F-15I, Re'em Squad, at the Hatzerim Airbase. December 29 2009. Photo by Ofer Zidon/Flash90 *** Local Caption *** ??? ????? ???? ?????? ???? ????? ???? ??????

Représailles de Tsahal dans la bande de Gaza

Après les lancers d’au moins dix grappes de ballons piégés durant la seule journée de jeudi, Tsahal a mené une opération de représailles contre le Hamas à Gaza.

Des avions et des drones ont visé une infrastructure souterraine de l’organisation terroriste. Il s’agit d’une réaction relativement forte par rapport aux précédentes après des lancers de ballons piégés.

Après l’opération, le ministre de la Défense Benny Gantz a déclaré : « L’Etat d’Israël n’acceptera aucune violation de sa souveraineté ni d’atteinte aux citoyens su sud du pays. A Gaza, ils doivent comprendre une chose : il n’y a aucune solution autre que la restitution des soldats et un calme absolu pour que la bande de Gaza connaisse la croissance économique. Les organisations terroristes n’ont toujours pas compris que quiconque testera Israël sera durement frappé ».

Photo Ofer Zidon / Flash 90

 

Israël: des ballons explosifs lancés depuis Gaza ont entraîné des incendies dans le sud, riposte de Tsahal

i24NEWS 

Ballon explosif lancé depuis Gaza sur Israël, le 06/08/20
Israel Police spokesperson Ballon explosif lancé depuis Gaza sur Israël, le 06/08/2000
 

Des incendies ont été signalés dans les régions de Hof Ashkelon et d’Eshkol

L’armée israélienne a frappé jeudi soir des positions terroristes dans la bande de Gaza en riposte à des lancers de ballons incendiaires, a rapporté Tsahal dans un communiqué.

« L’armée a attaqué une infrastructure du Hamas dans le nord de la bande de Gaza en réponse aux lancers de ballons incendiaires en territoire israélien au cours de la journée », a précisé l’armée israélienne dans un communiqué.

Plus tôt ce jeudi, au moins trois incendies se sont déclarés dans le sud d’Israël, occasionnés par des ballons transportant des engins incendiaires lancés depuis la bande de Gaza en direction du territoire israélien, ont indiqué les pompiers.

Un autre ballon transportant un engin explosif a été retrouvé près de la ville d’Arad, à environ 80 kilomètres de l’enclave palestinienne. Il a été localisé par la police qui a neutralisé l’engin.

Tout au long de la journée, plusieurs incendies ont été signalés dans les régions de Hof Ashkelon et d’Eshkol. Les incendies ont été rapidement maîtrisés et aucun blessé n’a été signalé.

Une enquête a déterminé qu’ils avaient été déclenchés par des engins incendiaires, a déclaré la division sud des services d’incendies du pays.

Alors que les lancements de tels engins s’étaient fait plus rares ces derniers mois, une recrudescence d’envoi de ballons a été observée en juin. Le Hamas avait notamment averti que les semaines à venir seraient le « début de l’enfer » pour tous les Israéliens vivant près de la bande de Gaza.

D’innombrables ballons incendiaires et explosifs ont été lancés par les terroristes de Gaza ces dernières années, qui y attachent parfois des livres ou des jouets pour attirer les enfants.

3 Commentaires

  1. Et la CPI peut rajouter , sur sa liste qu’elle est en train de concocter , cette opération Israélienne qui tue les enfants de Gaza …..
    ce machin qu’on appelle ONU ferait mieux de s’occuper du Hezbollah du LIBAN , mais non l’ Islam est sacré dont le djihad est un devoir , il a tous les Droits !!

  2. Allez, c’est reparti, l’armée de l’air est allée, une fois de plus, bombarder des terrains vagues.
    Puisque ce sont des cibles civiles israéliennes qui sont visées, pourquoi ne pas aller détruire une piscine olympique, une des maisons de luxe en marbre construite par des dirigeants terroristes, la concession « Mercedes » ou encore la boutique « Chanel » à Gaza ?
    Bien entendu, il est hors de question de provoquer des pertes civiles, mais de frapper ces lieux soigneusement cachés par ces ordures pleurnichardes.
    Israël peut faire d’une pierre deux coups, détruire ces lieux de grand luxe et montrer à l’opinion publique internationale qui passe son temps à le critiquer, que Gaza n’est pas un immense camp de réfugiés dans lequel les gens meurent de faim, mais un endroit où on trouve des restaurants de luxe, des hôtels cinq étoiles, des centres commerciaux rutilants, et plein d’autres choses qui n’ont rien à voir avec ce que ces pourritures déclarent en pleurnichant à des torchonistes qui font leur propagande victimaire….

    • « Puisque ce sont des cibles civiles israéliennes qui sont visées, pourquoi ne pas aller détruire une piscine olympique, une des maisons de luxe en marbre construite par des dirigeants terroristes, la concession “Mercedes” ou encore la boutique “Chanel” à Gaza ? »

      mille merci a toi, Damran, pour avoir si clairement exposé ce que nous ressentons tous içi, plus ou moins confusément, etant, nous, incapables de foutre une bombe dans un restau ou un marché, ou une mosquée bondée…….

      Mais c’est au nom du sacro-saint « nous ne sommes pas comme eux » qu on ne chatie pas ces dechet a la mesure

      cette formule du « nous ne sommes pas etc etc …… » c’est les nounours, les fleurs, les bougies, les petits poemes, les « vous n’ aurez pas ma haine » d’ israel

      un peuple qui est attaqué depuis 75 ans par d’ autres voisins et qui ne répond pas trés durement est un peuple qui doute de lui

      et ça, les chiens sauvages qui empuantissent le monde, l’ ont bien compris!

      il n’ y aura jamais de paix avec ces gens, dont les chefs sont plus corrompus qu une boite de harengs oubliée dans un placard

      l’ unique, la seule et -peut etre- viable solution c’est la Jordastine dés que le roitelet chamarré et plus décoré qu un vétéran de l’ Armée Rouge aura dégagé chez ses beaux parents a Londres

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.