La Russie appuie un Etat-tampon kurde au seuil de la Turquie ©

Rmeilan héberge les forces des opérations spéciales américaines et alliées et dispose d'hélicoptères d'attaques pour combattre Daesh

7
427
La Russie approuve un Etat-tampon kurde autonome dans l’arrière-cour de la Turquie 
La main de la Russie derrière le projet de Région Fédérale Kurde
Le Président Poutine installe l’influence russe dans le Nord de la Syrie en approuvant l’instauration d’une région fédérale autonome kurde – à peine quatre jours après son début de retrait militaire. 
KurdsSyriaKoteret.

A peine quatre jours après avoir réduit le noyau dur des forces russes présentes en Syrie, le Président Vladimir Poutine a tranquillement contribué à redessiner la carte de la Syrie sur des lignes fédérales et installé l’influence russe dans sa première région semi-autonome.

Les sources des renseignements de Debkafile attestent que la main du dirigeant russe était bien présente derrière l’établissement d’une région fédérale kurde en Syrie, ce 17 mars, lors d’une réunion des leaders du Parti de l’Union Démocratique Kurde dans la ville syrienne de Rmeilan.

Cette nouvelle entité autogérée couvre trois enclaves contrôlées par les Kurdes : Jazira, Hassakeh et Qamishli, ainsi que les deux villes de Kobané et Afrin. Elles comprennent toutes les zones conquises dans la bataille sans merci contre l’Etat Islamique (Daesh). 

L’un des dirigeants du PUDK, Nawaf Khalil a souligné la présence à cette cérémonie de représentants de ces trois enclaves, dont certaines parties sont encore contrôlées par l’Armée Syrienne, des groupes rebelles syriens ou Daesh.

On s’attend à ce que les Kurdes syriens ou de Rojava reprennent les combats prochainement, avec l’appui aérien russe, afin de relier entre elles les trois enclaves pour en faire un territoire autogéré et contigu de 500 kms de long, adjacent à la frontière turque.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a averti de façon répétée qu’Ankara ne tolérerait pas l’établissement d’une région kurde autogérée en Syrie et qu’il enverrait son armée traverser la frontière pour empêcher cela à tout prix. Nos sources révèlent que Poutine a assuré les dirigeants kurdes que les forces aériennes russes seraient présentes pour défendre cette nouvelle région en cas d’invasion turque.

Erdogan a, bien sûr, tenté d’embrigader l’administration Obama afin de couvrir son action censée dissuader les Kurdes d’adopter une mesure supplémentaire d’autonomie.

Mais le Département d’Etat n’a répondu à l’initiative kurde qu’après les événements. “Nous ne soutenons pas les zones autogérées et semi-autonomes à l’intérieur de la Syrie”, a déclaré le porte-parole du Département d’Etat John Kirby, jeudi soir. “Une Syrie pleine et entière, unifiée, non-sectaire et non-confessionnelle – voilà quel est le but!”.

La nouvelle Région Fédérale Kurde s’avère être la première et seule zone d’Exclusion Aérienne au nord de la Syrie, du type de celle que les Etats-Unis, la Turquie et l’Arabie Saoudite ont longtemps plaidé comme nécessaire, mais qui n’est survenue que sous l’égide russe.

Le Président Bachar al Assad, pourtant l’allié de Moscou, s’oppose fortement à ce geste kurde, qui représente la première phase du dématèlement du pays en entités fédérales ethniques ou religieuses. Mais Assad est totalement impuissant pour lancer des représailles ou tenter de bombarder les enclaves kurdes, alors que Moscou se tient fermement derrière elles et que certains avions de combat russes demeurent en Syrie parés à toute éventualité.

Les sources des renseignements militaires de Debkafile ont trouvé que la localisation de la cérémonie de déclaration de cette région semi-autonome est pleine de signification : la seule base aérienne américaine en Syrie est situé précisément à l’extérieur de Rmeilan. Elle héberge les forces des opérations spéciales américaines et alliées et dispose d’hélicoptères d’attaques pour combattre Daesh [voir nos articles de décembre 2015 et mars 2016 sur ce déploiement].

usblackhawksrae

Clairement, Poutine voulait montrer parfaitement aux Américains ce qu’il faisait [voire les associer concrètement, au-delà des déclarations de principes rassurant la Turquie].

En tout cas, les responsables américains, comme le Secrétaire d’Etat John Kerry, ont parlé librement aux dirigeants du Moyen-Orient d’une solution fédérale pour la Syrie comme représentant le Plan B de Washington, si jamais, ce qui est plus que probable, les discussions en cours entre les camps en guerre  échouaient à Genève à déboucher sur un accord en vue d’une solution politique pour mettre un terme à cette guerre calamiteuse qui dure depuis plus de cinq ans et a déjà fait 480.000 morts. 

DEBKAfile  Reportage Exclusif 8 Mars 2016, 8:58 AM (IDT)

 

Adaptation : Marc Brzustowski

 

7 COMMENTS

  1. Je pense, que les Russes, ont un compte à rendre à la Turquie, et (la Russie) s’appuie sur, la cause, Kurde. Se sera l’élément majeur, pour foutre, une raclée aux Turcs, qui être à leurs tour humilié….

  2. Aujourd’hui seulement, apres 100 ans, le moyen-orient subit le partage ou le trace des gagnants de la premiere guerre mondiale, soit les Francais les Anglais et la Russie. Territoires Ottomans, traces en douce, selon l’interet des gagnants. Passant sur l’Autel certains peuples, pourtant millelenaires… Sans Kurdes et sans Hebreux, le M-O, perdra son equilibre ! Et c’est ce qui se realise a present. L’ occident a fait son erreur, il y a cent ans, aujourd’hui, il subit les consequences : il ne sait que faire de la montee de l’Islam chez-lui. Apres la seconde guerre, perdre soissante millions de personnes, c’est une debacle qui a bien mis l’Europe a genous. L’ Occident avait offert aux Arabes une vingtaine de pays en oubliant les Entitees etablies des pays. Tout cela, pour s’ccaparer de l’Or noir. Or celui-ci, vient de tomber, et peut-etre decouvrira-t-on dans un avenir tres proche, une nouvelle solution d’energie… Sans le savoir peut-etre, la Russie, Realisera, l’independance du Kurdistant, le pays ou on parlait jadis, Arameen !

  3. La Russie appuie un Etat-tampon kurde au seuil de la Turquie

    Si cette information s’avérait fiable, ce serait une excellente nouvelle. Le peuple Kurde a le droit d’avoir un pays qu’il occupe depuis des temps mémoriaux. Il faut se l’avouer c’est le pétrole qui a empêché cette nation d’avoir un état de la Méditerranée jusqu’en Iran. Bien que le traité de paix après la guerre 14/18 mettait le peuple à cheval sur quatre états sous le protectorat de la France. Notre beau pays troc son protectorat au profit de la défunte Française des pétroles. L’Occident devrait appuyer la création de cette zone tampon entre la Turquie et le Moyen-Orient. Cela supprimerait un fauteur de troubles dans cette région en pleine restructuration. Mais, l’Occident ne va-t-il pas sacrifier, une fois encore, le peuple kurde sur l’autel de ses intérêts immédiats à court terme ?.

  4. Le sultan Erdogan. Va forcément croiser le fer avec le Tsar Poutine la Russie va aider militairement et au moins en armement les Kurdes ce qui ne fera qu embraser la Turquie qui va connaître des tensions sans précédent dans la région ….Israël a aide les kurdes et leur a apporter une aide technique j ignore si c est encore le cas …..mais les conflits n ont pas encore commencé et ce printemps verra éclore un embrasement entre chiites et sunnites
    Souhaitons qu Israël ait la capacite d éviter d entrer dans ce conflit le détonateur viendrai du Hezbolah qui en cas de faiblesse cherchera une porte de sortie …en attaquant Israël qui ne pourra que répliquer très violemment compte tenu de l armement que possède le groupe terroriste au Liban ..le Liban ..ne sera pas épargné de bombardements violents et il appartiens à ses gouvernant de calmer les ardeurs de Nasralah …à défaut on reverra le président libanais en pleur à la télé devant les destructions massives israéliennes …la France va crier au loup etc……il appartiens aussi à la France de passer l info de la modération …au gouvernent libanais …..

  5. Cent fois bravo !! Un Etat fédéral est obligatoire avec toutes ces entités , chites , sunnites, alaouites ….
    Et lorsque la guerre sera terminée , il se pencheront sur un Etat Autonome “palestinien ” en Zone A et B, mais jamais un ETAT avec Armée au milieu d’ISRAEL !!!!
    HERR DOG ANE peut ravaler sa rancœur !!!! Merci POUTINE !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.