Après l’échec “Shayelet 13” Tsahal va crypter ses drones.

0
155

L’armée israélienne a commencé à crypter ses drones. C’est ce qu’ont annoncé plusieurs hauts-responsables du ministère de la Défense, mercredi. Selon des informations révélées peu de temps avant par une équipe d’experts militaires, le Hezbollah était parvenu à tendre une embuscade à un commando de la marine israélienne en 1997, après avoir intercepté des renseignements concernant un raid programmé au Liban. Dans ce qui a, depuis, été baptisé le “désastre Shayetet”, 11 commandos de l’unité d’élite “Shayetet 13” avaient été tués, lors de cet incident, dont le commandant Yossi Korakin.

PHOTO: TSAHAL , JPOST

En août dernier, le leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait révélé des images, recueillies selon lui par un drone israélien qui survolait la zone dans laquelle Tsahal prévoyait une incursion en septembre 1997. Un panel d’investigation avait immédiatement été formé par Tsahal afin de déterminer si le Hezbollah possédait des informations sur le raid et, si oui, comment il les avait obtenues. L’armée avait alors conclu que la milice chiite n’avait intercepté aucune information secrète.

Erreur d’analyse

Après la conférence de presse de Nasrallah, le chef d’état-major Gabi Ashkenazi a cependant ordonné à la Marine, ainsi qu’aux services de renseignements militaires de former un panel d’experts chargés de déterminer si les données présentées par le Hezbollah étaient ou non authentiques. L’équipe doit encore présenter ses conclusions finales mais il semblerait déjà que les images présentées par le groupe terroriste étaient bien celles recueillies par un drone israélien.

L’utilisation, à l’époque, d’un drone non-crypté était très certainement dû à une mauvaise connaissance israélienne des véritables capacités technologiques du Hezbollah. Pendant la seconde guerre du Liban, l’armée avait été surprise de découvrir des capacités de collecte d’informations particulièrement avancées – fournies par l’Iran – dans un certain nombre de centres de commandement du groupe, à travers tout le Sud-Liban.

Mardi, Le Figaro révélait, par ailleurs, de nouvelles informations concernant les structures militaires du mouvement terroriste, dont notamment l’enrôlement de 10 000 membres actifs et la possession de quelque 40 000 roquettes.

1 COMMENT

  1. Malheureusement certains échecs font avancer. Je trouve très sain cette manière de regarder la réalité en face. Voila pourquoi Israël possède la meilleure de toutes les armées . Cette attitude me rassure .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.