Le président tchèque Miloš Zeman: “Trahir Israël, c’est nous trahir”

0
317

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré lundi que la perte de la Judée-Samarie laisserait Israël sans défense face à un islam radical dirigé par l’Iran.

Prenant la parole avant l’allocution du président tchèque Milos Zeman, le dirigeant israélien a comparé le désastre potentiel pour Israël aux concessions que l’Europe avait faites à l’Allemagne nazie avant la Seconde Guerre mondiale.

Le dirigeant tchèque a quant à lui affirmé que “trahir Israël, c’est nous trahir” et a assuré qu’il fera “tout ce qui est en son pouvoir” pour transférer à Jérusalem l’ambassade de son pays.

Le président de la République Miloš Zeman s’est envolé dimanche pour Israël où il effectue une visite officielle de quatre jours.

En tant que premier haut représentant politique tchèque, Miloš Zeman prononcera un discours à la Knesset, le Parlement israélien.

A Jérusalem, le président doit notamment assister à l’inauguration de la Maison tchèque, prévue pour le 27 novembre. Ce nouveau centre culturel héberge également les agences CzechTrade, CzechInvest et CzechTourism.

Accompagné de son épouse Ivana, ainsi que du président de la Chambre des députés Radek Vondráček (ANO), de plusieurs ministres et des dizaines de chefs d’entreprises, Miloš Zeman a assisté dimanche soir à la signature des mémorandums entre les entreprises tchèques et israéliennes.

Avant cela, le chef de l’Etat a déposé, à Jérusalem, une couronne de fleurs sur la tombe du fondateur du sionisme Theodor Herzl.

Yaakov Tanenbaum 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.