Verrouillage du coronavirus à Jérusalem
( Photo: Reuters )

L’aéroport restera ouvert, les bus seront réduits à 50% de leur capacité

La police infligera des amendes aux personnes qui voyageront en dehors de leurs zones.

Israël n’est qu’à quelques jours de son deuxième verrouillage et le public n’est toujours pas sûr de certains détails de la fermeture, qui devrait entrer en vigueur vendredi à 14 heures. 
Cependant, le ministère des Transports a publié un plan pour les bus, les trains et l’aéroport.

La police israélienne prévoit de déployer à travers le pays des centaines de barrages routiers pour empêcher les gens de visiter et de manger leurs repas de Rosh Hashanah avec leurs familles qui vivent à plus de 500 mètres d’eux.

La police a déclaré que les Israéliens qui voyagent en dehors de leurs districts et tentent de rentrer tard dans la nuit ou le lendemain matin seront condamnés à une amende de 500 NIS par personne dans le véhicule et renvoyés dans la direction d’où ils viennent. Les auteurs qui sont surpris en train de tenter d’entrer par une autre direction se verront imposer des amendes supplémentaires.

Le sentiment est que les Israéliens n’ont pas peur du coronavirus, a déclaré la police, mais qu’ils ont très peur d’être condamnés à une amende.

Dimanche et lundi ont été des jours d’infection attendue mais élevée: quelque 3192 personnes ont été diagnostiquées avec le virus dimanche et plus de 2500 entre minuit et l’heure de la presse lundi. Le nombre de patients graves a atteint un pic à 524, dont 142 dans un état grave.

Onze autres personnes sont mortes lundi, portant le nombre de morts à 1136.

Les autobus fonctionneront à 50% de leur capacité et cesseront de fonctionner les week-ends pendant le prochain verrouillage, selon le ministère des Transports.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.