Le terroriste provenant de l’Est de Jérusalem a été neutralisé rapidement par les tirs de la police ; les deux victimes, une femme et un homme souffrent de blessures légères à modérées ; on signale des émeutes de partisans de l’assassin palestinien sur place, près du Mont des Oliviers. 

Deux policiers, une femme et un homme – ont été blessés mercredi matin dans un attentat terroriste à Jérusalem, sur le versant du Mont des Oliviers. 

Cet incident est survenu au carrefour At-Tur, peu avant 10h du matin. Le suspect terroriste, s’enfuyant, a été la cible des tirs de la police et il est mort de ses blessures peu de temps après. 

Site of the attack
Site de l’attentat

 

Le policier a été légèrement blessé et emmené au Centre Médical Hadassah d’Ein Kerem. La policière a subi des blessures de légères à modérées et a été emmenée à l’Hôpital Shaare Tzedek. 

Le chauffard, apparemment un Palestinien de l’Est de Jérusalem, circulait dans la direction de la zone d’Augusta Victoria, lorsqu’il a repéré le groupement de membres de la police des frontières, qui s’occupait d’un barrage sécuritaire. Il semble avoir dévié de sa route en apercevant ce groupe, dans le but de perpétrer une attaque. 

Une enquête préliminaire démontre que le chauffard a identifié ce groupe de policiers et tenté de les écraser. Après la première attaque, il a tenté de « confirmer le meurtre » en faisant demi-tour pour renverser à nouveau les policiers blessés. C’est alors qu’il s’est fait abattre comme il se doit.

 Le Magen David Adom a aussi reçu des informations sur deux passantes renversées par un véhicule et blessées à At-Tur. Elles ont été emmenées à l’hôpital. Le conducteur a été soigné sur place.

 Des passants palestiniens ont lancé des pierres contre les forces de sécurité, dès qu’elles sont arrivées sur la scène d’attentat. On rapporte aussi des amorces d’émeutes célébrant l’apprenti-terroriste. Le prétexte du déclenchement de cette agitation, selon les termes des Palestiniens sur place est qu’il s’agirait d’un « banal accident » et que les policiers auraient ouvert le feu.

C’est le dernier attentat du genre dans une série d’attaques à bord de véhicules, lancés par les Palestiniens contre des Israéliens, dont beaucoup sont de Jérusalem. La semaine dezrnière, 4 personnes ont été blessées dans un attentat à la voiture, en Judée-Samarie, près de l’implantation d’Alon Shvut, cible de nombreuses tentatives de ce type. 

Latest Update:  05.20.15, 10:24 / Israel News
 
 

Roi Yanovsky, Omri Efraim

ynetnews.com

Adaptation : Marc Brzustowski

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.