BARBRA STREISAND – AVINU MALKEINU

0
253

Nous oublions trop vite que la prière est avant tout une vibration de l’homme s’adressant à Dieu. Cette vibration ne peut être que le fruit d’une émotion profonde.

C’est cette émotion sincère qui est l’expression véritable de notre attachement à Dieu.

La simple récitation de textes, sans aucun ressenti, aussi nombreux soient-ils, ne saurait égaler la prière du cœur, avec un minimum de règles.

Beaucoup oublient trop vite, cette dimension de la prière, qui devient alors une contrainte, parce que mal chantée, mal dite, mal enseignée et mal apprise, au détriment des règles qui l’accompagnent.

Ceci (ce chant de B. Streisand) n’est qu’une vibration, mais elle indique un chemin qui devrait en faire réfléchir plus d’un, notamment ceux qui ont la responsabilité de synagogues ou d’oratoires, qui devraient se poser une question: à part la contrainte de la mitsva y-a-t-il une émotion dans la prière ?

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.