Cannes 2024 : Une survivante du massacre israélien fait une entrée remarquée

Le Festival de Cannes a été marqué par un geste fort et symbolique de Laura Blajman-Kadar, rescapée de la tragédie d’octobre dernier à Nova, en Israël. Sur le mythique tapis rouge, la jeune femme a fait une entrée remarquée vêtue d’une robe jaune vif arborant les visages d’otages toujours détenus à Gaza.

Porteuse d’un message poignant, l’autrice a défilé fièrement, une écharpe « Bring them Home » (Ramenez-les à la maison) nouée autour du cou. Un look énoncé comme un cri du cœur, visant à attirer l’attention sur le sort des captifs et leurs proches meurtris.

Le 7 octobre 2022 restera à jamais gravé dans les mémoires comme l’un des pires massacres perpétrés sur le sol israélien. Présente au festival de musique Nova ce jour tragique, Laura Blajman-Kadar a réussi, avec son mari et leurs amis, à échapper à l’horreur en se terrant. Une épreuve traumatisante qu’elle a choisi de relater dans un ouvrage autobiographique percutant, « Croire en la vie ».

À Cannes, la rescapée a saisi l’opportunité de cette consécration cinématographique pour donner de la voix. À travers les visages cousus sur sa tenue criarde, elle a remis sur le devant de la scène le drame de ces otages détenus à Gaza, dont certains de ses proches.

Rapidement priée de quitter les lieux, la militante n’en aura pas moins réussi son coup d’éclat. En détournant les conventions du prestigieux festival, elle a replacé l’humain au cœur des préoccupations, bien loin des ors de la Croisette.

Une prise de parole forte, venue rappeler que derrière le tumulte des projecteurs se jouent encore des drames indicibles, à l’aune du massacre d’octobre. Un geste courageux, à la hauteur du traumatisme vécu par cette femme et des milliers d’autres ravagés par la tragédie.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires