Tel-Aviv: Hommage au village du Chambon-sur-Lignon

0
59
Dans le cadre de la Saison croisée France-Israël 2018, une riche et passionnante journée d’étude sur le thème “Ecrivains et penseurs autour du Chambon-sur-Lignon, Juste parmi les Nations” s’est déroulée à l’Université de Tel-Aviv le lundi 29 octobre 2018.
Organisée par les Amis français et les Amis francophones de l’Université, en collaboration avec le Programme de culture française, et avec le soutien du Ministère des Affaires Étrangères israélien et de l’Institut français, elle avait pour but de rendre hommage à ce village de Haute-Loire à majorité protestante qui a massivement sauvé des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, et abrité un grand nombre d’intellectuels de premier plan dont l’œuvre a marqué la pensée du 20e siècle.
La journée a eu lieu en présence du Prof. Yaron Oz, Recteur de l’Université de Tel-Aviv, de Madame Barbara Wolffer, directrice de l’Institut français, de M. Emmanuel Halpérin, Commissaire général de la Saison croisée et de Madame Eliane Wauquiez-Motte, Maire du Chambon-sur-Lignon, avec la participation de nombreux chercheurs israéliens et français ainsi que de descendants de témoins des évènements.

Elle a été suivie par un public nombreux, qui a exprimé son intérêt ainsi que son admiration pour la remarquable tenue intellectuelle d’un événement combinant la recherche scientifique et l’émotion suscitée par un épisode exceptionnel de l’Histoire de France et des Juifs.

Cet événement a été initié et coordonné par le Prof. Ruth Amossy, professeur émérite de l’Université de Tel-Aviv, et le Prof. Dina Porat, Directrice du Centre Kantor pour l’Etude du Judaïsme contemporain de l’Université, avec l’aide du Prof. Nathalie Heinrich, commissaire de l’exposition “Ecrivains et penseurs autour du Chambon-sur-Lignon” et du Prof. François Heilbronn, Président de l’Association française de l’Université de Tel-Aviv et Vice-président du Mémorial de la Shoah.

“Une bravoure collective”

“Il s’agit d’un évènement très important et très particulier pour nous”, a déclaré le Prof. Yaron Oz, qui a souligné son contraste avec les récents évènements de Pittsburg. “A l’Université, nous luttons nous aussi pour transmettre à nos étudiants les valeurs de pluralisme et d’espoir en l’humanité”.

Lire la suite sur Le site des amis français de l’université de Tel Aviv

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.