Une cellule de 10 membres du Djihad Islamique accusés de projet d’attentat contre la Marine Israélienne

Amin Jamaa, pêcheur de Rafah, recueillait des informations sur les vaisseaux israéliens pour le compte du Djihad Islamique palestinien, en préparation d’un attentat ; le groupe terroriste avait pour projet de détourner l’attention de la Marine par l’envoi d’un bateau, de tirer un missile à partir d’un autre et d’utiliser un troisième afin de kidnapper d’autres marins de la flotte militaire. 

 

Un membre du Djihad Islamique est inculpé, depuis mercredi matin, pour avoir fourni des renseignements en vue d’une attaque planifiée contre un navire de la Marine Israélienne.

Le 12 mars, un bateau israélien de la Marine a arraisonné un bateau de pêche palestinien et arrêté les dix individus à bord au cours d’opérations de routine au large des côtes de Gaza, après que le navire ait été aperçu en train de naviguer hors de la zone de pêche autorisée.

L’un des suspects, Amin Saadi Muhammad Jamaa, soit-disant pêcheur âgé de 24 ans, résident de Rafah, est, en fait, un membre actif du Djihad Islamique. 

Les neuf autres suspects, également pêcheurs palestiniens à leurs moments perdus, ont été interrogés et libérés. Les fusiliers marins israéliens n’ont pas trouvé d’armes à l’intérieur du bateau.

Jamaa a reçu 5.000 $ pour mener l’attaque, qui était destinée à raisonner comme un acte de vengeance près la  destruction par Tsahal d’une tunnel d’attaque transfrontalier appartenant au Djihad Ilsamique, où plusieurs de ses djihadistes avaient trouvé la mort (au moins douze).

Sur les instructions de ses commanditaires du Djihad Islamique, Jamaa a également pris part à la planification d’une attaque contre les navires de la Marine israélienne, qui aurait dû être menée par au moins six terroristes du Djihad Islamique répartis sur trois bateaux.

Members of the Palestinian cell arrested, left, and Amin Jamaa, right (Photo: IDF Spokesman's Office)

Les Membres de la cellule Palestinienne arrêtés, à gauche, et Amin Jamaa, à droite (Photo: IDF Spokesman’s Office)

 

Au cours de l’interrogatoire ,le Shin Bet a découvert que le plan était d’utiliser un bateau pour faire diversion. Alors que les navires de la Marine auraient détourné leur attention sur ce navire-leurre, un autre bateau aurait attaqué le navire-cible de la Marine, en lançant un missile guidé russe Kornet contre lui, tuant et blessant les soldats à son bord.

Un troisième bateau se serait alors rapproché du bateau de la marine, dans un effort pour enlever un ou plusieurs des marins à bord, qui aurait pu être utilisé dans un marchandage en vue de futurs échanges de l’otage contre des prisonniers.

The arrest of the Palestinian cell (Photo: IDF Spokesman's Office)

L’arrestation de la cellule Palestinienne (Photo: IDF Spokesman’s Office)

 

L’enquête du Shin Bet a aussi démontré que, dans le cadre de ses préparatifs en vue de l’attaque, Jamaa avait aussi mené plusieurs phases d’observation de navires de la marine, alors qu’il naviguait à bord des bateaux de pêche de la famille. Il a réuni des informations à propos de la localisation des navires de la Marine, du nombre de marins à bord et du type d’armements dont ils disposent, e prenant des photos des bateaux avec son smartphone.

Jamaa a été inculpé mercredi par le Tribunal du Département de Be’er Sheva.

Yoav Zitun, Ilana Curiel|Publié le :  04.04.18 , 10:39

ynetnews.com

Adaptation : Marc Brzustowski

1 COMMENTAIRE

  1. Damned, mais que fait donc le BDS ?
    Et Herr Dogan ?
    Pourquoi ne font-ils pas de manifestations internationales ?

    Bon, je crois que ces énergumènes gaziens ont compris dans quel ridicule ils sont.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.