Voiles en balade scolaire : une exception bien française

11
703

Une exception bien française

Par Michèle Mazel

En cette fin d’année 2019, alors que de l’Asie à l’Amérique latine, de l’Afrique au Moyen Orient s’enchainent les conflits meurtriers, c’est une préoccupation autrement grave qui agite les démocraties occidentales.  Il s’agit du port du voile islamique dans l’espace public. Un terme qui se prête d’ailleurs à plusieurs interprétations. La France interdit le voile intégral tout en adoptant une position nettement plus floue concernant le hijab, un voile qui se décline de plusieurs façons, de la plus discrète recouvrant seulement les cheveux à des versions plus rigoristes couvrant les épaules.

En cause, le principe de laïcité qui est l’un des fondements de la démocratie française. Peut-on autoriser les mères accompagnant leurs enfants dans des sorties scolaires à porter cet accessoire ?  Il faut voir sur les plateaux de télévision publicistes et hommes politiques s’affronter sur cette question. La presse écrite n’est pas en reste et consacre de nombreux développements au sujet. Les instances de l’état, depuis les autorités municipales jusqu’au parlement et au gouvernement sont saisies du problème.

D’autant qu’il touche à un sujet brûlant : l’islamophobie qui se répandrait en France et les menaces pesant sur les fidèles musulmans au point que des rassemblements sont prévus pour s’élever contre ce phénomène et qu’une marche va se tenir pour manifester. « Il s’agit de combattre une attitude de haine aveuglée poussant aux mauvais traitements et au crime contre les croyants réels ou supposés d’une religion », proclame Mélenchon le chef de la France insoumise. » qui n’a jamais fait de preuve d’un tel esprit combatif telle volonté  concernant la haine des Juifs.   Ces manifestations réclament entre autres le droit pour les femmes de s’habiller comme il leur convient.

Seulement on a l’impression que pour les tenants de cette liberté, elle se limite exclusivement au port du voile.  Pas question d’en faire profiter la jeune fille en jupe, en minijupe, la femme au décolleté généreux ou les porteuses de bikini en tous âges à la piscine.  Il est de notoriété publique que dans certains quartiers il vaut mieux éviter des tenues qui « heurteraient les sentiments des résidents. »  C’est qu’elles risqueraient de déclencher des réactions… violentes. Les lois  de la république ne seraient pas applicables en tous lieux et il y aurait des susceptibilités bien légitimes à respecter. Des susceptibilités largement à sens unique. Hors de ces quartiers sensibles, un musulman pieux portant longue robe, barbe et large calotte blanche peut déambuler dans les rues de Paris sans crainte. A l’heure de la prière, on voit parfois des groupes de fidèles agenouillés dans la rue, bloquant le passage des autos comme des piétons.

Qu’en est-il de l’écolière ou de l’étudiante qui arborerait fièrement au cou son étoile de David ? D’un élève qui a une kippa sur la tête ? On ne compte plus le nombre d’agressions subies par des jeunes et des moins jeunes pris à partie par ce qu’ils ont été reconnus comme juifs.  La presse, lorsqu’elle s’en fait écho, se laisse souvent aller à commenter qu’il vaut mieux éviter toute provocation. Au fait, dans les cantines scolaires on hésite à servir du jambon, pourtant mets favori des enfants, pour ne pas « heurter » les petits musulmans. Les petits juifs aussi ne mangent pas de porc, mais personne n’aurait songé le retirer du menu.

 « Tous les animaux sont égaux, écrivait Georges Orwell, mais certains animaux sont plus égaux que les autres. »

11 COMMENTS

  1. Quand j’ai vu un reportage de femmes voilées avec des enfants se tenant par la main, j’ai cru voir un reportage en Malaisie.
    Bon, pas grave, on est en Françarabia.
    On se calme, c’est normal.
    Les futures JO 2024 à Paris, on verra le drapeau français avec un croissant dans la partie blanche du drapeau.
    Et on chantera la Marseillaise en arabe.

  2. Si on accepte que les Musulmanes soient couvertes, alors pourquoi pas les Juifs dans ce cas-là ?
    C’est tout simple ! Non ?

  3. @ Bonaparte : peut-on en vouloir à nos musulmans qui n’appliquent que le CORAN qui dit que la TERRE Entière doit devenir musulmane car DIEU n’accepte que les musulmans et si les mécréants n’obtempèrent pas tuez les tous !! Et c’est ce CORAN que nos dirigeants disent ” Honorable ” !!!
    Alors que faire ??

    • @ixiane : ” Alors que faire ”

      C’est simple :

      La France doit redevenir Chrétienne et garantir à chacun la pratique de sa religion en respectant les lois de la République .

      Israël est un pays Juif et chacun peut pratiquer sa religion en toute liberté et sécurité .

      Je ne parle pas de certains pays comme le Japon où l’islam n’existe pas . Eux ont sû se protéger et personne ne vient les emmerder .

      Actuellement nous sommes arrivés à un tel niveau que seule l’armée peut redresser la situation et sauver notre pays

  4. Il y a une solution sans dispute : Toutes les femmes à la sortie scolaire mettent un voile : les juives avec un voile arboré d’une grosse étoile de DAVID , les chrétiennes d’une grosse croix , les athées d’un grand A comme athée ou agnostique !!! On éviterais cette perte de temps à nos médias et nos gouvernants qui en profite pour ne pas parler de l’essentiel !

  5. Je regrette , la laïcité et la démocratie ne sont pas compatibles avec l’islam .

    Eux ont une autre vision de choses : Ils souhaitent imposer la charia en utilisant nos valeurs .

    On tue des Chrétiens et des Juifs au nom de la charia .

    Ils n’ont qu’une idée : Effacer la France pour la remplacer par une terre d’islam et nous soumettre à leur lois criminelles .

    Nous sommes loin des ” foulards de nos grand mères et des fichus d’antan ” , il faut se réveiller , nous sommes en grand danger .

    Demain il sera trop tard .

    • Malheureusement je pense qu’il est trop tard .Il y a trop de laxisme et l’on voit de la barbarie se développer en France chose très marginale il y a seulement quelques années.Je suis très pessimiste car qui pourra nous venir en aide ??

  6. Je regrette la laïcité et la démocratie ne sont pas compatibles avec l’islam .

    Eux ont une autre vision de choses : Ils souhaitent imposer la charia en utilisant nos valeurs .

    On tue des Chrétiens et des Juifs au nom de la charia .

    Ils n’ont qu’une idée : Effacer la France pour la remplacer par une terre d’islam et nous soumettre à leur lois criminelles .

    Nous sommes moin des ” foulards de nos grand mères et des fichus d’antan ” , il faut se réveiller , nous sommes en grand danger .

    Demain il sera trop tard .

    Nous sommes loin de

  7. comment le foulard de nos grands mères , le fichu d’antan, maintenant le foulard ismamique devient prétexte à un affrontement insensé…..

  8. Tout ceci a lieu dans un climat de haine excessif l’auteur a bien raison de montrer combien ce refus du “foulard” cache bien autre chose que le vrai problème de notre société laïque qui vevrait permettre à chacun de porter des symboles de sa religion foulard, kippa, croix….. en dehors des établissements scolaires bien entendu
    la lïcité c’est la liberté de vivre sa religion et d’accepter celle de l’autre dans le respect de la législation de son pays!
    merci

  9. les soucis des morues muzz ;

    ” voilée c’est mon choix ” et ” fermez vos gueules , maintenant ici on est chez nous ” .

    Et nos dirigeants obéissent : Ils ferment leur gueule et nos fatmas nationales font la loi .

    Quant aux Juifs , n’en parlons même non seulement ils doivent fermer leur gueule mais qu’ils rasent les murs en se rendant à la synagogue en évitant surtout la kippa .

    A ce rythme les Juifs devront éviter de porter des caleçons molletonnés fabriqués par Popeck .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.