„Cette découverte est importante car elle témoigne de la vie quotidienne et de la culture des Juifs dans la région il y a environ 1 700 ans“ a déclaré le Dr Motti Aviam du ‚Kinneret College‘.

La ville antique de Sepphoris, située au-dessus du kibboutz Zippori, fut un important centre de culture juive, comme le prouvent les nombreuses découvertes archéologiques faites jusqu’ici. On y trouve par exemple des vestiges de bains rituels et 17 épitaphes dont la plupart en araméen qui était la langue vernaculaire de nombreux Juifs de l’époque.

L’une des pierres tombales découvertes avec ses inscriptions en araméen (photo : Mickey Peleg, Autorité israélienne des antiquités)

L’une des pierres tombales découvertes avec ses inscriptions en araméen (photo : Mickey Peleg, Autorité israélienne des antiquités)

ynet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.