Le Plan de Partage de la Palestine ou Résolution 181 des Nations Unies, votée en novembre 1947 et accepté par l’Agence Juive, prévoyait le partage du territoire restant sous administration du Mandat Britannique en Palestine en deux Etats, l’un juif, l’autre arabe avec une zone internationale comprenant Jérusalem et Bethléem.
Cette résolution a été rejeté par l’ensemble des Arabes, du Mandat Britannique en Palestine ou des pays voisins, non seulement verbalement mais par des actions d’obstruction pour empêcher sa mise en place. Parmi ces actions, une invasion militaire terrestre en 1948 a conduit à la conquête et à l’annexion par la Jordanie de ce qui a été appelé « Cisjordanie » et qui était une partie du territoire prévu pour l’Etat Arabe.

1949green-u2521La Jordanie s’est rendu coupable, comme l’Égypte au Sud, d’une guerre d’agression. En effet, en 1948, les frontières officiellement reconnues de la Jordanie sont sur le fleuve Jourdain.

Tout dépassement de cette frontière par les forces armées jordaniennes représente un agression militaire. Lorsqu’un cessez-le-feu est conclu et que les lignes d’armistice font l’objet de l’accord de Rhodes en 1949, la Jordanie occupe militairement un territoire dont la possession ne lui est reconnue que par la Grande-Bretagne et aucun autre pays dans le monde. La Jordanie annexe ce territoire et le nom de « Cisjordanie » apparaît.

Mais ces territoires qui, depuis plus de 2000 ans, se sont toujours appelés Judée et Samarie et où se trouve la chaîne de moyenne montagne appelée géographiquement « Les Monts de Judée », sont donc, en 1948 et 1967 sous occupation illégale, suite à une conquête agressive, de la Jordanie.

jeruidfEn Mai 1967, la fermeture du Détroit de Tiran par l’Égypte est un acte de guerre d’une coalition arabe à laquelle adhère la Jordanie qui confie même ses armées à un commandement égyptien.

Cet acte est le casus belli qui justifie les opération israéliennes qui commencent le 5 Juin 1967. Le même jour, les forces jordaniennes bombardent Israël et occupent le quartier général des Nations Unies à Jérusalem. Dans l’après-midi, l’armée de l’air israélienne détruit l’aviation jordanienne et les forces israéliennes encerclent Jérusalem puis chassent les forces jordaniennes des Monts de Judée.

Israël a donc mis fin, en 1967, a 19 ans d’annexion jordanienne illégale des Monts de Judée et de la Vieille Ville de Jérusalem, notamment le quartier juif que les Jordaniens avaient nettoyé d’une présence juive vieille d’au moins 14 siècles.

Vous appelez ça une Occupation ou une Libération, vous?

Pug

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires