Jackpot et écran de fumée par Evelyne Gougenheim

0
407

Centre européen du judaïsme

Jackpot et écran de fumée 

30 juin, jour noir de la vie du Consistoire qui a amené la déjà très fragilisée institution, en zone interdite.

Une matinée d’assemblée générale, hors tout contrôle
Environ 120 personnes étaient présentes lors de l’Assemblée: aucun décompte précis n’a été fait en séance. Il est avéré que se sont glissées des personnes non convoquées, qui ont voté (!). 120 personnes, soit un gros tiers de l’Assemblée générale. Le problème de représentativité s’accentue

Un chèque en blanc pour continuer à dépecer le Consistoire
En accordant au président-gérant un chèque en blanc pour générer encore au moins un million de déficit sur les deux années à venir – au vu de la dégradation des dernières années- cette assemblée générale, non représentative, a affiché sa collusion. Il convient de signaler que dans l’article de deux pages d’un support de la presse communautaire, clairement aux ordres, la vente du 19 rue St Georges n’est pas même mentionnée.

La vente du 19 rue St Georges
La vente du siège du Consistoire Central au 19 rue St Georges dont le prix serait de 15 millions – ou peut-être 13 – avait fait l’objet en séance du Conseil d’administration d’une « négociation ». Le président-gérant voulait prélever d’office 2 millions sur le fruit de la vente pour le Centre du Judaïsme Européen (Rappel : Centre du Judaïsme Européen, budget prévisionnel  initial 9 millions, budget en état actuel d’inachèvement : 18 millions). Suite à une certaine opposition, il consentit à renoncer à un million ! Mascarade sans fin du Conseil d’administration qui n’a pas accès aux comptes, à la trésorerie, aux comptes courants, etc… Quant à « l’intangibilité » du produit de la vente, elle sera garantie, certainement et comme d’habitude, par l’absence de contrôle.

Que restera-t-il de la vente réalisée en urgence ?
A ce jour il ya plus de 6 millions€ de déficits cumulés, déficits dits de fonctionnement ou, selon, de mauvaise gestion. D’ici 2021, les déficits s’élèveront certainement à huit millions€ environ. Il restera donc comme « patrimoine », du Consistoire Central, en étant optimiste: (prix de vente) 15M€ –  (déficits cumulés)8M€   – ( Contribution généreuse pour le Centre du Judaïsme Européen) 1M€ = 6 M€. Ah j’oubliais : l’hypothèque de 3M€ prise sur le bâtiment donc il resterait 6 m€ ou… 3M€.! Il restera donc 6 millions € au Consistoire Central, dans le meilleur des cas, et plus vraisemblablement 3 millions €, grâce à l’absence de gestion des douze années de mandat !

Sauf si le président des Consistoires, également président de la Fondation du patrimoine juif , également gérant de la SCI et également gérant de la troisième association non-consistoriale décide à « l’unanimité de lui-même » que deux millions ou pourquoi pas six millions sont encore nécessaires! Vous ne le saurez pas d’ailleurs, opacité oblige !

La réhabilitation du cimetière de Sarre-Union aux 200 tombes vandalisées et toujours à terre depuis plus de quatre ans n’a fait, elle, l’objet d’aucune « négociation » : indifférence et mépris.

2.      Un scoop: la place de Jérusalem n’était qu’un leurre

Je vous joins la vidéo de ce dimanche 7 juillet, de l’endroit où fut inaugurée la “place
de Jérusalem”.

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10216543542955813&id=1075582051

Plus rien, plus la moindre trace ! Plaque et poteau disparus. Non seulement nous avons eu une inauguration honteuse avec drapeaux israéliens ” non recommandés” comme l’a dit Frédéric Attali, directeur du Consistoire Central mais, comme pressenti, tout l’événement depuis son annonce ne fut  organisé que pour masquer deux sales coups: la prolongation illégale du mandat du président-gérant et la vente en toute discrétion du 19 rue St Georges. Qui est l’acheteur? Selon les informations que j’ai pu recueillir et dont il ne faut surtout pas parler, ce fut une vente en deux temps: vente à un administrateur, cet administrateur ayant touché il y a peu de temps énormément d’argent, se trouve à la recherche de défiscalisations diverses, moins-values, Cerfa et autres.

Puis revente dans la foulée à un marchand de biens, celui dont on nous parle! Scénario rocambolesque ? Beaucoup moins que le leurre de la place Jérusalem !

C’est donc bien à cela que ressemble l’institution majeure du judaïsme où tout a
été mélangé, abîmé et dégradé

Pourquoi une telle impunité fiscale et pénale ? Une seule réponse : le silence gardé face à tous les signaux inquiétants

–     Commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale : compte-rendu de la mission en territoires palestiniens.  Où Israël n’est présenté que comme un pays qui ne respecte pas les droits de l’homme sans jamais préciser l’état de guerre dans lequel vit Israël. Sans jamais préciser le niveau de corruption et autres de l’Autorité falestini. Une vision tronquée et partisane d’un groupe de parlementaires très choqués d’avoir à subir les fouilles sécuritaires des gardes israéliens, au retour de leur demi-journée à Gaza.

–     Séance publique de l’Assemblée Nationale, Lutter contre la haine sur Internet : l’antisionisme et les A mort Israël ne font pas partie du champ de la loi. Le débat sur la nouvelle définition de l’antisémitisme promise par le président de la République n’a pas eu lieu « ce n’est ni le moment ni le lieu », apparemment aucune date n’a été fixée. On attend.

Comme on attend pour le procès de Sarah Halimi (Z’l) . Comme on attend l’interdiction de Bds, toujours avec autorisation préfectorale et sous protection policière, qui désormais hurle dans les rues « assassins de Vichy » en désignant des juifs. Comme on attend que la législation sur le boycott soit enfin appliquée, après quatre ans !

Ne faut-il pas trouver dans ce sale silence, la raison de ce qui ressemble fort à une impunité fiscale et pénale, car il ne peut y avoir de meilleurs interlocuteurs que ceux qui font un bruit de casseroles au moindre mouvement. Coincés ils ne bougent pas!

Evelyne Gougenheim

Annexes

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.7752656_5cf76dda212ce.commission-des-affaires-etrangeres–compte-rendu-de-la-mission-dans-les-territoires-palestiniens-5-juin-2019

La partie consacrée à la nouvelle définition de l’antisémitisme intégrant l’antisionisme (minutage 1H49 à 2h25) : 36 minutes pour enterrer le dossier
http://videos.assemblee-nationale.fr/video.7921645_5d1d000801f7a.2eme-seance–lutter-contre-la-haine-sur-internet-suite-3-juillet-2019

           

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.