Les relations troubles du 1er ministrable É.Philippe

25
101
Édouard Philippe, futur Premier Ministre ?

Mohamed LOUIZI s’interroge sur la capacité du 1er ministrable à préserver la laïcité du multiculturalisme

Selon toute logique, le profil du futur Premier Ministre d’Emmanuel Macron devrait être compatible avec les «réformes» que le nouveau président aimerait conduire : qu’il s’agit de réformes sociales, économiques, sociétales ou autres.
Un nom est désormais pressenti pour être, potentiellement, ce futur Premier Ministre. Il s’agit d’Édouard Philippe (LR), député-maire juppéiste du Havre[1]. Il est aussi ancien membre du réseau/programme franco-américain «Young Leaders».

Tout comme un certain François Hollande (promotion 1996) ou même son successeur Emmanuel Macron (promotion 2012). Ce dernier connaîtrait, vraisemblablement, son potentiel futur Premier Ministre au moins depuis 2012, lorsque la promotion Young Leaders, de cette année, avait mis le cap sur Le Havre, invitée par le maire de la ville[2].

Il se murmure ici où là que l’un des enjeux sociétaux du quinquennat Macron serait la «réforme» du cadre constitutionnel laïc français, pour, dit-on, adapter la loi du 9 décembre 1905 à l’islam et à la tradition évangéliste. Le traitement accordé par « En Marche ! » à Manuel Valls en est un symptôme parmi tant d’autres. Là aussi, le profil du futur Premier Ministre devrait correspondre.

Par ailleurs, l’on se souvient de cette étude intitulée «un islam français est possible», que l’Institut Montaigne avait publiée en septembre 2016[3]. Cette avait recommandé quelques orientations. Certaines vont dans le bon sens. D’autres sont très dangereuses et menaceraient l’équilibre fragile trouvé, il y a plus de 110 ans, entre État et religions. J’y reviendrai le moment venu.

L’auteur de cette étude est le franco-tunisien Hakim al-Karoui. Comme Emmanuel Macron, lui aussi est passé par la banque Rothschild[4], homme des réseaux d’influence « soft power », ancien à son tour du réseau franco-américain Young Leaders et qui, en 2008, avait fondé un réseau/programme similaire entre l’Europe et la Méditerranée — « Young Mediterranean Leaders » — «dont de nombreux membres sont entrés au gouvernement tunisien»[5]. Dans un document de travail (non public), de 26 pages, de l’Institut Montaigne intitulé «L’islam français : le connaître, l’organiser – Présentation des recommandations au Comité directeur de l’Institut Montaigne», datant de juillet 2016, dont je garde une copie, on trouve l’ossature du document rendu public, mais pas que !

Ce document non communiqué — j’y reviendrai — recommande, vers la fin, deux choses : «aggiornamento de la loi de 1905» et «extension du Concordat sur tout le territoire».

Les rédacteurs considèrent que la loi de 1905 n’est plus adaptée car «conçue pour gérer un stock défini et non un flux de cultes en métropole» : remarquez comment le rapport « laïcité »/ »culte » sont approchés avec des termes marchands «stock», «flux» !

Toujours selon ce document, la laïcité pourrait «faire l’objet d’une actualisation en procédant à la «nationalisation» de tous les édifices cultuels construits entre 1905 et aujourd’hui en France, pour les soumettre au même régime juridique que les édifices cultuels antérieurs à 1905» : une nationalisation qui coûterait des milliards d’euros. Plus loin encore, ce document préconise « l’abrogation de la loi de 1905 et la révision en profondeur de la Constitution. Création d’une politique publique religieuse prenant en charge les nouveaux cultes (notamment islam et évangélisme). La puissance publique finance, organise et contrôle ces cultes». Le coût de cette mesure est estimé à quelques 17 milliards d’euros : le multiculturalisme a un coût !

Sur cette question de la laïcité, il semble(rait) que la feuille de route d’Emmanuel Macron serait celle préconisée par l’Institut Montaigne : à confirmer.

Les imprudents diraient même que cela ressemblerait à une adaptation à l’américaine du cadre laïc français : place au multiculturalisme, fin de la neutralité de l’État, accommodements raisonnables, etc.

D’autant plus qu’Emmanuel Macron, Hakim al-Karoui (Institut Montaigne) et Édouard Philippe se connaissent et font partie, tous les trois, des promotions du réseau/programme franco-américain … Young Leader, à l’image d’une certaine Hillary Clinton — Young Leaders à son tour — et qui, sous la présidence Obama a tout fait pour légitimer les Frères musulmans dans le monde arabe.

Peut-être, aurait-elle été influencée par sa conseillère islamiste Huma Abedin[6] ou s’inscrirait-elle dans un mouvement global et globalisant qui voit en l’idéologie des Frères musulmans un allié néolibéral-compatible. Dans son livre « Le monde ne tourne pas rond, ma petite fille » (Flammarion-2017), la journaliste Sonia Mabrouk avait mis en évidence la « confiance » et la « bienveillance » de Clinton à l’égard des islamistes tunisiens, considérant l’idéologie des Frères musulmans d’Ennahda comme étant « compatible avec la démocratie »[7] !


La question de la laïcité a été marginalisée lors de la campagne à la présidentielle. Elle s’imposera sans doute dans les jours et semaines à venir.
Répondre à la crise économique et sociale ne peut se faire par la mise en danger de ce qui fait la stabilité de la République française depuis 1905

La question de la laïcité a été marginalisée lors de la campagne à la présidentielle. Elle s’imposera sans doute dans les jours et semaines à venir.

Répondre à la crise économique et sociale ne peut se faire par la mise en danger de ce qui fait la stabilité de la République française depuis 1905.

Une chose est certaine, la personnalité du potentiel Premier Ministre semble être relativement en accord avec une certaine vision de la laïcité. Accessoirement, certaines fréquentations d’Édouard Philippe peuvent susciter bien des interrogations — inutile de rappeler que Le Havre est un fief important de l’UOIF et de bien d’autres islamistes qui ont pignon sur rue.

Par ailleurs, il y a quelques mois, le député-maire a reçu au Havre un élu frère musulman marocain, Mohamed El-Bachir Abdellaoui, du parti islamiste PJD (Parti Justice et Développement), pour signer un protocole de jumelage entre Le Havre et la ville de Tanger, où cet islamiste occupe le poste de maire[8].

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout, costume et texte

Ce même El-Bachir Abdellaoui a défrayé la chronique de l’autre côté de La Méditerranée très récemment, lorsqu’il a demandé une étrange fatwa au Conseil des Oulémas — au nom de sa fonction de maire de Tanger ! — pour savoir s’il est islamiquement licite ou illicite d’ériger deux statuts d’Ibn Batouta et d’Hercule dans les rues de Tanger.

Une demande plutôt salafiste radicale, pour ne pas dire «daechienne», qui a étonné ledit Conseil des Oulémas marocains [9] !

L’image contient peut-être : 7 personnes, texte

L’image contient peut-être : 4 personnes, texte

Ailleurs, on voit Philippe Edouard dans une photo s’entraîner avec la boxeuse Amina Zidani, qui n’est pas islamiste.

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes debout

Dans une autre photo, le député-maire l’a décorée pour ses exploits. La boxeuse est une star du club «DON’T PANIK TEAM», que préside le rappeur islamiste MEDINE et que gère les membres de sa famille[10].L’image contient peut-être : 10 personnes, personnes souriantes, personnes debout et texte

Pour mémoire, MEDINE avait co-publié en 2012 un ouvrage intitulé «Don’t panik» avec Pascale Boniface. Habitué des rencontres des Frères musulmans de l’UOIF au Bourget, MEDINE multiplie les attaques contre la laïcité.L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes debout, barbe et texte

C’est bien lui qui avait annoncé l’apocalypse antirépublicain dans son «Don’t Laïk». Il chante : «Je scie l’arbre de leur laïcité avant qu’on le mette en terre». Il appelle dans cette chanson à crucifier «les laïcards comme à Golgotha» ! Ce même terme «laïcards», on le trouve dans ce document de travail de l’Institut Montaigne précité. A la page 24, là où le comité directeur recommande un «aggiornamento de la loi 1905 », il signale un risque politique, je cite : «opposition des «laïcards» mais aussi des associations cultuelles qui n’ont pas envie d’être dépossédées de leurs bien», fin de citation.

Bien que Philippe Édouard ait parfaitement le droit de décorer une sportive havraise – en décorant indirectement, par ce biais, le club de MEDINE – ou de s’entraîner avec elle ; bien qu’il ait le droit de signer des protocoles de jumelage avec des maires (y compris islamistes) venant d’autres pays, certaines proximités étranges, ajoutées à d’autres indices troublants, peuvent susciter bien des interrogations citoyennes légitimes.

D’autant plus que son éventuel futur poste de Premier Ministre exige que l’on fasse toute la lumière sur ce qu’il compte faire au sujet de la laïcité et de cet «aggiornamento» que recommande(rait) l’Institut Montaigne. Car, c’est bien de l’équilibre de la République dont il s’agit et de la place qu’elle sera donnée, ou pas, aux islamistes dans le quinquennat Macron, en marge de l’abrogation plausible de la loi de 1905.

Après ces quelques lignes, je retourne à ma retraite !

Mohamed LOUIZI

Notes :
☆☆☆

[1]- Lire ici : https://www.challenges.fr/…/brillant-froid-juppeiste-qui-es…
[2]- Lire ici : http://archives.lesechos.fr/arch…/…/Enjeux/00294-033-ENJ.htm
[3]- A télécharger ici : http://www.institutmontaigne.org/…/rapport-un-islam-francai…
[4]- Lire son portrait ici : http://www.leaders.com.tn/…/1190-hakim-el-karoui-ou-l-arche…
[5]-Lire ici : http://archives.lesechos.fr/arch…/…/Enjeux/00294-033-ENJ.htm
[6]- Lire ici :https://www.facebook.com/mohamed.louizi/posts/10211275780075220
[7]- Lire un extrait ici : https://books.google.fr/books…
[8]- Lire ici : https://www.opinion-internationale.com/…/le-havre-et-tanger…
[9]- Lire ici : http://fr.le360.ma/…/le-maire-de-tanger-demande-une-fatwa-p…
[10]- Lire ici : http://www.saphirnews.com/Au-Havre-Medine-met-la-boxe-


Edouard Philippe (LR et pro Macron) a inauguré une mosquée radicale proche des Frères Musulmans

Edouard Philippe est maire du Havre depuis 2010. Son prédécesseur, Antoine Rufenacht, du même parti (UMP), avait mis à disposition un terrain municipal pour la mosquée Mesjed Ennour (radicale, voir plus bas) lors de la séance du conseil municipal du 14 mai 2007 :

« Le terrain d’assiette représentant une emprise d’environ 1 812 m² issue des parcelles cadastrées section RN n° 77, 59 et 81, propriété de la Ville du Havre, sera mise à disposition de l’association dans le cadre d’un bail emphytéotique administratif en cours de finalisation. » Lire l’intégralité de la délibération.

A postériori, interrogé dans le quotidien Paris-Normandie, Edouard Philippe justifiait ce coup de pouce : « La délivrance d’un permis s’inscrit strictement dans le respect du droit de l’urbanisme […] Par ailleurs, on a parfois fait en sorte de mettre un terrain à disposition ou de participer au financement d’équipements culturels contenus dans le projet cultuel. » (source)

Edouard Philippe a inauguré cette mosquée comme on peut le voir sur la page Facebook de la mosquée et sur cette vidéo

Le président de la mosquée s’appelle Hadj Khahaba (Paris-Normandie), et partage sur Facebook les vidéos de Tariq Ramadan (petit fils du fondateur des Frères Musulmans et laudateur de Youssef Al-Qaradawi qui préconise de tuer les homosexuels, les apostats et les juifs. « J’éprouve un profond respect pour le savant Qaradawi » affirme T.Ramadan)

En novembre 2016, Hadj Khababa annonçait la venue du cheikh Mohamed Minta, formé en Arabie Saoudite et imâm de la mosquée UOIF de Décines (où se rend en conférence l’islamiste Hassan Iquioussen)

Dans une de ses conférences, Mohamed Minta parle de la technique de combat de Mahomet : attaquer avant que les « ennemis » n’attaquent .

Autre défenseur des Frères Musulmans invité à la mosquée Mesjed Ennour du Havre, Nabil Ennasri le 15 avril 2017. Lire ses propos menaçants sur les émeutes en France.

L’imâm de la mosquée du Havre a participé à la déclinaison régionale du congrès de l’UOIF aux côtés d’islamistes bien identifiés :

« >

Parmi eux, Moncef Zenati (UOIF) traducteur des livres de Yussef Al Qaradawi et Hassan Al Banna en français[1]. Pour Zenati, la charia est supérieure qualitativement aux lois humaines (droit positif) « La Charia correspond à la Loi Divine. La Charia correspond à l’ensemble des Lois, toutes les Lois, concernant tous les domaines.(…)Le droit positif reflète l’imperfection de l’être humain et sa faiblesse[2] »

Moncef Zenati était d’ailleurs l’invité de la mosquée Mesjed Ennour le 25 février 2017. Il dirige les études à distances pour l’école d’imâm de l’UOIF, l’IESH.

Hadj Khababa n’est pas non plus gêné de se retrouver sur la même estrade que Hassan Iquioussen, négateur du génocide arménien, militant du califat et laudateur du djihâd, comme lors d’une conférence à La Réunion en 2013 :

« Si vous préférez la dounia [ les biens du monde terrestre] à Dieu, au prophète et au Jihad fisabilillah [sur la voie de Dieu], à l´engagement, au sacrifice […] Alors si vous préférez tout cela […] Dieu ne guide pas vers le Paradis les pervers. […] Ceux qui préfèrent la dounia à Dieu, au prophète, et au Jihad ont quitté le chemin de la droiture. C´est ce que le Coran dit. […] Le sommet de l’islam c’est quoi ? c’est l’effort pour la religion [Jihâd] (…) l’imâm Ibn Qayyim explique ce qu’est le djihâd en islam il dit il y a 13 degrés, Il y a 13 niveaux de Jihad (…) le jihâd contre le nafs [soi-même] le jihâd contre le shirk [paganisme/idolâtrie/association de divinités] . Après, il y a le jihad contre le munkar [mauvaise action ; abominable ; qui provoque l’aversion], le jihad contre les hypocrites[3] (…) et il [Ibn Qayyim] met au 13eme rang le Jihad armé contre l´ennemi extérieur.(…) la vie du musulman c’est un effort en permanence pour la promotion du bien et de la, pour répandre sur terre la miséricorde et le combat contre l’injustice, le mal […]Le musulman doit être dans l´action pas dans la réaction. Si l’ennemi choisi le champ de bataille tu as perdu la bataille (…) Nous devons contrecarrer la stratégie du diable. » (retranscription issue du livre Mosquées Radicales, éditions DMM, 2013)

L’imâm du Havre partage aussi les citations du Frère Musulman Omar Abdelkafi (image ci-dessus). Au début des années 90, Omar Abdelkafi prêchait à la télévision publique, notamment lors du ramadan 1993. Mais il fut interdit de parole l’année suivante pour avoir interdit aux fidèles de saluer les chrétiens. Il s’est fait remarqué pour avoir menacé du « châtiment de la tombe » les femmes non voilées. Au lendemain des attaques de janvier 2015 à Paris contre Charlie Hebdo et l’HyperCasher, Abdelkafi livra son analyse toute personnelle des évènements :

« Cette pièce de théâtre, dans laquelle les musulmans sont confinés ad nauseam dans le monde entier, est la suite de la comédie du 11 septembre » (Le prédicateur égyptien Omar Abdekafi : Les attentats de Paris sont la conséquence de la comédie du 11 septembre, institut MEMRI, 23 février 2015.)


La mosquée diffuse aussi les conférences du cheikh Farid Al Ansari (1960-2009) gardien de l’orthodoxie malékite, qui comme on peut le voir dans ses prêches, interdit aux femmes de danser et de serrer la main aux hommes, parmi d’autres arriérations.

Observatoire de l’islamisation, 9 mai 2017.
[1] Voir l’ annexe 1 du livre Mosquées Radicales (éditions DMM) pour une présentation détaillée de ces islamistes.
[2] Conférence « Qu’est-ce que la charia ? » du 12 avril 2014 à Paris.
[3] L’hypocrisie (munafiqines) en islam qualifient selon le juriste Ibn Taymiyya dans son livre As-Sârim Al Masloûl, ceux qui se présentent comme musulmans mais qui ne sont pas observant des lois islamiques : « leur hypocrisie peut être connu à travers une parole qu’un homme croyant les entend prononcer, et le rapporte alors au prophète. Ils jurent alors qu’ils n’ont jamais dit ça ou alors des fois ils ne jurent pas. Et des fois cela apparaît lorsqu’ils retardent la prière ou le Jihâd, ou lorsque la Zakât est pénible pour eux, ou lorsqu’ils manifestent de la répulsion envers beaucoup de lois d’Allah. »

Source : islamisation.fr

25 COMMENTS

  1. Vous savez Gérardn, la politique n’est pas bien propre, et chacun y fait sa petite salade ! tant que ça n’est pas le peuple qui paye, ils peuvent se taper dessus !
    Ce qui risque d’être dangereux, ce ne sont pas les relations avec les Musulmans, c’est l’arbre qui cache la forêt.
    Derrière Les Musulmans de France qui s’adaptent très bien avec les lois françaises, il y a les Islamistes qui concoctent le terrorisme et se manifesteront malheureusement un jour ou l’autre.
    Marianne vous êtes ridicule de créer la zizanie entre les Juifs et les Arabes, vous n’y gagnerez rien !

  2. Merci à JForum pour toutes ces informations dont je suis fidèle lectrice, je ne suis pas juive par mon sang mais je suis juive de coeur ..
    je suis française algérienne ,je n’ai qu un souhait c’est de quitter la France pour finir mes jours en Israël même avec rien seulement être à Jérusalem .
    Je ne vous comprends vous le peuple élu d Hashem , vous juifs de France !
    vous savez que les temps qui arrivent sont mauvais , pk vous entetez ?
    quittez la France avant qu Il ne soit trop tard !!!
    qu attendez vous ???
    la Parole du Saint d Israël va s accomplir
    nous sommes dans la fin des temps .
    Paix sur Israël.

  3. En fait, il suffit de s’appeler Médine, de ne pas avoir honte d’être musulman, de faire du rap pour être islamiste? Ça risque d’être difficile pour vous, mais essayez de vous intéresser un peu plus à ses textes, au lieu de prendre des proses sorties de leurs contexte, pour argumenter un article ayant comme fond un vulgaire rapprochement entre des personnes d’horizons très différents et des photos ne prouvant absolument l’appartenance au milieu djihadiste. Vous pouvez le faire, comme nous pouvons écouter Patrick Bruel, certes avec beaucoup de difficulté, sans anti-sémitisme bien-sûr.

  4. Je voudrais ajouter à votre analyse le site Panamza site anti sioniste affirme que Phi!ippe est membre de Bildelberg comme Macron, Fillon…la justice italienne enquêter ait sur ce réseau un i terview de 2015 de De Villiers suscitent la surprise puisqu’il démontre les connections entre politiques pour déconstruire les peuples, rendre inéluctable la mondialisation…

    • On parle de Bilderberg comme on parle de Franc-maçonnerie sans savoir de quoi on parle, c’est du conspirationnisme (Panamza voit des lobbies partout et traque notamment le soi-disant « lobby Juif »). Bilderberg cela correspond à un club de décideurs de grandes entreprises qui se réunissent une fois l’an pour débattre des grands sujets du moment. « Les politiques pour défaire les nations », il s’agit des entités transnationales style Union Européenne : quel pouvoir à l’Etat et quels transferts de pouvoirs.

  5. […] “El alcalde de El Havre, Édouard Philippe recibió al elegido hermano musulmán marroquí, Mohamed El Bachir Abdellaoui, del PJD partido islamista (Partido de Justicia y Desarrollo), para firmar un protocolo de hermanamiento entre Le Havre y Tánger, donde el islamista ocupa el cargo de alcalde. El mismo El-Bachir Abdellaoui llegó a los titulares en el otro lado del Mediterráneo hace poco, cuando se le preguntó en una extraña fatua Consejo de Ulemas – en nombre de su puesto de alcalde de Tánger! – si es legal o ilegal Islámicamente erigir dos estados de Ibn Battuta y Hércules en las calles de Tánger”.  fuente http://jforum.fr […]

  6. […] “El alcalde de El Havre, Édouard Philippe recibió al elegido hermano musulmán marroquí, Mohamed El Bachir Abdellaoui, del PJD partido islamista (Partido de Justicia y Desarrollo), para firmar un protocolo de hermanamiento entre Le Havre y Tánger, donde el islamista ocupa el cargo de alcalde. El mismo El-Bachir Abdellaoui llegó a los titulares en el otro lado del Mediterráneo hace poco, cuando se le preguntó en una extraña fatua Consejo de Ulemas – en nombre de su puesto de alcalde de Tánger! – si es legal o ilegal Islámicamente erigir dos estados de Ibn Battuta y Hércules en las calles de Tánger”.  fuente http://jforum.fr […]

  7. Nous ne savons pas encore ce que nous réserve le règne de Macron 1er mais j ai bien peur qu avec ses amitiés nauséabondes entre Ferrand et Saou ,les Islamistes ,les frères musulmans avec son apôtre T Ramadan et BDS ont de beaux jours devant eux .
    Quant aux Juifs de France ,le climat semble malsain et des les premiers jours de ce gouvernement il nous faudra tirer des enseignements et chacun de réagir selon ses convictions.L Alyah de France va t elle retrouver des ailes?

    • IL VA Y AVOIR DU SCHWARTZ BROT………à croire qu’ils s »évertuent à ce qu’il n’y ait plus de juifs en France – il
      est probable que l’ayah française prenne un essor considérable mais la « France restera-t-elle la France »
      selon Manuel Vals ?

  8. les célébrités et les autorités juives de France ont stigmatisé la haine du FN mais -pire- ont appelé a voter pour Macron l’ami de lUOIF et des Freres musulmans, les ennemis farouches du Judaisme et activement a l’oeuvre de mort contre nous.
    Si nous ne faisons pas passer la Torah et la communauté avant les amitiés politiques, nous revenons a l’époque du 2 eme temple. Remplacons sinat chinat par ahavat chinat.

  9. Si Edouard Philippe se tient mal avec les Juifs de France pour préserver l’entente cordiale (qu’il croit) avec les Musulmans cela fera ricochet vers les Islamistes qu’on tolérera et tout ceci en douceur sans même qu’il s’en rende compte.
    En un mot, on continuera la politique précédente !
    Attention Danger pour la France, à droite à gauche et au centre par les Islamistes et à l’extrême droite par les FN.

  10. Je crois qu’on essaye de nous passer un message en sirène de déclaration de guerre…et je crois qu’on a raison de le faire. Les Juifs sont des êtres très pacifiques quoi qu’en disent les mauvaises langues. Chaque fois que des dominateurs sans cervelle leur on intimé l’ordre de partir de chez « eux » (comme si la terre n’appartient qu’à un seul peuple…), comme de braves gens qu’ils sont, ils sont partis, avec une valise, un carton, avec un billet de banque ou sans rien du tout.

    Depuis plusieurs années, nous autres juifs entendons bien les sirènes des guerres que les islamistes, ces fous du diable, provoquent, mais nous nous disons ; « c’est pas trop grave, la sirène de fin d’alerte va bientôt se faire entendre… »

    Cette fois, croyez moi, ce n’est plus un ver qui est dans le fruit de nos démocraties, ce sont des bombes atomiques sournoises et sans pitié, et si nous les laissons faire, il n’y aura pas de sirène de fin d’alerte pour nous.

    Alors, aucun compromis, NON aux musulmans à Jérusalem, NON aux exigences insensées des prisonniers musulmans qui se trouvent dans nos prisons, NON a toutes demandes, exigences ou pressions tendant, ne serait ce qu’à minima, de nous déligitimiser.

    Nous, Juifs d’Israel ou d’ailleurs, la guerre des fous est là et bien là, devons déclarer sans détour et ouvertement que nous sommes chez nous en Israël et partout sur la planète, que nous ne sommes pacifiques qu’avec ceux qui veulent sincèrement la paix. Il faut les empêcher de nous détruire par tous les moyens, plus, il faut que nous soyons des attaquants !

  11. Nous entrons petit à petit dans le marécage politique. Attention les yeux.
    « VIVRE ENSEMBLE » ce slogan creux inventé par l’Occident et repris par tous les ‘’biens pensants’’ ( Hollande and Co ) est un miroir aux alouettes.
    VIVRE ENSEMBLE EST UN PARADOXE.
    D’un côté :
    Vivre ensemble malgré que l’on ait la certitude que le voisin veut votre mort et votre disparition.
    De l’autre côté :
    Refus de vivre ensemble avec cette démocratie active qu’est Israël qui navigue dans un océan d’hostilité.
    N’y aurait il pas dans ce comportement une forme de perversion ?
    Si FREUD était encore de ce monde, qu’en aurait il pensé ?

  12. j’ai connu et vécu souvent au Havre, il y a plus de trente ans, c’était un Havre de paix
    mais aujourd’hui qu’en reste-t-il ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here