ShootingNewOrders11.8.15
Nouvelles règles : Tsahal doit tirer en l’air lorsqu’elle combat des terroristes

De nouvelles règles d’engagement ont été transmises mardi 11 juillet aux forces de Tsahal, à la police et aux gardes-frontière servant en Judé&e et Samarie qui leur interdit effectivement de tirer sur des Palestiniens lançant des bombes incendiaires, perpétuant des attaques au couteau ou commettant d’autres actes terroristes. Au leiu de cela les forces de sécurité de Tsahal doivent s’en tenir à tirer en l’air. Ces nouveaux ordres proviennent du Directeur du Commandement Central de Tsahal, Ronnie Numah.

Elles correspondent à une prise de distance radicale avec les règles en vigueur jusqu’à présent dans Tsahal et ce sont les premières restrictions importantes à être imposées aux troupes de Tsahal depuis 15 ans, lorsque le défunt Yitzakh Rabin, alors premier ministre et Ehud Barak, en tant que Ministre de la Défense, ont interdit aux forces de sécurité de Tsahal de tirer sur les terroristes palestiniens et sur leurs bases – mais seulement de diriger leurs tirs sur des endroits vides de toute présence à proximité d’eux.

Ces nouvelles directives s’énoncent comme suit :

  • Les hommes de troupe de Tsahal doivent se restreindre à tirer en l’air, quand ils -ou toute autre cible israélienne – sont sous le coup d’attaques palestiniennes à l’engin incendiaire.
  • Idem dans le cas d’attaques au couteau – même si cela signifie de laisser l’agresseur s’échapper.
  • Ils ne peuvent ouvrir directement le feu contre des terroristes armés que s’ils sont pris ne flagrant délit sur le théâtre des opérations.
  • En général, les troupes de Tsahal et la police n’ont pas l’autorisation de tirer sur des terroristes palestiniens, dans presque toutes les circonstances, à moins que leur propre vie ne soit clairement en danger.

Les sources militaires de Debkafile mentionnent que le Ministre de la Défense Moshe Ya’alon et le Chef d’Etat-Major le Lieutenant-Général Gady Eisenkott ont changé les règles d’engagement dans une tentative de renverser la spirale du nombre de morts palestiniens qui va en augmentant au cours des engagements les plus récents. C’est aussi une tentative de calmer les humeurs incendiaires palestiniennes dans la bande cisjordanienne – particulièrement depuis le meurtre par incendie d’un bébé palestinien et de son père dans le village de Duma, au début de ce mois. Les auteurs de ce crime n’ont, jusqu’à présent, pas été retrouvés ni même identifiés.

Personne ne sait précisément si le Premier Ministre Binyamin Netanyahu a ou non approuvé ces nouvelles règles d’engagement.

Selon nos sources, elles ont été très mal reçues et ressenties par la plupart des soldats de Tsahal et policiers servant dans les territoires de Judée-Samarie et accomplissant des missions de sécurité. Ils pensent qu’ils sont délibérément mis en danger et maintiennent que ces nouvelles règles d’engagement ouvriront la porte à un rebond du terrorisme palestinien et provoqueront bien plus de tués israéliens. Un officier de Tsahal a commenté ironiquement : « Il a été décidé qu’une augmentation des pertes israéliennes est préférable à des statistiques trop élevées de terroristes palestiniens morts ».

DEBKAfile Reportage spécial 12 août 2015, 10:14 AM (IDT)

 

debka.com

Adaptation : Marc Brzustowski.

 

———————

 

Tsahal : les soldats en colère suite aux nouvelles règles d’engagement en Judée Samarie

12 Août 2015 – Juif.org


Tsahal : les soldats en colère suite aux nouvelles règles d'engagement en Judée Samarie - © Juif.org

A la lumière des tensions sécuritaires accrues en Judée Samarie, les responsables de la défense ont temporairement révisé mardi les règles d’engagement pour les soldats de combat servant en Judée Samarie, déclenchant une vague de ressentiment dans les rangs.

Selon le site internet 0404, les soldats de Tsahal sont furieux sur les règles d’engagement nouvellement émises, disant qu’elles encouragent davantage le terrorisme arabe.

Le journal Maariv a appris mardi que les responsables de la défense exigent maintenant des soldats de ne pas tirer, sauf pour les cas dans lesquels il y a une véritable menace pour leur vie.

Selon les anciennes règles, les soldats étaient autorisés à tirer un certain nombre de coups de semonce en l’air avant de viser un terroriste potentiel.

Les témoignages des soldats indiquent que les nouvelles règles interdisent aux troupes de tirer sur les membres inférieurs d’un terroriste lors d’une arrestation. Les lignes directrices provisoires instruisent désormais aux soldats de tirer en l’air.

Les responsables de la défense souhaitent éviter les situations dans lesquelles les tirs de Tsahal conduisent à la mort d’un terroriste présumé, un développement qui est de nature à susciter de nombreuses protestations et autres poussées nationalistes.

Un soldat servant dans la brigade Givati a dit à 0404 : « il y a des nouvelles règles et nous les étudions. Si un cocktail Molotov est jeté sur moi, même à une distance de seulement 10 mètres, je ne suis pas autorisé à tirer sur la personne qui l’a jeté. »

« Ce sont des règles bizarres, et moi, en tant qu’officier, j’aurai du mal à le dire à mes soldats et les regarder dans les yeux, » dit le fantassin. « Quelqu’un dans les échelons supérieurs pense que nous sommes des top modèles féminins et pas des soldats des forces de défense d’Israël. »

Un officier de la police des frontières a également exprimé son mécontentement sur le site internet.

« Hier, ils ont commencé à nous donner des informations (sur les nouvelles règles), donc le rapport est exact, » a-t-il dit. « A partir de maintenant, nous ne sommes pas autorisés à faire notre protocole d’arrestation complet comme nous l’avons fait jusqu’à maintenant. »

« Pour comprendre la signification, si un suspect terroriste fonce avec sa voiture contre un point de contrôle, et si le chauffeur n’a écrasé personne ou attaqué personne, alors les soldats ne sont pas autorisés à tirer sur la voiture, » a dit l’officier. « Ils sont seulement autorisés à tirer en l’air. »

« Les nouvelles règles sont très confuses, et il y a beaucoup de colère parmi les troupes, » a déclaré l’officier. « Tout cela est un grand fiasco. Où nous conduisent-ils ? »

« Nous sommes en état de choc total, » a déclaré un soldat stationné près de l’implantation de Beit El, non loin de Ramallah. « Nous avons reçu les nouvelles instructions, et nous ne savons tout simplement pas comment digérer cela. »

« Chacun d’entre nous n’a aucun doute que cela ne fera qu’augmenter le nombre d’attaques terroristes en voyant que nous ne tirons plus, » a dit le soldat.

En clair, pour paraître bien auprès de la communauté internationale, les responsables israéliens ont décidé de mettre les vies de nos soldats et de notre population en danger. Au milieu d’une intifada silencieuse, nous ne pouvons qu’imaginer quels seront les résultats dans les prochaines semaines.

juif.org

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

7 Commentaires

  1. Il n’y a pas que les soldats qui sont en colère de cette connerie mais également le peuple israélien ,aussi ne vous en faites pas , cette consigne ne sera pas suivie , d’ailleurs personne n’a entendu parler de ce Ronnie Numah qui aurait pondu cette monstrueusité

  2. je vais dire a mes enfants de ne pas obeir a cette absurdite et qu ils tirent sur les terroristes .
    je prefere savoir mes enfants en prison militaire plutot que morts.
    nos dirigeants marchent sur la tete,cela doit changer .

  3. Je propose que ceux qui ont édicté ces nouvelles règles , c’est à dire le Ministre de la Défense Moshe Ya’alon et le Chef d’Etat-Major le Lieutenant-Général Gady Eisenkott , aillent tous les soirs à Ramallah, y compris le Chabbat, pour faire une pipe à Mahmoud ABBAS; je pense que lorsque le premier soldat israélien sera tué en appliquant ces consignes délirantes, tous les militaires doivent déposer les armes à terre en signe de protestation.

  4. On est déjà le premier avril ?
    A quand le port d’armes interdit pour Tsahal ? Vous allez faire mourir de rire les terroristes du monde musulmans, bon c’est déjà ça… Est-ce que Bibi va personnellement annoncer cela à Obammed ? De plus si vous tirez en l’air, visez juste pour que les projectils ne retombent jamais à gaza ou sur un territoire où se cachent les criminels… La raison de tout ce fiasco : Les anges de l’Eternel qui protègent Israel sont en grève ou en vacances…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.