51 habitants de l’Est de Jérusalem arrêtés au cours d’une opération nocturne
Le gouvernement israélien emploie la méthode du bâton et de la carotte, dans le quartier arabe d’Isawiya, envoyant, à la fois des policiers arrêter des suspects criminels et terroristes, tout en déployant simultanément des employés de la municipalité chargés d’améliorer l’infrastructure interne et les conditions de vie des résidents.

Cinquante et un résidents palestiniens d’Isawiya, un quartier arabe de l’Est de Jérusalem, ont été arrêtés au cours de la nuit de dimanche à lundi, quand des centaines de policiers et de membres de la police des frontières ont fait des descentes dans ce quartier, dans le cadre d’une opération afin d’appréhender les gens soupçonnés de terrorisme, de participation à des émeutes et d’autres actes criminels.

Dans une tentative visant à infléchir les réactions hostiles des résidents, la police était accompagnée par un certain nombre d’employés de la municipalité de Jérusalem, en parallèle aux arrestations, pour examiner les conditions d’octroi de permis et de sécurité des commerces dans le quartier, installer et corriger l’éclairage des espaces publics, nettoyer les décharges publiques et prendre garde aux risques relatifs à la sécurité, enlever et réparer la signalétique des rues, effacer les graffiti et ainsi de suite.

Au cours de l’opération, la police a mené des fouilles et des arrestations ciblées de suspects contre lesquels elle disposait de preuves quant à leur participation à des émeutes violentes récentes, comme des séquences vidéos les montrant en train de jeter des pierres et des cocktail-Molotov contre des véhicules privés et les forces de sécurité.

Les détenus ont été conduits au commissariat de police du district pour des interrogatoires plus poussés et ils seront par la suite déférer en Justice pour une audience en vue d’une détention provisoire.

 

Le commandant de la Police du district de Jérusalem, Yoram Halévy a défini cette opération comme une conjugaison de détermination dans le maintien de l’ordre contre ceux impliqués dans les infractions criminelles ou relatives à la sécurité ezt une amélioration de la qualité de la vie des résidents respectueux des règles dans le quartier ou les villages environnants.

« Cette action est un prolongement direct de la lutte de la police contre les crimes violents, les désordres et le terrorisme et contre ceux qui prennent une part active aux troubles violents contre les civils et les forces de sécurité », déclare la police dans un communiqué.

 

 

Cependant, bien d’autres se sont montrés bien moins enthousiastes quant aux actions menées par la police.

« Des arrestations massives au milieu de la nuit et des centaines d’agents de la police des frontières dans les quartiers résidentiels n’apporteront pas la paix aux habitants de Jérusalem », a déclaré Aviv Tatarsky, chercheur au sein de l’organisation israélien Ir Amim, à but non lucratif.

« Au lieu de comprendre que notre politique mine Jérusalem et porte atteinte à l’ensemble de ses résidents,les autorités israéliennes continuent d’employer des forces disproportionnées qui ne feront qu’exacerber la crise sur le long terme ». [Bref, un discours largement rôdé de critique des mesures de remise en ordre, tenu par les mêmes ONG qui prolifèrent sur la situation de chaos et l’expliquent généralement par un narratif misérabiliste leur permettant d’octroyer des subventions, de la part des gouvernements européens]
Yishai Porat et Elior Levy|Publié le :  23.10.17 , 12:26

1 COMMENTAIRE

  1. DEHORS toutes ces ONG vénéneuses qui n’existent que pour détruire ISRAEL et pour servir cette UE qui veut empêcher ISRAEL d’exister ; Cette UE qui veut empêcher L’Etat d’ISRAEL de construire sur sa propre Terre, qui lui demande de revenir sur sa décision de construire quelques logements …..
    Elle n’est pas arrivé à détruire ce peuple juif en 39 – 45 et elle continue à mettre toute son énergie pour le faire sur leur propre TERRE en invoquant chaque fois le « droit international » , cette ONU qui n’est autre que ce ramassis d’antisémites ou d’antisionistes ( comme ils préfèrent se nommer ) : antisionistes veut dire : pas de retour sur leur Terre ! en même temps indésirables en UE ( on le voit bien en France où les musulmans sont encouragés à prendre le pouvoir ) .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.