Nucléaire iranien : Les discussions ne peuvent durer indéfiniment, dit Blinken.

Les négociations sur la relance de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien ne peuvent durer « indéfiniment », a averti jeudi le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken. « Nous sommes attachés à la diplomatie mais ce processus ne peut se prolonger indéfiniment », a déclaré Antony Blinken lors d’une visite au Koweït.

« Nous avons clairement démontré notre bonne foi et notre volonté de respect mutuel de l’accord nucléaire (…) La balle demeure dans le camp de l’Iran et nous verrons s’ils sont prêts à prendre les décisions nécessaires pour respecter à nouveau leurs engagements », a ajouté le chef de la diplomatie américaine.

Le guide suprême de la Révolution iranienne, l’ayatollah Ali Khamenei, a déclaré mercredi que Téhéran n’accepterait pas les demandes « obstinées » de Washington, accusant les Etats-Unis d’agir de manière « lâche et malveillante ».

Des discussions indirectes ont commencé en avril dernier à Vienne entre les Etats-Unis et l’Iran pour tenter de sauver le PAGC, qui encadre les activités nucléaires iraniennes en échange de la levée de sanctions internationales, conclu en juillet 2015 dans la capitale autrichienne entre Téhéran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et l’Allemagne, mais que les Etats-Unis ont quitté en 2018 à l’initiative de Donald Trump.

Blinken a averti l’Iran, qu’aucune autre concession ne pourra être faite, et que ce sera çà, ou rien.

Reuters

2 Commentaires

  1. Voilà un bon moment que nous voyons le plan sordide de Barak Obiden se mettre en place.
    Joe la marionnette ventriloque rampe et supplie tous les jours les enturbannés afin qu’ils acceptent la capitulation sans conditions des Etats-Unis et la levée des sanctions économiques qui ont mis K.O l’Iran, grâce à TRUMP.
    Tout est dans les tuyaux depuis un moment, sauf que si ce plan dégueulasse ne s’est pas réalisé, c’est à cause de l’arrogance des enturbannés qui profitent jusqu’à plus soif de la reddition et du laisser-faire du gouvernement américain.
    Cerise sur le gâteau, le gouvernement des traîtres actuellement en place en Israël, acceptera toutes les demandes de Barak Obiden à qui rien ne sera refusé, le frère musulman qui siège à la Knesset où il bénéficie d’un droit de veto veille.
    Personne ne sait comment Bibi aurait traité ce problème, mais une chose est sûre, il n’aurait jamais accepté que Barak Obiden cherche à imposer, par pure haine, cette saloperie indigne d’un prétendu « ami » qui n’en est plus un….

  2. Ce pauvre diplomate n’a pas encore compris qu’il a lui même condamné son action en faisant d’emblée des concessions pour amadouer les mollahs. Ces américains élevés dans l’art de la rationalité ne comprennent rien à la mentalité moyen orientale et moins encore à l’art de la négociation.

    En étant conciliant avec les barbus iraniens, il a donné à ses alliés régionaux le sentiment qu’il était faible, et parallèlement il a donné aux mollahs et à leurs alliés la preuve que les USA de Biden étaient faibles.

    Montrer sa faiblesse dans cette région, et dans cette région particulièrement, est la dernière chose à faire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.