Après l’attaque terroriste qu’ont subie nos collègues de la région parisienne à OSNY, un personnel du Centre Pénitentiaire de VILLENEUVE LES MAGUELONNE a failli être victime d’une nouvelle attaque.

2 détenus de la mouvance islamiste ont tout simplement proposé 5000 euros et de la résine de cannabis à un autre détenu afin d’assassiner « un bleu » !

Cette affaire, bien étouffée par notre grande muette d’administration pénitentiaire a tout de même était prise très au sérieux par le parquet de Montpellier !

Elle prouve, une fois de plus, que l’État Français minimise ce qui se passe dans nos établissements pénitentiaires, qu’ils soient petits ou grands !

TOUT EST SOUS CONTRÔLE NOUS DIT LA DAP…CEUX QUI SONT SUR LE TERRAIN VIVENT LE CONTRAIRE !

La menace est partout, mais rien n’est fait pour contrer ce fléau, hormis du cocooning pour les détenus…des cours de yoga au canoë-kayak aux 4 coins de la France !

Une fois de plus, l’UFAP UNSa Justice tire la sonnette d’alarme ! Nos établissements pénitentiaires sont devenus des cocottes minutes avec la surpopulation carcérale, les voilà à présent devenus des dangers imminents à l’encontre des personnels, pris pour cibles par des terroristes en puissance qui ont le droit pour eux !

DES MESURES URGENTES DOIVENT ÊTRE PRISES !

L’UFAP UNSa Justice, qui sera reçue lundi soir par le Garde des Sceaux, attend un geste fort, rapide et efficace de nos gouvernants !

POUR QUE L’ÉTAT D’URGENCE SOIT ENFIN APPLIQUÉ DANS NOS PRISONS !

Syndicat du ministère de la justice

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.