A’harei Mot-Kedochim: dignité animale, par Jérôme Benarroch

0
269

Le bouc émissaire est envoyé à la mort portant les fautes d’un peuple sur son dos.

Rite archaïque et cruel ou appel à la pitié ?

A découvrir dans le commentaire de la Paracha de la semaine avec Akadem.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.