Un groupe juif forme une section de l’AfD allemand©

7
964
Sujet à polémique :
Les Juifs créent leur propre groupe au sein du parti de droite populiste allemand

 

NDLR : le fait d’engager un dialogue avec ce type de partis, au sujet des risques réels liés à la politique d’immigration débridée en Europe, ne peut, “en même temps” détourner du devoir de faire reculer le négationnisme et le retour vers les vieux démons, surtout en Allemagne. Pour autant, les migrants de 2015 et après ne sont pas les réfugiés juifs d’Allemagne des années 30 -un tel amalgame doit cesser-  et les Juifs doivent trouver leur place active dans ce débat, où ils ne peuvent rester passifs, en attendant qu’une telle politique ait fini de faire des ravages ; sans pour autant devenir caution ou otages de la quête de “respectabilité” de dirigeants de parti qui flatteraient sans vergogne tous les instincts, surtout les pires  (Cologne du 31 décembre 2015, par exemple). 

Les membres juifs du parti Alternative Pour l’Allemagne créent une section juive au sein du mouvement de droite ; 17 organisations juives publient des déclarations condamnant cette décision et qualifient l’AfD de “menace pour la vie juive en Allemagne”.

Des membres juifs du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne, ou AfD, se sont rencontrés dans la ville de Wiesbaden, dans le sud-ouest de l’Allemagne, pour créer une section juive au sein du parti. Cette décision a été vivement condamnée par les autres organisations juives.

Les médias ont rapporté que 19 personnes ont rejoint dimanche le nouveau groupe “Juifs dans l’AfD”.

AfD (Photo: AP)

AfD (Photo: AP)

Dix-sept organisations juives ont publié cette semaine une déclaration commune dans laquelle elles ont déclaré: “L’AfD est un parti dans lequel l’antisémitisme (…) et la négation de la Shoah ont une demeure.” Ils ont désigné le parti comme une menace pour la vie juive en Allemagne.

L’année dernière, un membre éminent de l’AfD a déclaré que l’Allemagne devait effectuer un “virage à 180 degrés” pour rappeler (la fierté de) son passé et que le mémorial de Berlin dédié aux millions de Juifs tués dans la Shoah est un “monument de la honte”.

Mise à jour: 10.07.18, 

Presse associée | Publié: 10.07.18, 22:33

ynetnews.com

7 COMMENTS

  1. Je crois que les notables juifs allemands et leurs organisatiosn qui ne représentent qu’eux-mêmes sont responsables de l’insécurité en Allemagne et de l’antisémitisme qui vient des émigrants musulmans antisémites, de la gauche, de l’extrême gauche et également du centre. L’AFD par contre lutte effectivement contre cet antisémitisme. Il est évident que ce parti comme en Autriche, Hongrie, Italie, Pologne seront actifs pour la lutte contre antisémitisme. Il est normal que des Juifs adhèrent à un Parti qui veut s’impliquer activement dans la lutte contre l’antisémitisme. L’aveuglement criminel vient des notables juifs allemands stupides et bêtes. Car la gauche les vomis, le centre les vomis, et les juifs lucides les vomis.

    • Simpliste. Il n’est pas “évident” et il faut arrêter d’être naïf par appel de la facilité. Il n’a jamais suffi à un Juif de se fondre dans la masse pour que

  2. Il faut noter qu’en Allemagne, comme dans bien d’autres pays européens, le nouvel antisémitisme a deux principaux vecteurs : les populations immigrées de confession musulmane et leurs alliés de gauche et d’extrême gauche ( les fameux islamo gauchistes.
    L’antisémitisme d’origine autochtone s’il n’a hélas pas totalement disparu concerne de purs tarés comme Alain Soral ou de rares détritus rongés par Alzheimer ayant jadis milité à l’extrême droite.
    Il faut admettre que Marine le pen, en France condamne fermement l’antisémitisme et exclue systématiquement ceux qui professent la haine de nos compatriotes.
    Juifs et français de souche ont une histoire liée et défendent les mêmes valeurs.

    • Le problème en France est plus sournois , si Le Pen fille fait des déclarations condamnant l’antisémitisme , le noyau dur (la base) du mouvement est foncièrement antisémite amalgamant par inculture et bêtise juifs et arabes . C’est le même problème dans toute l’Europe ou les juifs qui votent a l’extrême droite ou pire participent au mouvement s’accoquinent avec le diable .

  3. Les autres partis ne combattent absolument pas l’antisémitisme des immigrés musulmans, ont refusé d’interdire la manifestation “Al Qods” oú les slogans anti-juifs et anti-israël sont légions. L’AfD est la seule formation politique allemande qui a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël. Certes il y a des nostalgiques du nazisme dans ce parti, mais leur principal objectif est d’empêcher que l’Allemagne devienne, à moyen terme, islamique… Or, il est impossible à un juif, quel qu’il soit, de pouvoir vive dans un tel type de pays !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.