El Al Israel 1st 787-9 Delivery Event Photographer Requests August 20th-22nd HELTON KAITLYN (2783359) rms309195 Gail Hanusa Boeing Photographer nef17

Vous voulez enfin partir en Israël, voilà toutes les règles mises à jour.

El Al, société privée depuis 2003, en voie d'être renationalisée par l'Etat | The Times of Israël

Trafic aérien

TOUS LES VOLS ENTRANTS ET SORTANTS SONT ANNULÉS JUSQU’AU 6 MARS

Les personnes qui ont acheté des billets doivent contacter leur compagnie aérienne. (minist. Santé. Vols entrants : hébreu – anglais / Vols sortants : hébreu – anglais)


Cas exceptionnels pour : 
Sortir d’Israël : voir “Voyage depuis Israël”   Entrer en Israël : voir “Voyage vers Israël”

Étrangers et non résidents en Israël : depuis le 22.2.2021 jusqu’au 6.3.2021 : entrée interdite sauf pour conjoints et enfants de citoyens israéliens et pour enterrements. hébreu – anglais

Principales infos parues sur le site du ministère de la Santé dédié aux voyages vers l’étranger et vers Israël. en hébreu – en anglais
À noter : nous nous efforçons de traduire les directives au fur et à mesure de leur publication, et les changements sont nombreux et permanents. La seule version officielle est celle du ministère de la santé, en hébreu, qui est toujours relayée par un lien. Santé Israël décline toute responsabilité en cas d’information incomplète, erronée ou pas mise encore à jour.
* Contacter le ministère de la Santé :

  • Hotline (Kol Habriut) :* 5400 ou 08-6241010
  • Whatsapp : 050-7925400
  • E-mail : Call.Habriut@moh.health.gov.il

* Où faire le test du Covid 19 avant de voyager : Test de dépistage du coronavirus

Pour tout voyageur se rendant en Israël : (même après le 6 mars)
– Un test PCR négatif fait dans les 72 h avant le vol est exigé plus un autre test dès l’atterrissage, même pour ceux qui ont guéri de la Covid 19 ou qui sont vaccinés
. (communiqué du 9.2.21)

– Toute personne qui a été en contact avec un malade avéré ne pourra monter à bord d’un avion qu’après avoir été 10 jours en isolement et avoir eu des résultats négatifs à 2 tests effectués selon la loi.
– Personnes guéries ou avec certificat de vaccination et qui ont les 2 tests négatifs : pas d’isolement ou isolement très court. Si guérison ou vaccin à l’étranger : plus test sérologique à faire en Israël, voir ci-dessous.
– Obligation d’isolement en hôtel, quel que soit le pays de provenance, de nouveau en vigueur depuis le 24.2. (en vigueur jusqu’au 5.3.2021 à 12h00).
Possibilité de raccourcir l’isolement de 14 j à 10 j avec 2 tests, voir ci-dessous.
Isolement à domicile dans des cas exceptionnels sur évaluation au cas par cas à l’aéroport, dans certains cas : (source hébreu)

A partir du 7 mars 2021 :

Les grandes lignes pour la réouverture du pays : (Source : hébreu – anglais)

  • Autoriser l’entrée de jusqu’à 3000 citoyens israéliens par jour, selon le nombre de vols qui seront programmés. (L’entrée de nouveaux immigrants se poursuivra dans le format existant). Ce nombre comprendra également les entrées aux points de passage terrestre.
  • Isolement à domicile pour les Israéliens de retour de l’étranger, ou dans des hôtels s’ils ne peuvent pas être en isolement à leur domicile. Pas d’isolement s’ils sont guéris ou vaccinés.
  • Test PCR avant le vol et à l’arrivée maintenus pour tous.
  • Citoyens israéliens vaccinés : pourront quitter Israël dans les limites du nombre de vols déterminés par le ministre des Transports
  • Personnes non vaccinées : pour quitter Israël devront faire une demande au Comité des exceptions (vaadat hariguim).
  • Comité permanent des permis (vaadat eiterim) pour le traitement des demandes d’entrée des voyageurs non israéliens : continuera à fonctionner sous les auspices du Ministère de l’intérieur.
  • Contrôle renforcé de l’isolement à domicile (bracelet électronique, application, surveillance policière)

Voyage vers Israël

Jusqu’au 6.3.2021 : entrée en Israël interdite pour tous, sauf si le Comité des Exceptions a autorisé l’entrée.

Source : minist. Santé hébreu – anglais
A savoir : toute entrée en France et toute sortie du territoire à destination ou en provenance d’un pays hors de l’espace européen sont interdites, sauf : motif impérieux d’ordre personnel ou familial, motif de santé relevant de l’urgence ou motif professionnel ne pouvant être différé. Il faut une attestation sur l’honneur (https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage). Il est à noter qu’aucun ressortissant étranger souhaitant regagner son pays de résidence ou d’origine ne sera empêché de quitter le territoire français (sans pour autant disposer de garantie de pouvoir y revenir en l’absence de motif impérieux).

Critères du Comité des exceptions concernant l’entrée en Israël : Source : minist. Santé hébreu – anglais

A. Un citoyen israélien ou un résident permanent dont la demande d’entrée dans le pays – pour l’une des raisons suivantes, ou pour lequel l’une des conditions suivantes est valable – a été approuvée par le Comité des Exceptions, peut entrer en Israël :

  1. Aux fins de recevoir un traitement médical essentiel qui ne souffre pas de retard, pour le voyageur ou à une autre personne qui dépend de lui.
  2. Aux fins d’assister aux funérailles d’un parent au premier degré, y compris d’assister aux funérailles d’une personne décédée qui est amenée pour être enterrée en Israël.
  3. Dans le but d’aider un parent au premier degré qui est en détresse et qui ne peut pas être aidé par une autre personne qui se trouve en Israël.
  4. Aux fins de parvenir à une procédure judiciaire à laquelle la personne est partie, a un statut ou est tenue d’y participer, à condition que sa participation à distance ne soit pas appropriée dans les circonstances de l’affaire.
  5. Une femme au troisième trimestre de sa grossesse.
  6. Pour un besoin humanitaire ou un besoin personnel particulier qui nécessite l’entrée en Israël.
  7. À des fins essentielles liées aux relations extérieures d’Israël ou à des fins essentielles liées à la sécurité nationale, avec l’approbation du directeur général du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Défense ou du cabinet du Premier ministre, selon le cas.
  8. La personne a légalement quitté Israël, selon les restrictions qui s’appliquaient à son départ, et sa résidence permanente est en Israël.

B. Une personne qui n’est pas un citoyen israélien ou un résident permanent (peut entrer en Israël avec l’approbation du Comité des exceptions, si elle souhaite entrer dans l’une des situations suivantes, ou si l’une des situations suivantes existe) :
Modification : Étrangers et non résidents en Israël : depuis le 22.2.2021 jusqu’au 6.3.2021 entrée interdite, sauf pour conjoints et enfants de citoyens israéliens et pour enterrements. hébreu – anglais.  Aucun permis d’entrer ne sera délivré et toutes les demandes sont gelées.

  1. Pour un besoin humanitaire ou un besoin personnel particulier qui nécessite l’entrée en Israël.
  2. Aux fins de la bonne gestion des relations extérieures d’Israël ou pour des raisons de sécurité nationale, avec l’approbation du directeur général du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Défense ou du cabinet du Premier ministre, selon le cas.
  3. Un athlète professionnel tel que défini dans le règlement de restriction d’activité, aux fins de participer à la compétition, et son accompagnateur tenu de participer à la compétition, et que le directeur général du ministère de la Culture et des Sports a confirmé qu’il est une telle personne , à condition que le comité soit convaincu que votre arrivée en Israël est essentielle.
  4. Ceux qui ont droit au statut d’immigrant ou aux droits d’immigrant et dont l’immigration ne peut être reportée.

C. Une personne qui n’est ni un citoyen israélien ni un résident permanent et qui est le conjoint d’un citoyen israélien ou d’un résident permanent ou le parent d’un enfant qui est un citoyen israélien ou un résident permanent peut entrer en Israël avec l’approbation du Comité des exceptions et avec les réserves concernant un citoyen ou un résident (A).

Faire la demande auprès du Comité des Exceptions :

  • La demande auprès de la Commission des exceptions se fera à l’aide d’un formulaire en ligne qui sera disponible sur les sites Internet du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Santé, du Premier ministre et de l’Autorité de la population et de l’immigration, accompagné des documents pertinents.
  • La commission des exceptions sera composée de représentants des ministères des Affaires étrangères, de l’Intérieur, de la Santé, de la Diaspora et du Tourisme.
  • Le Comité des exceptions sera dirigé par l’Autorité de la population et de l’immigration et le Comité des objections (appels) sera présidé par le Ministre Tzachi Hanegbi.
  • Les comités pourront exiger du demandeur qu’il présente des certificats ou des documents justifiant de sa demande et aux fins de sa décision.
  • Quiconque a reçu un permis de sortie / d’entrée d’un comité précédent qui a agi en la matière, n’a pas besoin de demander un permis supplémentaire.
    Les restrictions sont valables du 7.2.21 à 7:00 au 6.3.2021.

Que faire avant un voyage vers Israël

  • Recevoir l’autorisation du Comité des Exceptions (voir plus haut)
  • Un test PCR négatif fait dans les 72 h avant le vol (obligatoire pour embarquer) est exigé plus un autre test dès l’atterrissage, même pour ceux qui ont guéri de la Covid 19 ou qui sont vaccinés. (communiqué du 9.2.21 au soir )
  • Toute personne qui a été en contact avec un malade avéré ne pourra monter à bord d’un avion qu’après avoir été 10 jours en isolement et avoir eu des résultats négatifs à 2 tests effectués selon la loi.
  • Les passagers se rendant en Israël qui ne peuvent pas effectuer un test PCR dans les 72 heures avant le départ vers Israël pour des raisons humanitaires, ou pour des besoins personnels particuliers, ou s’il est physiquement impossible d’accéder aux tests PCR à l’endroit d’où ils volent, peuvent demander une exemption à la Commission des exceptions.
  • Dans les 24 heures précédant le voyage vers Israël, il faut faire une Demande d’entrée en Israël (Voir explications ci-dessous)
    Pour cela, les passagers doivent remplir en ligne un formulaire avec des informations personnelles et une déclaration de santé.
  • Les ressortissants étrangers qui veulent entrer en Israël devront présenter une autorisation d’entrée certifiée par le consulat d’Israël dans leur pays d’origine. Elle sera délivrée seulement dans des cas exceptionnels. (couples, familles, étudiants).
    • Les passagers doivent imprimer l’autorisation et l’apporter à l’aéroport pour la montrer aux autorités compétentes.
    • Les passagers doivent conserver l’autorisation jusqu’à leur arrivée en Israël (après le contrôle des passeports).
    • Il faut présenter le test PCR négatif au personnel de la compagnie. En cas de test positif les personnes ne sont pas autorisées à embarquer.

Conseils avant, pendant et après le vol

  • Les voyageurs doivent porter un masque facial couvrant le nez et la bouche à l’aéroport (âgés de 7 ans et plus) et à bord de l’avion (âgés de 6 ans et plus).
  • Les passagers doivent rester à au moins 2 mètres des personnes qui ne vivent pas dans le même foyer qu’eux.
  • Les passagers doivent pratiquer l’hygiène, qui comprend le lavage des mains avec des désinfectants.
  • Personnes qui ont guéri du Covid 19 ou vaccinées : à leur arrivée en Israël, doivent présenter au contrôle de frontière un certificat de guérison établi par un médecin ou de vaccination. Elles doivent entrer en isolement et demander une autorisation d’exemption d’isolement. Voir la page Isolement à domicile
  • Les personnes qui ont quitté Israël moins de 7 jours après avoir reçu la 2e dose du vaccin doivent entrer en isolement, sauf si plus de 21 jours ont passé depuis la 2e dose lors de leur arrivée. Source : infos concernant les voyageurs guéris ou vaccinés arrivant en Israël (anglais)

Passagers arrivant de pays rouges

Depuis le 21.12.2020 tous les pays sont rouges donc isolement obligatoire pour tous les arrivants

  • Obligation d’isolement en hôtel quel que soit le pays de provenance (en vigueur jusqu’au 5.3.2021 à 12h00)  Demande d’exemption à une commission du ministère de la Santé à l’aéroport.
  • Personnes guéries de la Covid en Israël ou ayant un certificat de vaccination : pas d’isolement . ( + tests PCR négatifs faits 72h avant le vol et à l’atterrissage ou l’entrée en Israël par voie terrestre).
    Si on a été vacciné en Israël, mais on est sorti d’Israël avant que soit passés 7 jours après la 2e dose, il faudra entrer en isolement au retour, sauf si 21 jours ont passé entre la 2e dose et l’arrivée en Israël. Source hébreu – anglais 
  • Pour les personnes malades puis guéries ou vaccinées à l’étranger : isolement très court, mais possibilité de demander à en sortir rapidement, après avoir fait un test sérologique, avec résultat positif. ( + tests PCR négatifs faits 72h avant le vol et à l’atterrissage ou l’entrée en Israël par voie terrestre). Source hébreu – anglais
  • Les citoyens ou résidents d’Israël ou les ressortissants étrangers qui ont une autorisation d’entrée et qui volent depuis ou ont séjourné dans des pays rouges dans les 14 jours précédant la date de leur voyage en avion vers Israël doivent entrer en isolement (14 jours)*, se conformer à toutes les restrictions et remplir un formulaire d’isolement en ligne.  Pour le formulaire en anglais, cliquer en haut de page sur la flèche à côté de HE, une liste s’ouvre, cliquer sur English. Possibilité de raccourcir à 10 jours.
    * Sauf les personnes qui ont été malades puis ont guéri de la Covid 19 et les personnes vaccinées : pas d’isolement :
  • Pour les formalités afin de raccourcir ou d’annuler l’isolement : Voir https://www.sante.org.il/isolement-a-domicile

Correspondances

Les passagers arrivant en Israël via un vol de correspondance et séjournant à l’étranger pendant plus de 72 heures effectueront un test PCR dans les 72 heures avant le départ prévu du premier vol, à condition que le délai entre le premier vol et l’atterrissage en Israël soit inférieur à 24 heures.

Ressortissants étrangers qui présentent des symptômes pendant leur séjour en Israël

Les ressortissants étrangers qui présentent des symptômes liés au COVID-19 doivent contacter la hotline MDA Emergency Medical Services au 101 ou la hotline du ministère de la Santé au * 5400 pour obtenir des conseils.

Demande d’autorisation d’entrer en Israël

Au cours des 24 heures précédant votre voyage en avion vers Israël, vous devez remplir un formulaire de demande d’entrer en ligne. Après la soumission, vous serez autorisé ou refusé à embarquer sur votre vol. Source anglais – hébreu

Qui doit remplir le formulaire

Si vous arrivez en Israël par avion et que vous êtes :

  • un citoyen israélien
  • un résident israélien
  • un ressortissant étranger

Si vous ne parvenez pas à vous conformer à toutes les exigences sanitaires, vous ne serez pas autorisé à embarquer sur votre vol.

Les ressortissants étrangers doivent également présenter une autorisation d’entrée certifiée par le consulat d’Israël dans leur pays d’origine.

Comment remplir le formulaire

Remplissez et soumettez le formulaire en ligne. (Ici en anglais : Israel Entry Report))

Vous devrez :

  • fournir vos informations d’identification
  • préciser les lieux que vous avez visités au cours des 2 dernières semaines
  • faire les déclarations de santé
  • et soumettre d’autres documents

Si vous vous êtes rétabli du COVID-19 et qu’un médecin a déterminé que vous vous étiez rétabli conformément à la loi israélienne, vous devez sélectionner “confirmer” pour la première question de la déclaration de santé : “Je n’ai pas été diagnostiqué ni hospitalisé en raison d’un résultat positif au test nCoV au cours des 30 derniers jours.”

En fonction des informations que vous fournissez et des déclarations de santé, vous serez :

  • soit autorisé à embarquer sur votre vol
  • soit interdit d’embarquer sur votre vol.

Vous serez informé en conséquence immédiatement après avoir soumis le formulaire.

En cas de refus, contactez le personnel de la compagnie aérienne.

!!!!!  Si vous êtes autorisé à embarquer sur votre vol et que vous devez vous entrer en isolement à votre arrivée en Israël, vous devrez remplir un formulaire d’isolement en ligne après avoir soumis le formulaire de demande d’autorisation d’arrivée. Pour le formulaire en anglais, cliquer en haut de page sur la flèche à côté de HE, une liste s’ouvre, cliquer sur English.

Avant le vol

Conservez une copie numérique ou papier de votre autorisation (de préférence les deux).
Vous devez l’avoir
 pour embarquer sur votre vol.

À l’arrivée en Israël

Les ressortissants étrangers devront présenter au contrôle frontalier d’Israël leur :

  • autorisation d’embarquer sur le vol
  • autorisation d’entrée certifiée par le consulat d’Israël dans leur pays d’origine

Vous devez respecter les exigences en matière de sécurité sanitaire pendant votre séjour en Israël :

  • Portez un masque facial dans les lieux publics
  • Restez à 2 mètres des autres personnes
  • Pratiquez l’hygiène

Veuillez noter qu’en cas de différence ou de conflit entre les informations de cette page et la loi, les dispositions de la loi s’appliqueront.

Voyage depuis Israël

Jusqu’au 6.3.2021 : tous les vols sont suspendus, sauf dans certains cas exceptionnels :

Il faut faire une demande de sortie auprès du Comité des Exceptions. Cette mesure ne s’applique pas aux étrangers qui veulent quitter Israël.

Source hébreu – anglais 

Personne ne quittera Israël, sauf dans les cas suivants :

  1. La personne n’est pas citoyen israélien et n’est pas résident permanent.
  2. La personne quitte Israël pour une résidence permanente en dehors de celui-ci, à condition qu’elle ait présenté une déclaration et des documents en attestant au Comité des exceptions et qu’il ait sa référence pour une présentation.
  3. Une personne dont le Comité des Exceptions a approuvé son départ d’Israël.

Source : minist. santé hébreu

Critères du Comité des exceptions pour sortir d’Israël :

  1. Aux fins de recevoir un traitement médical essentiel qui ne souffre pas de retard, à lui ou à une autre personne qui dépend de lui.
  2. Dans le but d’assister aux funérailles d’un parent au premier degré.
  3. Dans le but d’aider un parent au premier degré qui est en détresse et qui est incapable d’aider une autre personne qui se trouve dans le même pays.
  4. Aux fins de parvenir à une procédure judiciaire à laquelle la personne est partie, a un statut ou est tenue d’y participer, à condition que sa participation à distance ne soit pas appropriée dans les circonstances de l’affaire.
  5. À des fins essentielles liées aux relations extérieures d’Israël ou à des fins essentielles liées à la sécurité nationale, avec l’approbation du directeur général du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Défense ou du cabinet du Premier ministre, selon le cas.
  6. Un athlète professionnel tel que défini dans le règlement de restriction d’activité, aux fins de participer à la compétition, et son accompagnateur tenu de participer à la compétition, et que le directeur général du ministère de la Culture et des Sports a confirmé qu’il est une telle personne, à condition que le comité soit convaincu que votre arrivée en Israël est essentielle.
  7. Pour un besoin humanitaire ou un besoin personnel particulier qui nécessite de quitter Israël.

Chaque demande doit inclure les justifications humanitaires selon les critères détaillés ci-dessus et il faut joindre les documents pertinents à l’appui des demandes.

Faire la demande auprès du Comité des Exceptions :

  • La demande auprès de la Commission des exceptions se fera à l’aide d’un formulaire en ligne qui sera disponible sur les sites Internet du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Santé, du Premier ministre et de l’Autorité de la population et de l’immigration, accompagné des documents pertinents.
  • La commission des exceptions sera composée de représentants des ministères des Affaires étrangères, de l’Intérieur, de la Santé, de la Diaspora et du Tourisme.
  • Le Comité des exceptions sera dirigé par l’Autorité de la population et de l’immigration et le Comité des objections (appels) sera présidé par le Ministre Tzachi Hanegbi.
  • Les comités pourront exiger du demandeur qu’il présente des certificats ou des documents justifiant de sa demande et aux fins de sa décision.
  • Quiconque a reçu un permis de sortie / d’entrée d’un comité précédent qui a agi en la matière, n’a pas besoin de demander un permis supplémentaire.
    Les restrictions sont valables du 7.2.21 à 7:00 au samedi 6.3.2021.
  • Un parent au premier degré est le grand-parent, parent, conjoint ou parent du conjoint, enfant, petit-enfant, frère ou sœur et leurs enfants, oncle ou tante.

Avant le vol

  • Les pays, même classés verts, n’autorisent pas tous les israéliens à entrer.
  • Les passagers doivent être à jour avec les conseils publiés et les restrictions de leur destination.
  • A noter : S’ils doivent faire un test de dépistage du corona, c’est à leurs frais dans un hôpital ou à l’aéroport (voir Test pour les voyageurs) et non plus via les koupot holim.
  • Les passagers doivent soumettre une demande de quitter Israël (qui comprend leurs informations personnelles et une déclaration de santé) au cours des 24 heures précédant le départ.
  • Les passagers doivent imprimer l’autorisation et l’apporter à l’aéroport pour la montrer aux autorités compétentes. Les passagers doivent conserver l’autorisation jusqu’à l’arrivée à destination.
  • Malgré ce qui est écrit dans le formulaire en ligne de demande de passager sortant, un passager qui ne souhaite pas spécifier d’autres lieux visités au cours des 14 derniers jours peut répondre “non”.

Entrée à l’aéroport

  • L’entrée à l’aéroport ne sera autorisée qu’à ceux qui présentent un billet d’avion valide et une autorisation délivrée par le ministère israélien de la Santé.
  • La température corporelle sera examinée avant d’entrer dans les locaux de l’aéroport.
  • L’entrée dans les locaux de l’aéroport ne sera autorisée qu’aux passagers (des exceptions s’appliquent).
  • Les personnes présentant des symptômes tels que fièvre, essoufflement ou perte de goût et d’odeur ne seront pas autorisées à pénétrer dans les locaux de l’aéroport.

Conseils avant, pendant et après le voyage en avion

  • Les voyageurs doivent porter un masque facial couvrant le nez et la bouche à l’aéroport (âgés de 7 ans et plus) et à bord de l’avion (âgés de 6 ans et plus).
  • Les passagers doivent rester à au moins 2 mètres des personnes qui ne vivent pas dans le même ménage qu’eux.
  • Les passagers doivent pratiquer l’hygiène, qui comprend le lavage des mains avec des désinfectants.
  • Les passagers doivent présenter leur carte d’embarquement et leur autorisation au personnel de la compagnie aérienne.

Correspondances

Les passagers qui visitent les pays verts sont exemptés d’isolement à leur arrivée en Israël, même s’ils avaient un vol de correspondance dans un emplacement rouge, mais uniquement s’ils ne quittent pas les locaux de l’aéroport.

Demande d’autorisation de quitter Israël

Au cours des 24 heures précédant votre voyage en avion depuis Israël, vous devez remplir en ligne un formulaire de demande d’autorisation de départ. Après la soumission, vous serez autorisé ou refusé d’embarquer sur votre vol. Source anglais – hébreu

Qui doit remplir le formulaire

Si vous quittez Israël par avion et que vous êtes :

  • un citoyen israélien
  • un résident israélien
  • un ressortissant étranger

Si vous ne parvenez pas à vous conformer à toutes les exigences sanitaires, vous ne serez pas autorisé à embarquer sur votre vol.

Comment remplir le formulaire

Remplir et soumettre le formulaire en ligne.  (Ici en anglais : Exit From Israel)

Vous devrez :

  • fournir des informations d’identification de tous les passagers, y compris les enfants
  • faire des déclarations de santé

Si vous vous êtes rétabli du COVID-19 et qu’un médecin a déterminé que vous vous étiez rétabli conformément à la loi israélienne, vous devez sélectionner “confirmer” pour la première question de la déclaration de santé : “Je n’ai pas été diagnostiqué ni hospitalisé en raison d’un résultat positif au test nCoV au cours des 30 derniers jours.”

En fonction des informations que vous fournissez et des déclarations de santé, vous serez :

  • soit autorisé à embarquer sur votre vol.
  • soit interdit d’embarquer sur votre vol.

Vous serez informé en conséquence immédiatement après avoir soumis le formulaire.

En cas de refus, contactez le personnel de la compagnie aérienne.

Avant le vol

Conservez une copie numérique ou papier de votre autorisation (de préférence les deux).

Vous devez l’avoir avec votre billet d’avion pour entrer dans les locaux de l’aéroport et embarquer sur votre vol.

Veuillez noter qu’en cas de différence ou de conflit entre les informations de cette page et la loi, les dispositions de la loi s’appliqueront.

Voyages vers la France

Depuis le dimanche 31 janvier 2021, toute entrée en France et toute sortie du territoire à destination ou en provenance d’un pays hors de l’espace européen sont interdites, sauf : motif impérieux d’ordre personnel ou familial, motif de santé relevant de l’urgence ou motif professionnel ne pouvant être différé.

Pour attester de l’un de ces motifs impérieux, une attestation sur l’honneur est téléchargeable sur le site du Ministère de l’Intérieur (https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage).

Elle devra être présentée, au moment de l’embarquement, à la compagnie de transport et être accompagnée des justificatifs appropriés.

Nous reproduisons ici la plus grande partie de ce qui figure sur le site du Consulat Général de France à Tel-Aviv.

Ce qui était en vigueur avant le 31 janvier 2021 :

  1. Nouvelles mesures d’entrée sur le territoire à compter du 18 janvier 2021
    À compter du lundi 18 janvier, les personnes autorisées à se rendre en France, en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne, devront présenter un test PCR négatif à l’embarquement avant de partir.

    Seuls les tests PCR de moins de 72 heures seront acceptés à l’entrée en vigueur de cette mesure, lundi 18 janvier prochain. Les tests antigéniques ne seront plus acceptés à compter de cette date.
    Les personnes concernées devront également s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant 7 jours une fois arrivées en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue de cet isolement. Il est également rappelé que seuls les déplacements essentiels sont autorisés.
  2. Arrivée en France : mise en place d’un couvre-feu à compter du 17 janvier 2021
    A partir du 17 janvier 2020, les autorités françaises mettent en place un couvre-feu de 18h00 à 6h00.

    Au retour en France, il convient de télécharger l’application TousAntiCovid, de continuer à respecter scrupuleusement les mesures barrières et les mesures de distanciation, de porter le masque, et d’être vigilant et responsable en cas de symptômes ou de contamination.
    En cas de questions, sur les modalités d’application des mesures concernant l’entrée et le séjour en France, il est possible de s’adresser au numéro vert : 0800 130 000.
    Il est également recommandé de consulter la page d’information du gouvernement.Tout déplacement international depuis la France vers l’étranger et de l’étranger vers la France est totalement et strictement déconseillé jusqu’à nouvel ordre.Les mesures ci-dessous, en vigueur depuis le 30 octobre, sont toujours également en vigueur :
  3. Qui a le droit d’entrer d’Israël en France ?
    Seules les personnes suivantes sont actuellement autorisées à rentrer d’Israël en France :
  • Tous les ressortissants français, qu’ils résident en France ou à l’étranger ;
  • Les conjoints et enfants de ressortissants français, qu’ils résident en France ou à l’étranger ;
  • Les étrangers titulaires d’un titre de séjour ;
  • Les citoyens de pays européens s’ils résident en France ou s’ils transitent par la France pour rejoindre leur résidence.

Aucune autorisation du consulat n’est requise ni délivrée.

Toutefois, toute personne rentrant en France métropolitaine doit disposer de :
* l’attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine
* une déclaration sur l’honneur d’absence de symptômes d’infection au Covid-19, présente sur le même document.

  • Ressortissants français
    Un ressortissant français, y compris mineur, doit disposer d’un document d’identité français valide pour voyager : passeport ou carte d’identité en cours de validité. Un ressortissant franco-israélien ne peut donc pas voyager en France avec son seul passeport israélien.Si vos pièces d’identité sont périmées, vous devez prendre rendez-vous auprès du Consulat généralAfin de faire venir vos enfants mineurs, vous devez disposer pour eux d’un passeport ou d’une carte d’identité en cours de validité en présentant notamment du livret de famille français ou d’un acte d’état civil français (acte de naissance établi en France ou acte de naissance transcrit auprès des services de l’état-civil du consulat). Pour plus d’information, consultez le site du Consulat général
  • Membres de familles de Français
    ATTENTION : Aucun des documents requis pour voyager n’a besoin d’apostilles et il est inutile de vous rendre chez un notaire pour faire une attestationLes membres de familles de Français suivants sont autorisés à entrer en France sous réserve de disposer des justificatifs requis et que les noms et prénoms mentionnés sur ces justificatifs soient identiques à ceux mentionnés sur le passeport :

 

  • Les conjoints et concubins
  • Les enfants de moins de 21 ans du conjoint étranger

– Les conjoints doivent disposer d’un acte de mariage français. A défaut, ils doivent fournir l’acte de mariage étranger avec sa traduction en français par un traducteur assermenté et un justificatif de vie commune (bail, facture d’électricité,etc.).
– Les enfants de moins de 21 ans d’un ressortissant français et de son conjoint étranger doivent eux-même voyager avec un passeport français en cours de validité. Nous vous invitons donc à faire le nécessaire :
– s’ils sont inscrits sur le livret de famille, en effectuant une demande de passeport
– s’ils ne sont pas inscrits sur le livret de famille et si vous n’avez pas déclaré leur naissance auprès du consulat, en contactant le service d’état civil.

Ces démarches, qui sont à l’initiative des usagers et possibles dès le mariage des parents et la naissance de l’enfant, ne peuvent être réalisées dans l’urgence.

Si votre voyage ne peut attendre l’accomplissement de ces démarches, il est possible de voyager avec vos enfants de moins de 21 ans, munis d’un passeport israélien valide, s’ils sont inscrits sur le livret de famille français ou s’ils disposent d’actes de naissance israéliens (en hébreu et en anglais) sous réserve que les noms de l’enfant et des parents mentionnés sur ces documents soient rigoureusement identiques aux noms mentionnés sur le passeport israélien de l’enfant et les passeports français des parents et que le passeport français du parent accompagnant soit en cours de validité.
Si l’enfant est mineur et voyage avec un seul de ses parents, une autorisation notariée de l’autre parent est requise.

Nous attirons votre attention sur le fait que cette procédure est dérogatoire et qu’il existe un risque que la compagnie aérienne refuse votre embarquement ou que la Police aux Frontières refuse votre admission sur le territoire. Le consulat décline toute responsabilité dans l’hypothèse où vous feriez l’objet de telles décisions.

Les concubins doivent présenter des documents probants permettant d’attester le concubinage (livret de famille, bail de logement en commun, compte bancaire commun, etc…). Les documents, en français ou traduits en français auprès d’un traducteur assermenté, doivent attester d’une vie commune durable et notoire des intéressés qui ne peut être prouvée par la seule production d’une attestation sur l’honneur.
– Si le conjoint ou le concubin étranger voyage sans son conjoint ou concubin français, le concubin ou conjoint français doit fournir une attestation sur l’honneur approuvant le voyage avec une copie de sa pièce d’identité.

  • Étrangers titulaires d’un titre de séjour
    Les étrangers titulaires d’un titre de séjour en cours de validité, y compris visa de long séjour valant titre de séjour, sont autorisés à entrer en France s’ils y ont déjà établi leur résidence.
    Les documents autorisant le séjour en France (carte de séjour, visa de long-séjour) qui ont expiré entre le 16 mars 2020 et le 15 juin 2020 ont par ailleurs été prorogés automatiquement pour une durée de 6 mois
  • Citoyens de pays européens
    Les citoyens de l’Union européenne et les ressortissants britanniques, islandais, liechtensteinois, norvégiens, andorrans, monégasques, du Saint Siège, de San Marin et suisses, leurs conjoints et leurs enfants sont admis à rentrer en France s’ils résident en France ou s’ils transitent par la France pour rejoindre leur résidence.Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici.
  • Test Covid-19 obligatoire 72h avant le départ du vol
    Les voyageurs âgés de 11 ans ou plus au départ d’Israël doivent présenter le résultat nominatif d’un test de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant le départ du vol, ne concluant pas à une contamination par le COVID-19.S’ils ne peuvent pas présenter un document attestant de la réalisation d’un test de dépistage virologique dans les délais requis, l’embarquement sera refusé.
  • Entrée en France pour les personnes vaccinées contre le Covid-19
    A ce jour, il n’existe pas de réglementation spéciale concernant l’entrée et le séjour en France des personnes ayant reçu un vaccin contre le Covid-19.A ce titre, tous les voyageurs en provenance d’Israël et à destination de la France, vaccinés ou non, sont soumis aux mêmes règles d’entrée sur le territoire, et notamment à l’obligation de présenter le résultat négatif d’un test Covid-19 dès l’embarquement au départ d’Israël.A ce jour, les frontières extérieures de l’Union européenne restent fermées, sauf cas dérogatoires listés sur l’attestation de déplacement international. Le fait d’être vacciné ne permet donc pas au voyageur uniquement israélien (non Français) de déroger à l’interdiction d’entrée sur le territoire.
  • Sortie d’Israël – Formalités à l’aéroport de Ben Gurion
    Les autorités israéliennes demandent à tous les voyageurs de remplir un formulaire disponible ici, dans les 24H précédant le vol au départ de l’aéroport Ben Gurion.

    Cette mesure relève uniquement des autorités israéliennes. Pour toute question sur cette procédure, contactez le ministère israélien de la Santé :
    Appelez le *5400
    ou Appelez le 08-6241010
    Pour une assistance technique : moked@mail.gov.il
  • Retour en Israël après un séjour en France
    Consultez toutes les informations concernant l’entrée sur le territoire israélien en cliquant ici. et aussi le paragraphe Voyages vers Israël

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.