Israël discutera avec l’administration Biden d’une aide militaire à long terme

« Le nouveau plan devra prendre en compte les menaces et les défis changeants auxquels nous sommes confrontés au Moyen-Orient », a déclaré un haut responsable de la défense.

L'IAF et l'USAF organisent un exercice conjoint F-35 dans le sud d'Israël (crédit photo: IAF)
L’IAF et l’USAF organisent un exercice conjoint F-35 dans le sud d’Israël (crédit photo: IAF)
Israël prévoit de contacter l’administration Biden dans les mois à venir pour commencer à discuter de la formulation d’un nouveau plan d’aide militaire à long terme pour l’armée israélienne.

Un haut responsable de la défense a déclaré au Jerusalem Post qu’un nouveau plan de plusieurs milliards de dollars serait une question sur laquelle Israël voudra commencer à travailler dès que possible pour s’assurer qu’il est approuvé et mis en œuvre avant que la prochaine administration ne quitte ses fonctions, alors que l’actuel programme d’aide expire en 2027.

Les États-Unis fournissent actuellement à Israël 3,8 milliards de dollars dans le cadre d’un programme d’aide militaire de 38 milliards de dollars signé en 2016 peu de temps avant le départ du président Barack Obama. Bien que le protocole d’entente ait été signé en 2016, il n’est entré en vigueur qu’à la fin de 2018.

Dans le cadre de l’accord signé à l’époque, Israël a commencé à recevoir 3,8 milliards de dollars de financement militaire étranger (FMF) qui doivent être dépensés en Amérique pour acheter des plates-formes militaires fabriquées aux États-Unis. L’argent a été utilisé ces dernières années pour acheter des avions de combat F-35 de cinquième génération ainsi que pour reconstituer des stocks de systèmes d’armes avancés.

Bien que le paquet de 2016 ait constitué la plus grande aide militaire américaine jamais accordée à un pays, il impliquait des concessions de la part d’Israël qui devait s’engager à ne pas demander de fonds supplémentaires au Congrès au-delà de ce qui était garanti dans le paquet annuel.

En outre, l’accord a éliminé progressivement un arrangement spécial qui avait permis à Israël de dépenser une partie de l’argent de l’aide pour sa propre industrie de défense plutôt que pour des armes de fabrication américaine.

Le protocole d’accord signé en 2016 expirera en 2027. En conséquence, les responsables de la défense ont déclaré qu’Israël devrait entamer des pourparlers presque immédiatement avec l’administration entrante dont le mandat durera au moins jusqu’en janvier 2025. Il s’agira de garantir qu’une administration amie approuve le plan même s’il entrera officiellement en vigueur sous une administration différente.

« Nous voudrons parler d’un nouveau paquet et d’un nouveau programme », a expliqué un haut responsable de la défense. «Le nouveau plan devra prendre en compte l’évolution des menaces et des défis auxquels nous sommes confrontés au Moyen-Orient.»

Le ministre de la Défense Benny Gantz a signé une déclaration conjointe fin octobre avec le secrétaire américain à la Défense Mark Esper au Pentagone, confirmant l’engagement stratégique des États-Unis à maintenir l’avantage militaire qualitatif d’Israël (QME) au Moyen-Orient.

Israël craint de perdre son avantage militaire à la lumière des projets américains de vendre des avions F-35 aux Émirats arabes unis. Le Qatar a également soumis une demande d’achat d’avions F-35 et il est à craindre que d’autres pays arabes – alors qu’ils normalisent leurs relations avec Israël – demandent également à acquérir la plate-forme.

L’accord est censé permettre des plans d’achat à long terme qui fourniront à Israël des systèmes d’armes avancés pour améliorer considérablement ses capacités militaires.

Israël est également actuellement en pourparlers avec le Pentagone pour acheter plus de F-35, de nouveaux avions de combat avancés F-15, de nouveaux ravitailleurs, de nouveaux hélicoptères de transport lourd, ainsi qu’un lot de V-22 Ospreys pour des opérations spéciales.   

jpost.com              

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.