Un million de shekels pour un divorce

Après 34 ans de dévouement, une épouse méritante obtient gain de cause

C’est l’épilogue d’un long combat  pour cette épouse modèle injustement vilipendée par son mari. Dans un jugement inédit, le tribunal rabbinique de Jérusalem vient de lui accorder la ketouba complète d’un million de shekels, soit l’intégralité de la somme promise lors de leurs noces. Une reconnaissance éclatante des sacrifices incommensurables consentis par cette femme dévouée.

L’histoire débute pourtant sous les meilleurs auspices lorsque A. épouse son mari dans la fleur de l’âge. Mais les difficultés s’accumulent rapidement avec la dégradation de la santé de l’époux, devenu aveugle et insuffisant rénal. Dans un élan d’amour et d’abnégation rarissime, A. n’hésite pas à lui faire don d’un de ses reins pour le maintenir en vie. Lorsque le cancer vient s’ajouter au lourd tribut, c’est avec un dévouement sans faille qu’elle l’assiste et l’accompagne, tout en élevant leurs 3 enfants.

Las, ce long chemin de croix est tragiquement assombri ces dernières années par les délires paranoïaques de son mari. Persuadé d’une infidélité chimérique malgré les dénégations de son épouse, l’homme n’a de cesse de l’accabler d’accusations immondes et de mesures de surveillance abusives. Caméras à la maison, filatures, il pousse A. dans ses derniers retranchements jusqu’à la demande de divorce en 2020.

Lors du procès fleuve devant la justice rabbinique, les juges ont été saisis par les témoignages glaçants de cette épouse bafouée, harcelée et persécutée sans raison par celui qu’elle n’a eu de cesse de choyer et soutenir aux pires moments. Ses larmes et la force des preuves ont fini par convaincre la Cour de l’impunité des allégations du mari et de la justesse de la demande de divorce.

Faisant prévaloir « la dignité de la femme » malmenée, les magistrats ont donc condamné l’époux à s’acquitter de la ketouba dans son intégralité. Un million de shekels exceptionnel, visant à indemniser comme il se doit cette épouse extraordinaire pour son amour, ses sacrifices et ses années de souffrance indues.

Un jugement historique, incarnant l’idée que nul dévouement ni abnégation ne doivent rester impunis quand ils sont trahis et bafoués par l’être aimé. Une décision forte, prônant le respect et la considération dus aux femmes de la part de leurs époux.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires