Les USA vendent pour près de 2 milliards de $ de bombes sophistiquées à Israël

Israël souligne que le contrat n’est pas une compensation à un éventuel accord nucléaire avec l’Iran

L’administration américaine a donné son feu vert pour la vente à Israël de bombes guidées au laser, et de 10 hélicoptères multi-missions MH-60 à l’Arabie saoudite, a annoncé mercredi le Pentagone dans deux communiqués distincts.

Le feu vert a été notifié au Congrès, qui a trente jours pour s’y opposer.

Les deux contrats portent sur un montant quasi-similaire de 1,879 et 1,9 milliard de dollars, selon les communiqués de l’Agence pour la coopération de sécurité et de défense, qui fait partie du ministère de la Défense américain.

Le Pentagone a donné son accord à la transaction avec Israël qui prévoit notamment 14.500 kits de guidage GPS pour équiper des bombes classiques (Mk-84, Mk-83, Mk82) et 700 pour équiper des bombes de perforation de bunkers BLU 109. Il comprend également de bombes classiques, des bombes anti-bunkers BLU-113, 3.000 missiles anti-chars Hellfire et 250 missiles air-air.

Il s’agit de « renouveler » des stocks d’armes dont l’Etat hébreu bénéficie déjà, ont déclaré des responsables américains.

Les responsables sécuritaires israéliens soulignent que ce contrat n’est pas lié à l’accord nucléaire qui se profile avec l’Iran ni aux ventes d’armes américaines aux pays du Golfe.

Une source sécuritaire israélienne a confié à la radio publique Kol Israel que cette transaction témoigne des liens sécuritaires étroits entre Israël et les Etats-Unis.

Le ministre de la Défense Moshe (Boguy) Ya’alon a déclaré mercredi soir que l’Etat hébreu n’est pas impliqué dans les conflits interarabes au Moyen-Orient, mais il est nécessaire qu’Israël soit prêt au cas où quelqu’un tenterait de pointer ses armes dans sa direction.

Selon le quotidien israélien Haaretz jeudi, Washington pourrait étendre son aide militaire à Israël pour compenser l’accord nucléaire sur l’Iran, notamment en fournissant plus d’avions de combat de dernière génération F-35.​

Contrat avec l’Arabie saoudite

Le contrat pour l’Arabie saoudite prévoit lui la vente de 10 hélicoptères multi-missions MH-60, version Marine du Blackhawk de Sikorsky, et de leurs équipements, dont 38 missiles Hellfire et 380 petits missiles guidés au laser (APKWS).

Ce feu vert est donné au moment où les deux pays s’inquiètent d’une accélération de l’interventionnisme iranien dans la région, suite à un accord international d’étape sur le nucléaire iranien, et à une possible levée progressive des sanctions internationales qui étranglent le pays..

Selon un rapport du Congrès américain, les Etats-Unis ont vendu pour 90 milliards de dollars d’armement à l’Arabie saoudite entre 2010 et 2014.

Lire aussi: Israël: les USA négocient une « compensation » à l’accord nucléaire iranien

​et l’opinion de Yakub Halabi: Si seulement Israéliens et Saoudiens voulaient parler d’une seule voix

(AFP)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.