Le Hamas en quête de renseignements via WhatsApp

1
899

Le Hamas en quête de renseignements via le service de messagerie WhatsApp

Lorsque les hackers du Hamas ont approché un parachutiste, ils ont tenté de le convaincre qu’ils étaient de son côté et ne constituaient pas un risque en lui montrant des informations en sa possession de nature sensible ; mais le soldat du côté israélien de la frontière de Gaza n’a pas accepté de révéler quoi que ce soit et a alerté son commandant.

Le Hamas a intensifié ses efforts pour extorquer des renseignements aux hommes de troupes israéliennes postées autour de la bande de Gaza.

S’identifiant comme étant des Israéliens, les cyber-agents du Hamas ont contacté les hommes de troupes via le service de messagerie WhatsApp, en présentant parfois des informations qu’ils avaient déjà réussi à obtenir, concernant les mouvements de troupes.

 

Le Hamas en contact avec des soldats de Tsahal à la recherche de renseignements

Le Hamas en contact avec des soldats de Tsahal, à la recherche de renseignements

 

Le groupe terroriste du Hamas a tenté, à plusieurs reprises, au cours des dernières années d’obtenir des informations sensibles de la part de soldats de la région frontalière, en utilisant de faux comptes sur les réseaux sociaux et des applications de rencontres ou via FaceBook à l’aide d’applications de suivi de géolocalisation.

Troupes de Tsahal le long de la frontière de Gaza (Photo: Roee Idan) (Photo: Roee Idan)

Troupes de Tsahal le long de la frontière de Gaza (Photo: Roee Idan)

 

La plupart de ces tentatives n’ont pas abouti, principalement à cause de l’effort de sensibilisation de l’armée israélienne réalisé auprès des soldats et du niveau élevé d’alerte, mais un des efforts déployés le mois dernier a été couronné de succès et a suscité des inquiétudes parmi les commandants militaires.

Un soldat combattant, servant avec une unité de parachutistes, a reçu un message sur le service de messagerie WhatsApp d’un numéro inconnu. Le message a été envoyé par une personne qui s’est identifiée comme membre d’une autre unité, demandant des informations, et notamment quand les parachutistes devaient quitter la zone.

Lorsque les troupes sont remplacées, le nombre d’incidents augmente, comme la récente mort accidentelle d’un membre du Hamas, jeudi, dans le nord de la bande de Gaza, un incident dans lequel Tsahal a admis que la fusillade résultait d’un malentendu.

Les troupes qui partent sont moins alertes les derniers jours sur le terrain et les nouveaux arrivants sont moins au courant des dangers encourrus.

Le parachutiste, qui a été approché via l’application, a refusé de divulguer quoi que ce soit, alors qu’il lui était montré des informations qui n’auraient pas dû être entre les mains de quelqu’un en dehors de son unité. Il a alerté ses commandants et une enquête sur la manière dont cette information est parvenue entre les mains du Hamas a été lancée.

L’unité du porte-parole de Tsahal a publié un communiqué : “Les forces de défense israéliennes sont au courant des activités de l’ennemi et suivent ses efforts sur les réseaux sociaux. Nous appelons tout le personnel civil et militaire à agir avec prudence et responsabilité.”

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.