(au-dessus) Lieutenant Mohsen Ghotaslou. (Instagram/Shemshadi).

idcards

Al-Nusra exhibe les cartes d’identité des alliés de l’Iran, les membres libanais du Hezbollah ou des milices irakiennes, qui jonchent le sol en Syrie.  Incapables de tenir tête à des djihadistes, quel poids pourraient faire tous les mercenaires de l’Iran face à la meilleure armée régionale, Israël?

irancaptain

L’officier iranien des « bérêts verts » (forces spéciales) Hamdallah Bakhshandeh. 

Les forces spéciales iraniennes subiraient de lourdes pertes en Syrie

13 Avril 2016 – Juif.org
Les forces spéciales iraniennes subiraient de lourdes pertes en Syrie - © Juif.org

Alors qu’elles ont été envoyées en Syrie pour soutenir les forces du dictateur Assad dans des batailles meurtrières dans la ville d’Alep depuis la mi-mars, les forces spéciales iraniennes (Commandos du 65ème Aéroporté) auraient subi de lourdes pertes.

Mardi, le Front Al-Nusra, affilié à Al-Qaïda, qui joue un rôle central dans les combats qui ont lieu dans le village stratégique d’al-Eis dans le sud d’Alep, a publié une vidéo montrant les forces iraniennes s’enfuyant du champ de bataille.

Selon des rapports syriens non officiels, plus de 30 soldats de la brigade 65, la brigade des forces spéciales iraniennes, ont été tués depuis leur arrivée en Syrie, dont plusieurs officiers.

Le coup de massue subit par les forces iraniennes a suscité de nombreuses expressions de joie parmi les activistes arabes sur les réseaux sociaux. Un certain nombre d’entre eux a déclaré que, même si elle ne l’a pas annoncé publiquement, l’Iran a envoyé des brigades supplémentaires pour aider la brigade 65, qui est célèbre pour ses bérets verts.

Leur thèse est basée sur les images de combattants iraniens qui ont été tués, et qui portaient des bérets de différentes couleurs.

Néanmoins, le cheikh Muhammad al-Mohaisany, le chef du conseil islamique de Jaish al-Fatah (Armée de la Conquête), la bannière sous laquelle se battent Nusra et d’autres groupes islamistes sunnites, a fait valoir dans une vidéo diffusée mardi que les iraniens tués ont combattu dans les rangs des Gardiens de la Révolution, et ne faisaient pas partie de l’armée iranienne régulière.

En parlant des forces iraniennes, Mohaisany a déclaré que « la terre est pleine de sang, et ils vont subir des pertes supplémentaires. »

Le vice-ministre iranien des affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, a exprimé mardi sa profonde préoccupation sur ce qu’il a dit être une augmentation des violations du cessez-le feu syrien, dans ce qui pourrait être interprété comme un affichage de craintes iraniennes croissantes d’une lourde défaite à Alep.

juif.org/defense-israel

La vidéo montre les forces spéciales de l’Iran, ainsi que des combattants de milices libanaises et irakiennes qui ont combattu à leurs côtés, fuyant le village déchiré par la guerre au milieu des bombardements intensifs d’Al-Nusra sur leurs positions.

Il restera les belles images d’Epinal comme à la manoeuvre : 

M7HFS6Q

65th Airborne Brigade Exercises:
























LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.