La FIFA a nommé Tokyo Sexwale, ancien ministre sud-africain, à la tête d’une commission de surveillance des problèmes qui affectent le développement du football en Palestine. La commission a été créée sur décision du 65ème Congrès de la FIFA en mai 2015, suite au retrait par la Fédération palestinienne de football d’une proposition visant à suspendre la Fédération israélienne de football.

Des représentants israéliens et palestiniens travailleront avec M. Sexwale, actuel Président de Global Watch et administrateur de la Fondation Nelson Mandela, pour supprimer les obstacles à une bonne entente entre les organismes de football en Israël et en Palestine.
« Nous pensons que M. Sexwale, par son expérience et son expertise dans le domaine de la réconciliation des communautés et la résolution des conflits en Afrique du Sud, est bien placé pour aider à améliorer l’accès au football dans les territoires palestiniens », explique le Président de la FIFA Joseph S. Blatter.  

« Cette mission, qui porte sur les tensions entre la Palestine et Israël, n’a rien de facile. Il nous faudra faire preuve de doigté et de circonspection. J’espère que nous parviendrons à une solution acceptable », a fait savoir Tokyo Sexwale.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.