Commentant un reportage sur les sans-abris qui peinent à trouver un hébergement à l’approche de l’hiver, le présentateur vedette du JT de 13h de TF1 a enchaîné sur l’ouverture de centres pour migrants partout en France. Depuis, c’est la pagaille.

En plein journal de 13h, Jean-Pierre Pernaut, l’air un brin agacé et le regard froid a lancé une remarque qui n’a pas plu à tout le monde :

«Voilà, plus de place pour les sans-abris, mais en même temps les centres pour migrants continuent d’ouvrir partout en France. Ouverture aujourd’hui d’un centre humanitaire pour héberger quelque 400 personnes à la Porte de la Chapelle à Paris», a déclaré le présentateur à la suite d’un reportage sur les SDF qui ont toujours du mal à trouver un toit alors que l’hiver approche et que ce début de mois de novembre est inhabituellement froid cette année dans la capitale.

Immédiatement, une pluie de critiques s’est abattue sur la toile, internautes et organisations antiracistes et de gauche y voyant un éclair de racisme de la part de Jean-Pierre Pernaut. Ainsi, la LICRA (Ligue Contre le Racisme et l’Antisémitisme) a posté un tweet à l’adresse de JPP pour lui demander dans quel but il opposait la situation des sans-abris à celle des migrants. 

« Jean-Pierre Pernaut dérape en plein JT» titre Le Point, reprochant là aussi au présentateur de donner un point de vue trop subjectif sur la crise migratoire.

Des utilisateurs de Twitter ont renchérit, condamnant un «discours raciste dégoûtant» qu’ils lient aux propos d’Eric Zemmour.

D’autres ont qualifié Jean-Pierre Pernaut de «propagandiste»

La journaliste Nassira el-Moadem a accusé le présentateur de reprendre ouvertement «les propos de l’extrême droite».

Mais le présentateur du 13h de TF1 a aussi reçu beaucoup de soutiens, de nombreuses internautes saluant le courage d’un journaliste qui serait «le seul à dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas».

RT FRANCE

3 Commentaires

  1. Oui mais les pauvres n’ont pas de pétrole…
    Et puis, la « liberté d’expression » est de nouveau bafouée par ceux-là mêmes qui la revendiquent pour s’empresser non pas d’argumenter mais pour insulter et cataloguer dans des critères opposés à un « humanisme de gauche bien pensante » qui est le terreau des musulmans radicaux. Bravo M. JPP, vous venez de mettre le doigt de façon objective (faits et contrefaits), sur ce qui gangrène la société civile.

  2. Oui c’est tout a fait vrai ce qu’ il a subtilement fait remarquer. Cependant un journaliste est censé donner des informations SANS donner son avis. Trop de journalistes relaient de fausses informations ou des informations biaisées et ce serait ceux là qu’il faut condamner. Et pas JPP, dont la remarque est VRAIE et celle que tius les Français se font dans leur for intérieur : QUE FAIT LE GOUVERNEMENT ET MÊME L’EUROPE POUR LES SANS ABRIS ET LES PAUVRES !!!!!!!

  3. Dès qu’un journaliste fait preuve d’un peu de courage et ose dire ce qui paraît être le bon sens même, il y a toute une nébuleuse d’association qui lui tombe dessus.
    Mais le peuple, lui, commence à comprendre à quel point il s’est fait berner…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.