Bénédiction des Cohanim géante à Jérusalem

0
392

Comme à chaque hol Hamoède (jours de demi-fêtes de Pessah et Souccoth) de nombreux Cohanim viennent participer au Mur Occidental du Temple à la bénédiction dite des Cohanim. Cette bénédiction, la seule dont le texte figure dans la Torah et dont les termes sont énoncés par Dieu à Moïse, fait partie intégrante du culte journalier.

À l’occasion des Fêtes dites de pèlerinage, qui sont au nombre de trois, Pessah (Pâques), Chavouoth (Pentecôtes) Souccoth (Fêtes des cabanes) où le peuple d’Israël est invité à se rendre à Jérusalem, les Cohanim descendants d’Aaron, le grand prêtre, ont conservé le commandement divin de bénir le peuple, pour lui assurer paix et prospérité.

Il s’agit là d’un commandement de la Torah, qui ordonne aux Cohanim de bénir le peuple suivant toute une série de règles qu’ils doivent respecter, pour que la bénédiction Divine repose sur le peuple d’Israël. Certains de nos jours, qui ne sont pas « cohens » sous prétexte d’avoir pour mission à la synagogue de souffler les mots de cette bénédiction, se croient à tort le substitut des Cohanim en chantant les mots, quelquefois plus fort et plus longtemps. Ceux-là enfreignent la loi et dénaturent la bénédiction, en voulant se substituer aux Cohanim. Ils sont malheureusement nombreux dans ce cas.

Au moins 50 000 fidèles juifs ont assisté à une cérémonie de prière au Mur occidental de Jérusalem lundi qui marque la fête de Pessah cette semaine, a indiqué la police.

Connue comme la bénédiction sacerdotale, la cérémonie rassemble des Juifs de la caste des Cohanim pour bénir les foules dans un rituel qui remonte aux temps bibliques.

Des centaines de Cohanim drapés dans des châles de prière blancs traditionnels ont béni la foule en récitant des versets du livre des Nombres dans la Torah.

La bénédiction ne peut être effectuée que par les hommes juifs qui sont censés être de descendance patrilinéaire directe d’Aaron, frère de Moïse.

Deux grands rabbins d’Israël ont assisté à la cérémonie en compagnie du rabbin du Mur occidental, le site le plus sacré de prière pour les Juifs.

La police a estimé le nombre de pèlerins à environ 50 000, mais les autorités rabbiniques responsables de la cérémonie affirme qu’il y avait plus de 75 000 personnes.

 

 

JForum.fr et I24

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.