La ministre Nyssen, incitatrice à la haine, doit démissionner

22
7221

La ministre délinquante pro palestinienne Françoise Nyssen doit démissionner !

Françoise Nyssen a dirigé pendant 30 ans (1987-2017) une maison d’éditions où la haine d’Israël était la bienvenue

En 1997, l’Hôtel d’Aguesseau, inscrit depuis 1926 à l’inventaire des Monuments historiques, a été acquis par l’intermédiaire d’une SCI gérée jusqu’en mai 2017 par Françoise Nyssen.

En 2012, la SCI entreprend des travaux d’agrandissement en ajoutant des mezzanines et des escaliers, d’une hauteur sous plafond de 4,60 m, soit l’ajout de 150 mètres carrés loué à la maison d’édition Actes Sud. Selon le Canard enchaîné, les travaux n’auraient pas été déclarés auprès de la Direction de l’urbanisme de la Mairie de Paris, de l’administration fiscale, des Bâtiments de France et de l’architecte en chef des Monuments historiques 47,48. De même, compte tenu de la classification du bâtiment, aucune construction neuve ne peut être adossée à l’édifice protégé sans accord préalable du ministère de la Culture. Selon RT France, Françoise Nyssen aurait fait appel à des architectes «aujourd’hui fonctionnaires placés sous son autorité de ministre de la Culture». Une association de défense du patrimoine (Sites & Monuments) a annoncé le 23 août 2018 qu’elle allait déposer plainte contre Françoise Nyssen. Une enquête préliminaire est ouverte par le parquet de Paris en août 2018.







La ministre de la Culture a été épinglée par le Canard Enchaîné pour des travaux présumés illégaux qu’elle aurait entrepris alors qu’elle était à la tête de la maison d’édition. Une source proche de l’enquête a confirmé à BFMTV que les forces de l’ordre ont procédé ce matin à des constatations au siège parisien de la maison d’édition.

La rentrée s’avère plus compliquée que prévu pour le gouvernement. Après la démission surprise mardi du ministre de l’Écologie, Nicolas Hulot, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen est de nouveau au cœur de la tourmente. Les locaux parisiens de la maison d’édition Actes Sud ont été visités par la police. D’après une source proche de l’enquête, qui s’est exprimée auprès de BFMTV, les forces de l’ordre procéderaient à des constatations pour mettre à jour ou non d’éventuelles irrégularités.










Attribution du prix Mahmoud Darwish à l’éditeur Actes Sud

Le Consul général de France, Frédéric Desagneaux, représentant la présidente de la maison d’édition Actes Sud, Françoise Nyssen, a reçu des mains de Salam Fayyad, Premier ministre palestinien, et Yasser Abed Rabbo, secrétaire général du comité exécutif de l’OLP, le prix de la Fondation Mahmoud Darwish, le 13 mars 2013 à l’université nationale An-Najah de Naplouse.


Ce prix littéraire, décerné par un jury d’écrivains du monde arabe, récompensait le travail exceptionnel de la maison d’édition d’Arles pour faire connaître en France l’oeuvre du poète national palestinien et, plus généralement, la littérature et la pensée arabes.

Lors de son discours, le Consul général a rendu hommage à Actes Sud et évoqué les liens étroits qui unissaient Mahmoud Darwish et la France, symbolisés par l’inauguration, en juin 2010, d’une place Mahmoud Darwish à Paris, en présence du président palestinien Mahmoud Abbas et du maire de Paris Bertrand Delanoë.

Il a également souligné les perspectives de coopération entre le musée Mahmoud Darwish de Ramallah et le ministère français de la Culture, qui se concrétiseront prochainement par la livraison au musée de copies d’archives françaises concernant le poète, en provenance de l’Institut National de l’Audiovisuel et de la Bibliothèque Nationale de France.
Source :
https://jerusalem.consulfrance.org/Attribution-du-prix-Mahmoud


Mahmoud Darwich (en arabe : محمود درويش), né le 13 mars 1941 à Al-Birwah (Palestine sous mandat britannique) et mort le 9 août 2008 à Houston (Texas, États-Unis), est une des figures de proue de la poésie des colons arabes dits « palestiniens. »

En 1988, un de ses poèmes, En traversant les mots passants, est discuté à la Knesset ; il est accusé de souhaiter voir partir les Juifs d’Israël en leur demandant d’emmener les cercueils de leurs parents enterrés sur la terre de Palestine. Darwich y invitait notamment les juifs à «quitter la Palestine», les décrivant comme un corps étranger sur cette «terre arabe». Telle est donc le fonds de commerce de Françoise Nyssen, ministre française de la “Ku-Klux-Kulture”

La haine des juifs vivants et des juifs morts résumée dans le même fanatisme. Normal qu’il soit enterré près de son maitre Yasser Arafat


Le 18 novembre 2013, le Président de la République François Hollande a visité le musée Mahmoud Darwich à Ramallah et s’est incliné devant sa tombe

Par  | 

22 COMMENTS

  1. Tout le monde a bien compris qu’elle est l’évolution de la France. Pourtant les Juifs ne représentent rien en France avec 500 mille citoyens sur 65 millions. Est-ce vraiment de l’antisémitisme ou est-ce une paranoïa de voir l’antisémitisme partout. C’est à chacun de décider et de discuter avec les responsables communautaires qui ont peut-être une vision différente.
    On a connu les pogroms, les exils, la persécution. Et pourtant beaucoup n’avaient pas vu venir les exactions.
    Soit on est convaincu que l’avenir en France est compromis et on prépare son repli tout de suite, ou bien on continue de se plaindre en ne faisant rien. Soit le monde change, soit dans 10 ans, 15 ans il faudra partir en moneyant sa vie. On a deja vu le film.

  2. ” Attribution du prix Mahmoud Darwish à l’éditeur Actes Sud ” ah ah quel gag .

    Mahmoud Hitler aurait bien reçu pour son torchon écrit dans une geole ” le Prix Adolphe Darwish .

  3. Franchement est ce par hasard que la majorité des français ” descendaient ” dans la rue pour applaudur Pétain et le vénérer ?

    Quant aux ” résistants ” ils étaient bien plus nombreux aprés la guerre .

    Alors la France est restée la France malgré toute ma reconnaissance que j’ai pour ce pays qui m’a accueilli .

    Rien n’est gratuit dans ce bas monde , il y a toujours un prix à payer .

    Et les Juifs ont toujours payé plein pot .

  4. @Ephraïm-
    Le “hic” dans votre raisonnement, c’est que tous les Français ne suivent pas les idées cons et nauséabondes de leur gouvernement (de même qu’il s’est trouvé des Justes pour sauver des Juifs il ya 70 ans – pas assez hélas…).
    J’espère que le Créateur et les Juifs de France et d’Israël sont capables de voir que tous les Français ne sont pas antisémi-sionistes.
    Micron est au pouvoir ? Non Monsieur ! C’est pas moi, j’ai rien fait, je le jure !!!

  5. Allons mes Amis gardons la tête froide ,pour vendre il faut faire parler de soit c’est bien connu d’une manière ou d’une autre ,le problème c’est que nos dirigeant qui se rendent complice en voulant être “””démocrate”” et tolérant à force de l’être un jour c’est la charia qui sera appliqué en France et les même qui aujourd’hui vendent ces livres a la gloire des palestiniens et autres mettrons le voile ceci sans être islamophobie de ma part car il existe dans notre pays des musulmans laïques mais qui ne sont pas reconnus ( tout est une question de bulletin de vote aux élections)
    Que représentons nous en 2018 en France par rapport à la communauté musulmane RIEN DE RIEN
    ne soyons pas naïf restons seulement sur nos gardes et évitons les querelles intestines qui donne du grain a nos détracteurs pour ne pas dire autre chose
    l’avantage que nous avons c’est l’intelligence et la connaissance sur l’inculture qui est une arme redoutable quand on pratique la dialectique du savoir contre la médiocrité et l’inculture

    • Une BD surprimée partout en EUROPE de surcroît, donc “juteuse” commercialement n’équivaut pas à la publication de 500 thèses idéologiques criant toutes “A mort Israël”, il ne faut pas charrier. C’est juste une jonquille au milieu d’un mur de béton antisioniste

  6. C’est en effet presqu’une promotion de tous ces livres dont j’ignorais l’existence. Mais bon, il faut connaitre son ennemi. Pour pouvoir le confondre dans ses mensonges et sa déformation de la réalité. Car je suis persuadée que tous ces bouquins en sont truffés. On devrait faire un recensement des arabes dits palestiniens encore vivants en indiquant l’année d’émigration en Palestine ottomane ou mandataire de leurs ancêtres et leurs pays d’origine. Une immense surprise attend les croyants d’un soi-disant “peuple palestinien”!

  7. ça ne m’étonne pas d’elle. A peine nommée ministre de la culture française quand on lui demande quels sont ses trois films préférés. Elle donne en premier un film turc puis un autre film “exotique” et en dernier,si je me souviens bien, un Ken Loach… ça commençait bien pour la culture française. Très politiquement correcte mais un peu moins fiscalement correcte.

  8. jamais entendu parler de celle-là ! et qu’est-ce que ça fait sur cette page cette promotion de livres issus de la haine, du mensonge et de l’imposture ???

    • Si vous ne l’avez pas bien compris, nous dénonçons le caractère monocolore, foncièrement déséquilibré du listing de production d’Actes Sud” dirigé par la propalestinienne Nyssen.

  9. Nyssen Nyssen c’est pas juif ça? justement?
    Voilà encore de ces cinglés du ^peuple juif qui ne se contentent pas de le fuir mais rêvent de le détruire! Ce qui fait curieusement toujours dire aux antisémites que les Hitler et Lénine sont des juifs déguisés!Justement…!?

    • C’est une Belge : Françoise Nyssen, née le 9 juin 1951 à Etterbeek (Belgique), est une éditrice et femme politique belgo-française. Rien de juive chez cette presque Teutonne

  10. Lâcher prise, nous n’avons hélas aucune prise aucune si ce n’est D.. qui Lui ne commet aucune régularité, chacun recevra son dû en son temps.
    Chana tov a tous.

  11. La jolie ideologie pro islamiste qui n entamera pas le peuple juif mais qui aura raison de la France , l esprit de vichy regne en maitre et les idiots utiles ne sont pas a une cause honteuse pres

    • @Amouyal
      Tu ne vois pas que la France commence à passer à la caisse ? le bras du Créateur à cet effet est l’islam pur et dur , envahisseur , qui a commencé depuis quelques années à faire payer la lourde note de son antisémitisme viscéral ! et c’est loin d’être fini ! c’est ce qui s’appelle en hébreu :” mesure pour mesure ” , il y a 70 ans la France complice des nazis a envoyé à la mort ses Juifs ( sémites ) citoyens sans histoires ….. d’autres sémites ont envahi la France maintenant pour la détruire …….

  12. Certes, l’ami de mon ennemi est mon ennemi…
    Il eût fallu monter un dossier sur acte sud, en y présentant toute la bile antisem qui fermente dans cette edition et sa dirigeante, choisie (à dessein ?) par le gouvernement de sa seigneurerie Macaron bar Ila…
    Mais il est des mezzanines qui ne nécessitent point de permis de construire, si leur caractère démontable est démontrable.
    Est-ce à nouveau un des chaînons du conard déchaîné, caqueteur en chef en manque d’inspiration, qui nous fait diversion alors que des dizaines de dossiers n’attendent qu’un petit coucou ?
    Ou bien une manigance du Très Haut pour entarter la ministre, comme Il l’ avait fait, enfermant Al Capone, maître de la pègre, pour fraude fiscale ? Wait and see…
    Shannah tovah à tous et me’hilah pour ceux que j’aurais pu blessés

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.