Lire également notre article : Aime-t-on les israéliens à Fontenay-sous-Bois ?©


Le BNVCA requis par de très nombreux correspondants indignés par l’attitude d’un élu de Fontenay sous Bois (94) condamne le parti pris discriminatoire du maire adjoint chargé de la Politique de la ville et de la réussite éducative à Fontenay-sous-Bois, Nassim Lachelache, qui, abusant de son mandat a fustigé la participation du chanteur franco-israélien Amir Haddad à la « fête de la Madelon » le 9 juin 2017, et tenté de l’empêcher.

L’hôpital se fichant de la charité : le discriminateur anti-israélien Lachelache s’opposant au « contrôle au faciès » : le racisme n’est pas toujours chez qui on croit… Preuve d’un antisémitisme musulman hyperprésent en banlieue…

L’élu en question se retranche derrière des associations réputées hostiles à l’Etat juif pour des motifs fallacieux et mensongers, comme Fontenay Citoyen, Association France Palestine Solidarité, la Ligue des Droits de l’Homme et le Mouvement de la Jeunesse communiste dont il se fait le porte parole en réclamant l’annulation du concert.

Le BNVCA souligne que dans cette ville de Fontenay-sous-Bois vit encore de façon harmonieuse depuis de très nombreuses années une importante communauté juive qui y a même développé des écoles et des jardins d’enfants.

Parce que les propos de l’élu Nassim Lachelache risquent de compromettre ce vivre ensemble, le BNVCA demande à Monsieur Jean Philippe Gautrais, maire de Fontenay-sous-Bois de se démarquer de cet adjoint partisan qui fait passer ses états d’âme avant les intérêts des citoyens de sa commune.

Le BNVCA demande également au préfet du Val de Marne (94) de rappeler à Lachelache le rôle d’un élu de la République française, lui exprimer des observations officielles qui s’imposent, ainsi que des remontrances et une mise en garde en raison de ses déclarations et de ses positions qui sont de nature à inciter à cette haine d’Israël qui pousse à l’acte anti juif.

Le BNVCA rappelle qu’il a déjà fait condamner par les tribunaux de l’hexagone, plusieurs activistes appelant au boycott d’Israël.

8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy

 

Le Président                                                      Drancy le 14 Juin 2017

Sammy GHOZLAN

0177384944

———————————-

Une quinzaine de militants associatifs et élus de Fontenay ont distribué des tracts à l’entrée du concert d’Amir, accusé de collecter des fonds pour l’armée israélienne.

Il avait été choisi pour plaire aux familles, après ses succès au télécrochet The Voice et à l’Eurovision. Mais le chanteur Amir n’a pas fait l’unanimité, ce vendredi soir à Fontenay, alors qu’il donnait un concert pour la fête de la Madelon.

Une quinzaine de militants associatifs de la Ligue des Droits de l’homme ou du Comité Palestine notamment et même un élu, Nassim Lachelache (adjoint du groupe Fontenay Citoyen), ont tracté à l’entrée du stade Le-Tiec

« J’ai découvert tardivement qu’Amir est réserviste de l’armée israélienne et qu’il donne des concerts de soutien pour cette armée, justifie Nassim Lachelache, adjoint au maire délégué à la politique de la ville et à la réussite éducative. Choisir Amir c’est comme apporter son soutien à l’injustice, à une armée d’occupation, ce n’est pas en phase avec les valeurs de Fontenay. »

Déjà, en 2016, au plan national, une pétition intitulée « Je refuse qu’un soldat israélien représente la France au concours Eurovision » avait circulé sur les réseaux sociaux.

À Fontenay, c’est un comité, et non la municipalité, qui choisit l’artiste de la Madelon. Y figure par exemple le syndicat d’initiative. « Il faudrait au moins que le service culture de la ville, avec son expertise, participe au choix, défend Nassim Lachelache. Il ne s’agit pas de censurer mais d’être attentif. » [Lachelache n’a rien dit à l’annonce des 600.000 morts syriens, Israël n’étant pas impliqué]

source

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.