Le ministre de la santé Nitzan Horowitz: pas de confinement du pays pour les fêtes.

Le ministre de la santé Nitzan Horowitz (Méretz) a rejeté le confinement du pays et a qualifié la souche delta de «nouvelle maladie».

Le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, a réitéré qu’un confinement en Israël pourrait être évité si les citoyens se comportaient consciemment. Le ministre s’est adressé aux journalistes après la présentation des tests rapides d’antigène au complexe MADA à Jérusalem.

Horowitz a réitéré ses déclarations précédentes concernant le verrouillage textuellement. «Le blocus est le dernier recours. C’est une étape très difficile aux conséquences très graves, et nous n’y sommes pas condamnés. Nous ferons de notre mieux pour l’éviter », a déclaré le ministre de la Santé. Il a ajouté qu’il s’oppose fermement à un verrouillage préventif avant les fêtes: « Je n’accepte pas la position selon laquelle il est nécessaire d’annoncer un verrouillage maintenant et de paralyser le pays à l’avance».

Selon la logique des partisans d’un confinement anticipé, il vaut mieux le réaliser maintenant, car avec des indicateurs épidémiologiques plus élevés, le blocus sera beaucoup plus long et destructeur.

Le ministre a déclaré que « le système de test rapide qui commence à fonctionner aujourd’hui, et une quantité suffisante de vaccinés dans le pays, un tav a-yarok [pass vert] plus strict, un contrôle à l’aéroport ainsi que le port de masques – et surtout, avec une haute responsabilité des citoyens – tout cela nous permettra d’éviter un nouveau confinement ».

« Le delta est une nouvelle maladie avec ses caractéristiques, et c’est un nouveau défi auquel tout le pays doit faire face », a déclaré Horowitz.

« Il n’y aura pas de policier sur chaque citoyen», a déclaré Horowitz. « Cela dépend du comportement de chacun. Obéissez aux ordres, faites des tests, évitez les foules et portez des masques».

Selon des données récemment publiées, le nombre d’amendes pour violation des arrêtés du ministère de la Santé le mois dernier était 60 fois moins qu’en juillet 2020. 980 personnes ont été condamnées à une amende pour manque de masques, contre 57.000 en juillet 2020 et 32.​​000 en août 2020.

JForum ‒ Infos Israel-news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.