Les FDI éliminent un haut commandant du Hezbollah après qu’un drone a blessé trois Israéliens

Ministre de la Défense Gallant : Les avions israéliens opèrent partout au Moyen-Orient

Les Forces de défense israéliennes ont éliminé un haut commandant du groupe terroriste Hezbollah lors d’une frappe aérienne mardi après-midi.

Selon l’armée israélienne, Ismail Yousef Baz était le commandant de la région côtière libanaise, un grade équivalent à celui d’un commandant de brigade de l’IDF, lorsqu’il a été éliminé lors d’une frappe aérienne alors qu’il se déplaçait à bord d’un véhicule dans la région d’Ain Baal, à l’est de la ville de Tyr.

Les activités de Baz comprenaient la planification et l’exécution d’attaques à la roquette et au missile contre Israël à partir de sa zone de responsabilité. Pendant la guerre, il a également organisé et planifié plusieurs attaques terroristes.

Il est le sixième commandant de brigade éliminé par les FDI au cours de la guerre.

Quelques heures plus tard, des sources libanaises ont fait état d’une deuxième frappe aérienne israélienne sur deux véhicules dans la ville de Chehabiye. La radio de l’armée israélienne a indiqué que la cible était un autre commandant de campagne du Hezbollah.

Ces frappes ciblées répondaient à une attaque de drone qui avait blessé trois Israéliens à Beit Hillel, près de la ville de Kiryat Shmona, dans le nord du pays. L’IDF a confirmé que deux drones avaient explosé et blessé trois personnes, et que l’incident faisait l’objet d’une enquête.

Le Hezbollah a assumé la responsabilité de l’attaque, affirmant qu’elle avait visé une batterie du Dôme de fer près de Beit Hillel.

Après l’élimination ciblée de ses commandants, le Hezbollah a réagi en tirant plusieurs salves de roquettes sur des communautés israéliennes près de Kiryat Shmona, dans la région de Galilée occidentale, ainsi que sur le mont Meron, où se trouve une station radar de l’armée de l’air.

Plusieurs roquettes ont été interceptées et les autres sont tombées dans des zones ouvertes, sans causer de dégâts ou de blessures significatives.

Les FDI ont ensuite annoncé qu’elles avaient mené plusieurs vagues de frappes aériennes contre des cibles du Hezbollah dans le sud du Liban, dans les régions d’Alma al-Sha’ab, de Hanin et de Yaroun.

Le Ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, s’est rendu mardi à la frontière nord pour évaluer les opérations avec les hauts responsables des FDI et les troupes opérant dans la région de la Galilée occidentale.

Ils ont discuté de « l’importance de l’activité opérationnelle menée pour éloigner les forces du Hezbollah de la zone frontale », et Gallant a félicité les troupes israéliennes pour leur performance, selon un communiqué de l’IDF.

« Les Iraniens ne seront pas en mesure d’établir un nouveau statut de dissuasion contre l’État d’Israël. Les avions de l’IAF opèrent partout – le ciel du Moyen-Orient est « ouvert » et tout ennemi qui nous combattra. touché, où qu’il se trouve », a souligné M. Gallant.

« Je vois ce que vous [les troupes] faites, et je suis convaincu que nous atteindrons le stade où nos citoyens pourront rentrer chez eux en toute sécurité – nous y parviendrons soit par une action militaire, soit par un accord. Il est toujours préférable « De parvenir à un accord, mais nous nous préparons à toutes les éventualités », a ajouté le Ministre de la Défense.

JForum.fr avec allisrael.com/fr

 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Franck DEBANNER

Comme nous avons coutume de dire en pareille joyeuse circonstance, un déchet crevé c’est pas grand-chose, mais ça fait quand même plaisir