La Fédération Nationale de l’Aviation et de ses Métiers a tenu une conférence de presse ce vendredi durant laquelle plusieurs dirigeants ont évoqué les perspectives de l’hiver 2022-2023 et les enjeux du transport aérien français.

Les tarifs des billets d’avion au départ de la France vont encore augmenter, préviennent les représentants du secteur aérien français. Cela en raison des cours du pétrole et de l’inflation. Une hausse qui arrive juste après la hausse des prix des billets de TGV, de l’ordre de 5%, annoncée jeudi dernier par la SNCF.

« On est obligé, on n’a pas le choix », soutient Marc Rochet, patron des compagnies Air Caraïbes et French Bee, au nom des membres de la Fédération nationale de l’aviation et de ses métiers (Fnam) lors d’une conférence de presse de l’organisation ce vendredi.

« L’envie de voyage reste marquée. On ne sent pas de réticences significatives concernant l’environnement, il n’y a pas de rejet de la clientèle. Mais il reste des incertitudes importantes avec la récession, l’inflation, cette géopolitique instable notamment en Ukraine », selon le PDG de Corsair, Pascal de Izaguirre, nouveau président de la FNAM.

Selon les compagnies aériennes, après la crise liée à la Covid-19, nombreuses sont les sociétés à disposer d’une trésorerie mal en point. A la pandémie est venue s’ajouter la hausse du dollar mais aussi un « pétrole qui a pris environ 50% en un an », selon Marc Rochet, alors que ce poste de dépense représente environ le quart des coûts de revient des compagnies aériennes.

« On subit également une inflation générale sur les coûts salariaux, ça pèse lourd », fait remarquer le dirigeant, évoquant aussi les surcoûts induits, notamment sur les liaisons vers l’Asie, par la fermeture de l’espace aérien russe. En conséquence, « il faut s’attendre à de nouvelles hausses tarifaires pour répercuter simplement et de manière mécanique ces hausses de coûts que nous subissons. »

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.