Le chef du Hamas, Sinwar, considère les pertes civiles comme un avantage tactique pour le groupe terroriste, selon un rapport

Le chef terroriste a déclaré aux hauts responsables du groupe au Qatar que la mort des Gazaouis exerce une pression mondiale sur Israël pour qu’il arrête la guerre. Sinwar a l’intention de sortir de sa cachette souterraine et de crier victoire

L’augmentation des pertes civiles dans la bande de Gaza va intensifier la pression mondiale sur Israël pour qu’il mette fin à ses actions militaires contre le Hamas, a déclaré le chef du groupe terroriste à Gaza, Yahya Sinwar, à ses collègues responsables du Hamas chargés des pourparlers de cessez-le-feu au Qatar, a rapporté jeudi le Wall Street Journal. La crise humanitaire et la destruction à Gaza mettent à l’épreuve les relations d’Israël avec les États-Unis et d’autres partenaires mondiaux.

Selon le journal, Sinwar a pour objectif de sortir de sa cachette souterraine après la fin des combats et de proclamer la victoire.

Dans les tunnels du hamas à Gaza (photo de Tsahal)

« Nous avons mis la cause palestinienne au premier plan. Nous avons changé le statu quo », a déclaré Sinwar dans un message adressé aux responsables égyptiens peu après l’attaque meurtrière menée par l’organisation terroriste contre les communautés du sud d’Israël le 7 octobre.
Le journal note que le Hamas a modifié sa tactique depuis le dernier cessez-le-feu de novembre, attaquant désormais les troupes israéliennes avec de petites escouades armées de roquettes et se retirant sans s’engager dans des échanges de tirs. Si cette stratégie réduit les pertes du côté du Hamas, elle s’avère également moins efficace pour infliger des pertes aux forces israéliennes.

Pendant ce temps, la population civile de Gaza a supporté l’essentiel du poids de la guerre. Les responsables israéliens estiment qu’environ 12 000 terroristes, dont 1 000 le 7 octobre, ont été tués pendant le conflit. Les dirigeants du Hamas en dehors de Gaza ont reconnu la perte de 6 000 combattants. Les États-Unis estiment que le nombre réel de victimes se situe quelque part entre ces chiffres.

פליטים פלסטינים בתור למזון ב רפיח בצל עדויות על רעב ב רצועת עזהLes déplacés de Gaza font la queue pour recevoir de la nourriture( Photo : Mahmud Hams / AFP )

Le Hamas a également utilisé des enregistrements d’otages, notamment d’enfants, appelant à l’aide pour attirer les troupes israéliennes dans des embuscades. « Combattre l’ennemi, c’est comme un jeu de taupe », a déclaré un réserviste de Tsahal à Khan Younis, soulignant la difficulté de vaincre l’organisation terroriste.

Des sources palestiniennes rapportent qu’au moins 25 personnes, pour la plupart des femmes et des enfants, ont été tuées dans la nuit de jeudi, et de nombreux autres sont portés disparus après les frappes israéliennes sur les camps de réfugiés du centre de Gaza.

Des médias relaient des informations de l’organisation terroriste hamas

Associated Press perroquets sur la désinformation du Hamas

Un invité de Sky News établit une équivalence morale entre les otages israéliens et les prisonniers palestiniens

Le New York Times minimise l’hostilité sud-africaine et brésilienne

JForum.fr avec ynet  et honestreporting.com

lire sur notre site

“Nous n’avons pas tiré sur le convoi humanitaire..” (Daniel Hagari)

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pauliltique

On deplore une première victime de la propagande du hamas, une victime volontaire, Emmanuel Macron. Ou comment la France a trahi la Démocratie israelienne dont elle serait l’ alliée. LOL.

Alain

La seule réponse au ramass, c’est sa disparition par une victoire totale et absolue d’Israël.
Et la guerre ne sera gagnée que lorsque la Judée-Samarie sera libérée de l’AP et annexée à Israël, et le Hezbollah renvoyé à la poussière.

Dernière modification le 1 mois il y a par Alain
Marc A

Et les terroristes qui continuent à faire pleure dans les chaumières.
Et le monde qui tombe dans le panneau.
Et la raison qui disparait un peu plus, enterrée par des émotions.

Pauliltique

Et le président de la France mord opportunément à l’ hameçon islamiste, pour défendre ses petits intérêts mesquins. Et Biden également et Guterres…

Damran

Et dire que c’est avec cette ordure animalisée qu’Israël a engagé des négociations en vue de libérer les otages.
D’un côté, il y a le Qatar-Terroriste qui mène les bla-bla-bla en compagnie du hamas et de Biden qui est sur la même longueur d’onde, pour mettre un terme aux combats à Gaza, et surtout, de créer un Etat-Pochette Surprise offert au sénile négationniste de Ramallah en récompense à ses années de terreur organisée.
Nous avons du mal à comprendre les raisons pour lesquelles Israël et ses négociateurs se sont laissés embringuer dans cette galère où il y a tout à perdre.
Pour sauver les apparences, les négociateurs Israéliens devraient demander une pause de réflexion, rentrer au pays, et laisser les choses en l’état.
Enfin, il ne faut pas oublier que la chaîne qatarie Al Jazeera mène un djihad planétaire contre Israël, les Juifs et l’Occident, et qui prêche des saloperies inimaginables pour allumer le feu partout où elle est diffusée.
Ceux qui n’ont pas encore vu/lu ses infaux ignobles tomberaient de leurs chaises en les regardant.
Encore une fois, que fait Israël avec des ordures pareilles ???

Richard Malka

Je partage vôtre incompréhension et dégoût, heureusement Bibi reste un bon diplomate, car Israël doit subir tout les perversions du droit international face à une barbarie qui affectent tout le monde. Nous nous trouvons, encore une fois au centre de conflits mondiaux ou une 3eme guerre mondiale couve et ou chacun veut son Empire.
Je suis même dès fois à me dire que si Poutine comme le dit Macron allait plus loin, ne serait-ce pas plus mal, que les grands empires se foutent sur la gueule et qu’on nous lâche un peu la grappe.

Damran

Je pense que Bibi subit une pression insupportable de la part des parents/proches des otages, et il fallait qu’il montre sa bonne foi en répondant aux négociations piège à cons où il a été entraîné.
Voilà qu’Israël est une fois de plus, accusé de « crimes de guerre » après qu’il soit tombé dans un traquenard organisé par le Qatar-Terroriste-Hamas et de Biden qui est prêt à tout pour obtenir un cessez le feu qui signifierait la défaite d’Israël, et son improbable victoire électorale.
Même si Israël prouve sa bonne foi, les dégâts et les accusations resteront.
Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose…
Shabat Chalom,