Tirs de roquettes sur Eilat revendiqués par une branche de l’EI

0
393
Les sirènes d’alerte aérienne ont été déclenchées mercredi soir dans la ville d’Eilat, ont indiqué les médias israéliens.

Peu après, le système de défense antimissile Dôme de fer a intercepté des roquettes tirées depuis le Sinaï vers Eilat, a fait savoir l’armée israélienne (Tsahal).

“Certaines de ces roquettes ont été détruites en vol par des batteries d’Iron Dome”, des batteries d’interception de roquettes, a déclaré la porte-parole. Pas de blessés en Israël.

La ville balnéaire, destination touristique majeure pour Israël, a été plusieurs fois la cible de tirs de roquettes depuis la chute du président égyptien Hosni Moubarak en 2011.

Tsahal, qui a déployé une batterie du Dôme de fer à Eilat, a mis en place un système relié aux capteurs installés sur la frontière israélo-égyptienne.

vcdgf

Un groupe affilié à l’Etat islamique basé dans la péninsule du Sinaï en Egypte avertit régulièrement les médias qu’il aurait l’intention d’effectuer des “attaques de grande ampleur” dans le sud d’Israël.

Le Nord-Sinaï, dans l’est du pays, est le bastion du groupe djihadiste Ansar Beït al-Maqdess qui s’est rebaptisé “Province du Sinaï” pour marquer son allégeance au “califat” auto-proclamé par le groupe Etat islamique (EI) sur une partie de l’Irak et de la Syrie.

Le Sinaï est le théâtre d’affrontements sanglants entre soldats et policiers égyptiens contre des membres de la branche égyptienne du groupe djihadiste Etat Islamique.

Un responsable de la mairie d’Eilat a précisé à la radio publique que trois roquettes avaient été interceptées, tandis qu’une autre roquette avait explosé en dehors de la ville.

Le Hamas accuse l’Etat hébreu d’avoir tué 2 Palestiniens près de la frontière Egypte-Gaza

Le groupe terroriste “province du Sinaï (Wilayat Sinaï, anciennement Ansar Baït al-Maqdis) a revendiqué mercredi soir le tir de sept roquettes, plus tôt dans la soirée, à partir du Sinaï en Egypte vers la station balnéaire israélienne d’Eilat, sur la mer Rouge, a indiqué sur Twitter le média arabophone aqsamob.

“Certaines de ces roquettes ont été détruites en vol par les batteries du Dôme de fer”, a déclaré la porte-parole de l’armée.

Par ailleurs, deux Palestiniens ont été tués et cinq blessés dans la nuit de mercredi à jeudi près de la frontière entre l’Egypte et la bande de Gaza, a indiqué le Hamas, incriminant une frappe israélienne.

Les circonstances de la mort des deux hommes étaient cependant très peu claires. L’armée israélienne a démenti jeudi matin avoir mené des frappes.

Le Sinaï est le théâtre d’affrontements sanglants entre soldats et policiers égyptiens contre des membres de la Province du Sinaï, la branche égyptienne du groupe djihadiste Etat Islamique (EI).

Israël dénonce par ailleurs les allées et venues d’hommes et d’armes entre la péninsule et la bande de Gaza, dirigée par le groupe terroriste du Hamas.

Selon le porte-parole du ministère de la Santé du Hamas, Achraf Al-Qoudra, , deux Palestiniens auraient été tués et cinq autres auraient été blessés dans la nuit de mercredi à jeudi par une une frappe israélienne près de la frontière entre l’Egypte et la bande de Gaza. Ces frappes seraient survenus quelques heures après que quatre roquettes aient été tirées mercredi soir à partir du Sinaï Egyptien vers la station balnéaire israélienne d’Eilat, sur la mer Rouge.

Les deux Palestiniens décédés sont Hossam Al-Soufi, 24 ans, et Mohammed al-Aqra, 38 ans.
Les circonstances de la mort des deux hommes ne sont pas claires et l’armée israélienne n’a pas confirmé avoir mené de frappe, d’ailleurs, il est peut probable que cette confirmation vienne un jour car les frappes ont eut lieu en Egypte (près de Rafah mais côté Egyptien).
Le Sinaï est frontalier d’Israël et de la Bande de Gaza sur quelques kilomètres à l’est mais les frappes seraient survenues bien plus au nord que les tirs de mercredi soir sur Eilat.
Les tirs de roquettes ont été reventiqués par le groupe salafiste Wilayat Sinaï, une groupuscule affilié au groupe djihadiste Etat Islamique (Daesh).
Cependant, selon le Shin Bet, les membres de Wilayat Sinai et du Hamas ont passé une nouvelle alliance.

i24

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.