interrogé sur Kol Israël, Barak a précisé que l’ingénieur palestinien détenait des informations importantes au sujet du Hamas – et non pas sur Guilad Schalit -, ce qui justifiait parfaitement son arrestation, selon le ministre.

JPost.fr

===================

Un tribunal israélien prolonge la détention du Palestinien enlevé en Ukraine

Un ingénieur palestinien mystérieusement disparu en Ukraine en février et détenu en Israël a comparu jeudi pour la première fois devant un tribunal israélien, qui a prolongé sa détention jusqu’à lundi avant de l’inculper, selon son avocate.

“Je n’ai rien à voir avec Gilad Shalit”, a-t-il déclaré aux journalistes avant la tenue de l’audience au tribunal de Petah Tiqva, au nord de Tel-Aviv, en référence à un soldat israélien enlevé en juin 2006 par des groupes armés palestiniens et détenu au secret dans la bande de Gaza contrôlée par le Hamas.

“Lors d’une audience à huis clos, le tribunal a prolongé aujourd’hui de cinq jours la détention de mon client Dirar Abou Seessi, et doit l’inculper lundi matin”, a indiqué à l’AFP l’avocate de l’ingénieur, Me Semadar Ben Nathan.

“Il (le détenu) a clamé son innocence et affirmé avoir été enlevé en Ukraine. Il a aussi affirmé que les allégations publiées à son sujet étaient mensongères”, a encore dit Me Ben Nathan.

“Mon client n’a pas d’informations sur Gilad Shalit. Il est probable que ce soit la raison de son arrestation, mais il s’agit d’une erreur car il n’a pas d’information à ce sujet”, avait auparavant précisé l’avocate.

Le tribunal de Petah Tiqva a partiellement levé dimanche le black-out imposé sur cette affaire et confirmé que cet ingénieur était détenu “pour enquête” en Israël.

“Il n’est pas question d’un lien direct mais il sait ce qui se passe au sein du Hamas et c’est important. S’il est détenu en Israël, c’est justifié”, a déclaré jeudi le ministre israélien de la Défense Ehud Barak à la radio publique.

Mercredi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait assuré qu'”Abou Seessi était un membre du Hamas, actuellement légalement détenu en Israël, conformément à toutes les règles”.

“Je ne veux pas apporter de commentaire sur un lien avec Gilad Shalit ou quoi que ce soit d’autre, mais je peux dire qu’il a donné des informations utiles”, avait-il ajouté.

Abou Seessi, 42 ans, a disparu dans la nuit du 18 au 19 février dans un train reliant Kharkiv (est de l’Ukraine) à Kiev où il devait rencontrer son frère, a rapporté le magazine allemand Der Spiegel.

Un contrôleur et un autre employé ont affirmé dans un premier temps que deux hommes en civil avaient fait descendre M. Abou Seessi du train vers 01H00 du matin. Ils se sont ensuite rétractés, ce qui laisserait penser qu’ils ont fait l’objet de pressions de la part de responsables ukrainiens, a précisé Der Spiegel.

L’Ukraine a nié toute implication dans cet incident, tandis que son ministère des Affaires étrangères convoquait l’ambassadeur d’Israël pour des explications.

Père de six enfants et marié à une Ukrainienne, Abou Seessi est le directeur technique de l’unique centrale électrique de la bande de Gaza.

Des négociations indirectes entre Israël et le Hamas via l’Egypte et un médiateur allemand sur l’échange du soldat Shalit, 24 ans, également titulaire de la nationalité française, contre un millier de détenus palestiniens, n’ont toujours pas abouti.

Elle ont notamment achoppé sur l’identité des Palestiniens libérés et sur le lieu où ils se réinstalleraient, Israël répugnant à relâcher en Cisjordanie des personnalités de la deuxième Intifada des années 2000 présentées comme des “terroristes”.

PETAH TIQVA (Israël), 31 mars 2011 (AFP) –

1 COMMENT

  1. Une chose me chagrine, que l’on veuille nous prendre pour des Billes…. Si Vraiment ce monsieur ne sait rien sur Guilad, pourquoi l’autorité Palestinienne, qui est sensée être en desaccord avec le Hamas affirme haut et fort par la voix de son ambassadeur a Kiev que ce monsieur ne sait rien ??????????????????? Guilad serait-il entre les mains de cet hypocrite de Mahmaoud Abbas ???????????????????? Horribles ennemis lâches et Faux, qui se pavanent dans les pays Occidentaux aux frais de la princesse……
    La croix internationale dite internationale, (qui se fait insulter par le Croissant Rouge en Tunisie) visite librement les assassins dans nos prisons, mais pas de nouvelles ou plutôt interdiction de visiter Guilad…..
    un proverbe Arabe : ” quand ton ennemi veut te tuer , tue le avant qu’il ne le fasse ”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.