Fruns Asmamo (70) and Yalga Asmamo (19) pray at the Western Wall, as they arrive to the Judaism's holiest site at the first time after immigrating to Israel, May 30, 2008. The story follows the immigration of last groups of Falash-Mura, as the Israeli government decided to put an end to the immigration of the Falash-Mura community to Israel. About 8,700 Falash Mura still remain in transition camps in northern Ethiopia. Photo by Michal Fattal/FLASH90 *** Local Caption *** ?????? ??????? ??????? ???????? ????? ???? ????? ????? ????? ???? ????? ????? ???? ?????

Symbolique: un avion spécial amène des immigrants d’Ethiopie

Yom Yeroushalaïm est également la Journée du Souvenir pour les juifs d’Ethiopie qui ont trouvé la mort lors des expéditions périlleuses vers Erets Israël. Et de manière merveilleusement symbolique, un avion d’El-Al atterrira jeudi, veille de Yom Yeroushalaïm, à l’aéroport Ben-Gourion avec à son bord 119 nouveaux immigrants venus d’Ethiopie.

Leur joie de poser le pied en Israël sera redoublée par le fait qu’ils y seront accueillis par la nouvelle ministre de l’Alya et de l’Intégration, Penina Tamano-Shatta, elle même juive d’Ethiopie, une première ministre issue de cette communauté. La ministre sera accompagnée d’Itshak Herzog, directeur de l’Agence juive. Corona oblige, les nouveaux arrivants seront placés en confinement dans des auberges spécialement aménagées dans le nord du pays. Durant toute cette période ils seront pris en charge et accompagnés par des membres de l’Agence juive, et seront ensuite répartis dans des centres d’absorption à travers le pays.

Dans les années 1980-1990, des milliers de juifs d’Ethiopie ont péri durant leur périple à pied à travers les montagnes et les déserts ou dans les camps de transit au Soudan. La Journée du Souvenir a été fixée le même jour que Yom Yeroushalaïm à cause du lien extrêmement fort qui liait cette communauté avec Jérusalem depuis la nuit des temps. C’est cet amour de Jérusalem et la volonté d’y arriver à tout prix qui motiva ces dizaines de milliers de personnes, hommes, femmes, vieillards et enfants de quitter leurs villages et entreprendre ces expéditions longues et parsemées de danger dans le seul but de concrétiser leur rêve: Yeroushalaïm!

Photo Michal Fattal / Flash 90

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.