Aliza Bin Noun : un débat otage des factions à Sciences-Po. Vidéo

28
1062

Rennes. Des étudiants manipulés manifestent contre l’ambassadrice d’Israël, Aliza Bin Noun 

Aliza Bin Noun était venue à la rencontre des jeunes Bretons, de leurs enseignants et de leurs dirigeants pour discuter librement :

développement, innovation, numérique, sécurité après les attentats, cyberdéfense, agro-alimentaire, Start-Up- Nation et futuribles d’un Moyen-Orient en plein bouleversement :

quelle paix active et fructueuse avec l’Egypte et la Jordanie, comment Israël va être un formidable moteur de coopération dans le Golfe, en Afrique, en Inde et Chine, mais aussi dans le Sud de l’Europe, avec la Grèce et Chypre en difficulté économique, à l’égard de pays de l’Est également (demande de sécurisation des frontières dans les Balkans, Pacte de Visegrad )…

Atouts et faiblesses, y compris les questions “qui fâchent” : un gouvernement axé à droite, des négociations qui piétinent, la faute à qui? Quid de 2 proto-Etats palestiniens qui se déchirent, un à Gaza dirigé par des Islamistes proches des Frères Musulmans, de Daesh et de l’Iran ; l’autre à Ramallah, aux mains d’une nomenklatura post-Arafat marquée par la corruption (enfants d’Abbas en tête de liste des PanamaPapers) .

Faîtes vos jeux, les cartes sont sur la table… 

Bref, une prise de contact dans une optique large, ouverte à la critique mesurée et circonstanciée. Au lieu de cela, les groupuscules pro-terroristes bretons affiliés à BDS, France-Palestine-Solidarité (antenne du NPA trostskiste), dont la plateforme et les objectifs sont totalement hors-la-loi, engoncés dans leurs préjugés sur-médiatisés des années 2000, ont pris la salle en otage. 

Image d’archive de Rennes pendant la “Semaine de l’Apartheid israélien”. Le Marché des Lices squatté par les happening simulant des “massacres israéliens” pour mieux masquer ceux d’Assad et du Hezbollah en Syrie. Voir notre article du 10 mars  

Vidéo de la haine : des groupuscules très bien préparés et organisés se sont relayés en parfaite orchestration, comme du temps du Komintern, pour propager, tour à tour,  leur discours violent et haineux, réglé sur un roulement de slogans creux, empêchant tout dialogue. C’est le but profondément anti-démocratique des néo-gauchistes : empêcher toute prise de parole contradictoire, censurer la parole de l’autre, instaurer la Corée du Nord de Kim Jung Un à la fac, qui se laisse docilement terroriser…

 Le BDS , mouvement dangereux dans ses conceptions de l’autre, investit toutes les strates de l’université et provoque des happening d’intimidation à l’égard des autres étudiants sommés de suivre de façon moutonnière ou de subir le regard inquisiteur des petits camarades du parti.

Contre ces formes de violation des jeunes consciences politiques encore immatures, les professeurs de l’université, les Présidents d’université doivent agir, imposer le dialogue comme matière obligatoire, avant que leurs élèves ne se transforment en zombies décervelés accusant de tous les maux de la terre, un seul et unique pays exclusivement pris pour cible : Israël, alors que le massacre de plus de 450.000 personnes se poursuit en Syrie, à quelques kilomètres de là, sans que ces jeunes esprits dévoyés n’aient un seul moment, levé le petit doigt en six ans de “quasi-génocide” (ne jouons pas sur les mots : un demi-million de morts c’est trop, Yémen idem, etc.) au gaz chimique : quand pourront-ils apprendre, ces ignorants, à faire la “part” des choses, en ce Moyen-Orient compliqué????

L’antisionisme virulent ici exprimé, est considéré comme une forme aiguë d’Antisémitisme par la définition de ce terme retenue par l’Alliance Internationale Pour la Mémoire de la Shoah. Cette définition a été cosignée par 31 pays occidentaux. La Grande-Bretagne et d’autres pays s’appuient sur ce cadre juridique pour démêler les affaires d’agression antijuive. Rennes et l’Université française souhaitent-ils, un jour, se mettre d’eux-mêmes, au ban des Nations, comme cela se pratique aujourd’hui, dans ses amphithéâtres? 

Sciences-Po est censé former “l’élite” politique et journalistique de la nation : on aura compris, à l’issue de cette manipulation, à quel point les dés sont pipés dès le départ, dans une école qui efface une à une ses lettres de noblesse pour devenir la simple caisse de résonance des groupes manipulés par le Hamas, le FPLP (association Al Haq, financée par la Suède et la France) et leurs relais en Europe.

Il reste là un vrai chantier à reprendre, après des décennies de “réformes” de l’éducation, et de petite musique médiatique unilatérale, productrices d’un décervelage à échelle industrielle…

M.B ©JForum

  • De nombreux étudiants ont désapprouvé la venue à Sciences po Rennes de l'ambassadrice d'Israël.

De nombreux étudiants ont désapprouvé la venue à Sciences po Rennes de l’ambassadrice d’Israël. | (Photo : Ouest-France)

Des étudiants de Sciences Po Rennes ont protesté, ce jeudi , contre la venue de l’ambassadrice d’Israël dans le cadre d’une rencontre avec les élèves de l’établissement.

« On manifeste contre la venue de l’ambassadrice d’Israël », explique Kevin, membre de l’association France Palestine solidarité. La venue, ce jeudi matin, de la diplomate israélienne d’Aliza Bin-Noun dans les locaux de l’Institut d’études politiques (IEP) de Rennes a déclenché une vague de protestations aux abords et à l’intérieur des locaux de l’IEP breton.

Arrivée dans le cours de la matinée à Sciences Po, l’ambassadrice devait rencontrer les étudiants puis se prêter à un exercice de questions-réponses. Toutefois, cette première visite de la diplomate à Sciences Po Rennes a rapidement été perturbée.

Des manifestants pro palestiniens présents

À l’extérieur, une vingtaine de manifestants se sont postés devant l’entrée de l’établissement avec des drapeaux palestiniens et des pancartes dénonçant la politique israélienne dans les territoires occupés. Les protestations ont ensuite continué à l’intérieur de l’amphithéâtre Érasme, où Aliza Bin-Noun devait prendre la parole.

Des manifestants de l'association France Palestine solidarité étaient également présents à l'extérieur du bâtiment.
Des manifestants de l’association France Palestine solidarité étaient également présents à l’extérieur du bâtiment. | (Photo : Ouest-France)

Peu de temps après le début du discours de l’ambassadrice, une partie des étudiants se sont fermement opposés à la venue de la diplomate car selon ces étudiants « l’État d’Israël viole depuis des décennies le droit international. »

Une rencontre écourtée

Par la suite, plusieurs dizaines d’élèves ont quitté les lieux avant de déclencher l’alarme incendie en signe de protestation.

des étudiants de font retentir l’alarme incendie pour protester contre la venue de l’ambassadrice d’Israël.

Après avoir laissé passer la bronca, l’ambassadrice d’Israël a remercié les élèves restés l’écouter. « On peut s’exprimer à l’université même si, parfois, c’est difficile. Merci à ceux qui sont toujours présents. »

L'ambassadrice d'Israël, Aliza Bin-Noun, a patiemment attendu la fin de la protestation étudiante avant de continuer son discours.
L’ambassadrice d’Israël, Aliza Bin-Noun, a patiemment attendu la fin de la protestation étudiante avant de continuer son discours. | (Photo : Ouest-France)

Parmi eux Claire, étudiante en deuxième année. « Le sujet est intéressant, on veut savoir ce que l’ambassadrice a à dire. On souhaite comprendre la position d’Israël même si on peut ne pas être d’accord avec sa politique. »

Après une session de questions-réponses, la rencontre s’est terminée « plus tôt que prévu » selon un membre de l’organisation.

Selon un membre de l'organisation, la rencontre entre la diplomate et les étudiants a dû être "écourtée".
Selon un membre de l’organisation, la rencontre entre la diplomate et les étudiants a dû être “écourtée”. | (Photo : Ouest-France)

28 COMMENTS

  1. C’est dans une ignorance totale que ces jeunes étudiants hargneux , haineux se lève contre Israël!!
    Il n’y a plus rien , rien à espérer de cette France?
    Je suis d origine algérienne , née en France je n’ai qu un désir de vivre en Israël , je peux témoigner de l amour du peuple , de la sensibilité de ce peuple, je me suis sentie en sécurité respectée et appréciée . Je suis tombée amoureuse de ce pays et de ce peuple !!!
    Paix sur Israël !!!
    IL NE SOMMEIL PAS CELUI QUI GARDE ISRAËL !!

  2. Beau triomphe de la génération Mitterrand, inculte, agressive,, appuyant, de manière grégaire, la ” cause palestinienne”; ignorant tout de l’histoire, le désintérêt des nations arabes qui ont, assez longtemps, il est vrai, agité cette cause, pour des intérêts étrangers auxdits “palestiniens”.
    Génération formatée , donc, à la haine d’Israel, venue se “payer” Mme l’Ambassadeur d’Israel, puisque c’était facile, vu la masse compacte qu’elle formait.

  3. Vous avez une certaine audace Hanniah, vous parlez de 50 ans d’occupation, lorsqu’on sait que tous les pays ont occupé pendant des années si ce n’est des siècles d’autres terres dans le but de “civiliser” la population, et en passant d’empocher le pacson ! Alors que nous les Hébreux nous récupérons Notre Terre Biblique ( pas occuper)!
    Je citerai la France, la Grande Bretagne, les Etats-Unis, l’Espagne, le Portugal , l’Italie, et j’en passe !
    Quant à Gaza, allez voir les étals des marchés ! saviez-vous qu(‘il y a une Université à Gaza !
    Et vous savez aussi comment le Hamas règle ses comptes avec cette population ?
    Oui vous voulez plus de liberté de circulation pour les Gazaouis , vous voulez qu’ils nous envahissent ?
    Si vous êtes Française, ne craignez rien, ils envahiront bientôt la France et vous les recevrez les bras ouverts.
    On en reparlera dans quelques temps, j’espère ne plus être de ce monde.

    • Depuis la colonisation de tant de territoires par les puissances occidentales, colonisation que vous évoquez, le monde a changé . les luttes -souvent très violentes- contre la colonisation ont porté leurs fruits, et les occupés ont obtenu leur indépendance. Sans parler du Maghreb et simplement au Proche -Orient : Liban : 1943, Egypte : 1952, Syrie : 1946, Irak : 1932, Jordanie : 1946.
      Depuis la Seconde guerre mondiale, il y a eu l’idée d’une régulation supranationale. L’idée de “l’inadmissibilité de l’acquisition de territoires par la force” (Résolution 242 de l’ONU). Il y a eu la 4° convention de Genève. Cela n’empêche hélas pas la violence qui règne dans le monde, mais elle n’est plus acceptée comme normale. Elle pose question. Elle soulève des révoltes considérées comme justes.

      Quant à ce qui se passe dans Gaza, je ne suis pas une admiratrice du Hamas, mais cela relève de la politique intérieure des Palestiniens. A eux de régler leurs problèmes internes. En revanche, la politique d’Israël à leur égard relève de la politique internationale , c’est une forme d’occupation destructrice et féroce.

      Les Gazaouis vont envahir Israël ? vous voulez rire ? Israël possède une des armées les plus puissantes du monde ! Et ils envahiront la France ? Avez-vous fumé la moquette ?

      • Je ne goûte pas du tout votre vocabulaire de soixanthuitarde attardée qui croit que le monde est comme la moquette qu’elle a fumé toute sa vie. Votre laïus sur la soit-disant “colonisation occidentale” ne trahit que votre complexe de pauvre blanche prête à faire porter aux Juifs le chapeau de toutes les horreurs de sa propre civilisation. Assumez, que Diable, ne soyez pas aussi lâche! Vous n’avez même pas lu, dans votre mépris souverain pour l’autre la moindre ligne de ce que je vous ai dit de vos répétitions de slogans à tue-tête : dites encore qu’Israël qui s’est cinq fois défendu contre 5 à 6 armées arabes a “conquis des terres par la force”! Ou que d’habiter à Gilo ou ailleurs c’est “coloniser”, à travers souvent des terres acquises par achat aux Turcs en 1918… Récemment encore Israël a proposé des dédommagements pour des terres devenues “sans maître”, à la suite de cadeaux faits aux Palestiniens du temps de l’occupation jordanienne de l’Est de Jérusalem, que n’avaient pas investies les “Palestiniens”, mais qu’ils réclamaient soudain sous la pression de leurs cadres politiques de l’OLP : n’inventez pas un droit assez “subtil”, il faut le dire, pour venir en tenfort de vos théories fumeuses. Il y a aussi de la Jurisprudence au Moyen-Orient, ce n’est pas fait que pour les “riches Européens”.

        Israël rentre chez lui et ne vous dit même pas bonsoir, madame la moraliste à cent balles à la vision étriquée qui voudrait voir minuit à sa porte. La résolution 242 date du conflit de 1967, ce qui démontre que vous êtes prête à raconter n’importe quoi pour faire l’intéressante. “La politique intérieure des Palestiniens” n’autorise pas le groupe terroriste à qui vous laissez les clés : à enlever des ados Juifs de 16 à 19 ans et de les assassiner gratuitement, de les enterrer dans un champ de Judée-Samarie, en violation de tous les droits humai,ns que vous faites semblant de défendre ; ni ensuite à tirer des missiles en tous genres pendant des semaines avant de finir par énerver sérieusement le monde environnant. Les Israéliens du Sud et maintenant de Tel Aviv et Jérusalem ne “fument pas la moquette “, mais des roquettes en tous genres depuis 2002 environ, dont la balistique n’a fait que s’améliorer, grâce au carburant de votre “pitié” pour les Palestiniens de Gaza. Et c’est la politique intérieure d’Israël de choisir les moyens de leur en passer l’envie, pas la vôtre : aussi si vous jugez que les Palestiniens s’expriment comme ils l’entendent à travers le Hamas, laissez-nous nous exprimer et exprimer notre défense par les moyens que nous jugeons appropriés et cessez de faire de l’ingérence colonialiste dans les affaires d’autrui.

        Le Hamas est tout sauf une affaire intérieure : c’est un groupe terroriste dont la Charte, paraît-il en rénovation, est toute entière axée sur la volonté génocidaire de massacrer les Juifs jusqu’au dernier : vous appréciez, allez soyez franche.

        Et au passage, soignez votre hémiplégie galopante, Madame l’idéologue unilatérale : “A eux de régler leurs problèmes internes. En revanche, la politique d’Israël à leur égard relève de la politique internationale , c’est une forme d’occupation destructrice et féroce”. Israël est un pays souverain et rend d’abord comptes à ses instances de Justice, c’est Gaza qui est un”problème international” avec un blocus légitime appuyé par le Conseil de Sécurité de l’ONU. “Destructrice et féorce” : de faire tourner des usines mixtes israélo-arabes? Votre unijambisme ne vous mènera même pas jusque dans la rue d’en-face…

        • La violence des Palestiniens est indéniable. Si vous étiez palestinien, seriez-vous zen ? Mais je ne pense pas que vous puissiez vous mettre à leur place une seconde. Sur ce forum, on ne rencontre que des personnes exclusivement, passionnellement judéo-centrées. Or la paix ne s’obtient que si on consent à voir l’autre. Même Ben Gourion reconnaissait, en 1938: « Lorsque nous disons que les Arabes sont les agresseurs et que nous nous défendons -c’est seulement une demi-vérité. En ce qui concerne notre sécurité et notre existence, nous nous défendons… Mais la lutte armée représente seulement un aspect du conflit qui dans son essence est une lutte politique. Et politiquement, nous sommes les agresseurs, et ils se défendent. »
          La violence des Palestiniens est indéniable. Il faut dire qu’on leur a pris 78% du territoire initial sur lequel ils vivaient avant 1948, et que ce qui pourrait leur rester, et qui est “occupé”, est peu à peu rogné. Le terme de colonisation vous choque ? Alors parlons de conquête, de nettoyage ethnique insidieux, jour après jour.
          La violence palestinienne est indéniable, mais que dire de la violence israélienne ? Elle ne s’exerce pas seulement par des bombardements ou des tirs mortels, elle s’exerce par une domination sur tous les aspects de la vie dans les territoires occupés. Et si on compte les morts des deux côtés, devinez quelle est la victime number one ?
          Je comprends la peur des Israéliens : ma famille vit là-bas. Mais je sais qu’en “Palestine”, (où je suis allée à plusieurs reprises) il y a une majorité de personnes tout à fait “normales”. La peur trouble la vision, amène à diaboliser l’autre (des deux côtés). Les Palestiniens ont leurs fous extrémistes, ils ont leurs religieux exaltés, mais… les Israéliens aussi. Dommage que les personnes de bon sens ne puissent former une fédération, ou quelque chose de ce genre : c’est dommage pour les Palestiniens, bien sûr, mais aussi pour Israël, qui donne à voir une image de soi au monde de plus en plus dégradée (ce qui explique l’accueil fait à l’ambassadrice à Rennes). L’image, c’est important. Cela peut mener à une cause qui soulève des foules. Israël, bien que riche, bien que puissant, se dirige vers un avenir très problématique.

          • Vous êtes exclusivement palestinocentrée, mais dans quel but? Les Arabes ne disposaient pas de 78% du territoire, la plupart sont arrivés avec les vagues migratoires de l’empire Ottoman à partir des Balkans ou d’autres points de l’empire, au 18ème siècle, alors que les Turcs écrasaient d’impôts les Juifs sur place, afin qu’ils s’en aillent. Saeb Eerekat proche d’Abbas vient d’une famille d’Arabie Saoudite, beaucoup de gens à Gaza sont les descendants des El Masri (l’Egyptien) et ainsi de suite, tous les arbres généalogiques mènent soit en Egypte, soit en Syrie et l’ensemble des clans se mène des guerres internes d’influence. Les rares familles arabes vraiment originaires sont des gens des familles Nuseibeih, qui sont considérés à Jérusalem comme des “Princes”, y compris par les Juifs.

            Ou ils sont venus, après les premières Alyot juives pour travailler dans les “implantations”. Vous ne connaissez pas leur histoire, de quel droit parlez-vous en leur nom? Ils sont une représentation, un prisme, mais pour quoi faire? Interrogez vous bien sur votre méconnaissance de ces vagues peuplement et pourquoi il vous chatouille tant de délégitimer la présence juive multiséculaire… et elle uniquement

      • Je dois dire qu’il y a de quoi éclater de rire jaune quand on lit votre énumération à la Prévert!

        – Liban (43) Actuellement sous le joug de la milice du Hezbollah et de ses maîtres les Mollahs d’Iran. La guerre du Liban est une guerre civile ponctuée d’interventions étrangères qui s’est déroulée de 1975 à 1990 (plus de 15 ans!) en faisant entre 130 000 et 250 000 victimes civiles, soit 5 fois plus que tous les conflits arabo-arabes et palestiniens depuis 1947 contre Israël.

        – Egypte : coopérative avec Israël, engluée dans “l’insurrection djihadiste” daeshiste au Nord.

        – Syrie : une guerre civile sans fin dure depuis 6 ans, contre un dictateur sanguinaire (encore une affaire intérieure pour les psychopathes européens comme Hanniah), plus de 430.000 morts qui ne soulèvent pas un haut-le-coeur chez elle.

        – Irak : idem ou presque, sous le joug des milices pro-Iraniennes formées par le Général Qassem Soleimani et, au Nord, les Kurdes veulent se séparer de cette entité conduite dans les seuls intérêts des Chiites.

        – Jordanie : Septembre Noir, Les Palestiniens veulent renverser le Roi Hachémite en 1970 : au bas mot, 10.000 morts dans les camps de réfugiés : soit 5 à 7 fois plus que l’Opération de 50 jours à Gaza en 2014, “Bordure Protectrice”.
        comme l’Egypte, protégée par Israël contre l’Iran et le Djihad, coopérative et maillon de stabilisation.

        Les seuls pays qui marchent ont des accords et l’appui d’Israël à un moment ou à un autre : vous avez une mentalité de colon qui mène le Moyen-Orient à la catastrophe! “Des luttes acharnées” dites-vous! Il va falloir attendre longtemps la fin du massacre entre décolonisés, pour statuer avec lesquels traiter? Ou est-ce la Russie colonialiste, L’Iran colonialiste qui vont empocher le pompon? A moins que vous ne sollicitiez le bon vieil Uncle Sam pour reprendre le terrain perdu en Irak (qui d’ailleurs appuie les Kurdes contre Daesh)? Vous n’êtes pas crédible.

        • Chaque fois que l’on se permet de critiquer la politique israélienne, la réponse est la suivante :
          -Regardez le malheur qui sévit… ailleurs…
          -Les pays arabes sont dans un état déplorable.
          Certains ajoutent même des remarques à connotation raciste sur les Arabes.

          Oui, le monde arabe est dans une situation catastrophique dans son ensemble. Quand les peuples arabes essaient de se soulever, ils se trouvent confrontés à des dictatures surarmées. Voilà où l’on en est, dans cette triste histoire.

          Est-ce que cela exonère Israël ? Israël qui s’est trouvé mêlé à pas mal de guerres meurtrières qui ont sévi dans le coin, non ? Et il n’y a pas de quoi vanter ses accords avec le sanguinaire Sissi ou avec l’Arabie saoudite !

          Mais est-ce que ce désastre arabe l’exonère de sa politique à l’égard des Palestiniens ?

          Et si vous pouvez éviter de me traiter de “psychopathe”, vous ferez preuve d’un peu de bon sens…

          • Vous servez dans la blanchisserie d’Assad? le monde entier devrait être révulsé ^par les images d’Idlib, mais vous venez nous pleurer misère sur les pôv’Palestiniens dans leurs beaux centres commerciaux à Gaza! Vous êtes assurément capable de blanchir les pires meurtres du moment qu’un Juif n’y est pas impliqué. Ce deux ^poids-deux mesures équivaut à une définition précise de l’acte antisémite : exceptionnaliser Israël à mettre au ban des nations.

  4. Israël occupe le Golan et les territoires palestiniens de Cisjordanie et de Gaza : (oui, Gaza, soi-disant “libérée” en 2005, mais dont les frontières terrestres, aériennes et maritimes sont tenues par Israël. Gaza, dont on ne peut quasiment pas sortir. Gaza, réduite à la misère… et où le dernier bombardement a fait en 2014 plus de 2000 morts). Qu’Israël soit occupant, c’est un fait admis par l’ONU, par l’UE. Impossible de le nier. Rien n’est plus terrible qu’une occupation étrangère -et celle-ci dure depuis 50 ans ! : surveillance de chaque individu, privation des libertés, encouragement à la délation et à la corruption, emprisonnements massifs, difficultés de se déplacer, et du coup une économie qui ne peut se développer, et dans le cas de la Palestine vol de terres, vol de l’eau… Votre défense ? Botter en touche en parlant d’autres pays. Y a-t-il beaucoup de pays sur la planète qui sont occupés depuis 50 ans ? Vous préférez regarder ailleurs pour ne pas voir les horreurs commises par Israël : trop commode.

    • Israël n’occupe pas le Golan, il est question de l’annexer parce que le dictateur Assad, dont vous ne pipez mot, de l’autre côté de la frontière, gaze son peuple et le fait occuper par les milices iraniennes, gangs terroristes irakiens et du Hezbollah. Et il faut bien quelqu’un pour protéger les populations à qui Israël apporte continuellement son assistance médicale d’urgence, au point que l’OMS a déclaré les équipes médicales israéliennes comme les premières au monde à développer un vrai modèle d’intervention anti-catastrophes et anti-terroristes. Gaza est naturellement sous blocus et reconnaissez-le ou pas, des deux côtés de ses frontières : avec l’Egypte comme avec Israël : pourquoi? Parce qu’une fois encore, le Hamas que vous admirez tant, a retiré le pouvoir à l’incompétent Mahmoud Abbas et a liquidé ses hommes de paille pour réduire la population de Gaza à cet esclavage islamiste que vous soutenez, Hanniah preuve que les soumis et soumises tels et telles que vous, préfèrent subir l’épouvante d’un régime dictatorial islamiste que de prendre en main, leur destin, sans quoi la situation à Gaza, évacué en 2005, comme vous le rappelez, aurait drastiquement changé, au point que certains dont le Ministre des Renseignements israélien, Israël Katz, prônent la construction d’un port au large de l’enclave et les conditions d’une véritable autonomie sous conditions de respect des normes antiterroristes internationales, ce qu’à cette heure, les terroristes du Hamas que vous soutenez sont incapables de faire. Les Egyptiens se plaignent de plus en plus de cette racaille islamiste dont eux-mêmes se sont débarrassés au Caire par l’entremise du Maréchal El-Sissi.

      Craignez que ce ne soient eux un de ces jours qui décident d’en finir avec vos amis Frères Musulmans, Daesh et Hamas, parce qu’ils n’utiliseront pas les moyens et la douceur des Israéliens, ni ne prendront de précaution pour ne pas engendrer plus d’un mort collatéral pour un terroriste liquidé comme le fait Israël avec une grande magnanimité et une grande parcimonie/// A BONNE entendeuse, Salut.

      PS / POUR Gaza, le Qatar et compagnie vos pères nourriciers ont proposé des milliards de dollars à la reconstruction, mais les islamistes, vos frères de lait, préfèrent les utiliser à la construction de tunnels qui s’effondrent. Preuve que le peuple a son mot à dire (lequel les utilise parfois pour fuir sur des raffiots de fortune, grâce à des passeurs égyptiens, libyens et partir mourir en mer, que de demeurer sous le joug de vos frères du Hamas) , puisqu’il couche dehors depuis août 2014:! Vous ne faites rien, mais rien de rien pour les aider à s’en sortir. Vous vous réfugiezdans cette dénonciation cynique consistant à soutenir les pires engeances miliciennes et terroristes. Quand on a une telle empathie que la vôtre, pour la tyrannie, celle d’Assad ou des Frères Musulmans, le mieux est de ne donner de leçon de “liberté” et de “démocratie” à personne. Je ne sais pas si vous êtes jeune ou avez l’âge de ceux de Rennes ci-dessus, mais je trouve peu rassurant pour les générations à venir cette empathie pour tout ce qui terrorise et martyrise les pauvres Palestiniens et Syriens (le peuple, pas les tortionnaires que vous plébiscitez).

    • Les mouvements que vous soutenez dits “contre l’occupation” se paient de mots creux. Mais ils n’ont rien, absolument rien compris : s’ils avaient compris que les Juifs sont là pour rester et qu’ils ne vont pas s’évaporer du jour au lendemain, ils auraient commencé depuis longtemps, très longtemps, à aménager les conditions de la coexistence, ce qui a été le cas du temps des premiers kibboutzim, tant que les Frères Musulmans ou le Mufti de Jérusalem hajj Al Husseini ne s’en mêlaient pas trop.

      Vous et ces mouvements portez une très grave responsabilité, d’entretenir ces mythes de “l’occupation”, alors que seule l’offre de paix qui se réduit d’année en année avait du sens, au départ.

      A force d’insistance, de propagande et de mots creux, insignifiants comme “occupation”, “colonisation”, etc. vous avez perdu le sens du réel, de la vie quotidienne sur le terrain et vous serez, vous et ces slogans, balayés par l’histoire comme fétu au vent.

      Pour une “colonisation”, il faut une métropole lointaine (Portugal, Espagne, France en Algérie…), des terres à perte de vue et faire suer le burnous sur place, avec l’intention d’exploiter des richesses et ensuite de retourner “chez soi’ en métropole : là c’est exactement le contraire qui se passe : Israël démontre chaque jour qu’il nourrit cette terre, développe et ensemence, dans un seul but: se ré-enraciner après l’Exil.

      Vos slogans creux aident au contraire à prouver chaque jour qui passe que vous êtes dans le faux et Israël dans le vrai. C’est pourquoi il ne vous entend même plus. Alors changez d’idéologie ou renoncez. C’est tout ce qui vous reste. Et le désespoir de se bercer d’illusions et d’illusionner les autres et c’est ça qui est très grave : vous endoctrinez des gosses à aller se faire exploser contre des chimères qui leurs exploseront à la figure. Encore bravo pour votre bel “humanisme”!

        • La résolution 2334 est une infamie et elle sera bientôt abrogée, soyez-en sûre!Maintenant, prenez bien conscience d’une chose essentielle : l’ONU, comme la SDN en son temps, est une entité supra-nationale, conçue à l’origine pour aider à la résolution des conflits. Dans la mesure où elle outrepasse sa mission ou devient, par la force des majorités(musulmanes : 57 pays votant comme un seul homme), purement partisane, donc inféodée et qu’elle dévie de sa route pour alimenter les conflits plus que les résoudre, elle sort de son champ de pertinence et de juridiction. Elle entre dans le champ du déni de Justice. C’est un peu ce que lui fait sentir l’envoyée des Etats-Unis. Et le fossé va s’accentuer. Tant va la cruche à l’eau qu’à La fin, enfin vous savez…

  5. Le pire est l’inculture effarante de ces “étudiants ”
    Des analphabètes qui ne connaissent rien concernant l’histoire (déclaration Balfour,accords Sykes Picot,traité de San Rémo,résolution de l’ONUetc etc…)
    Comment discuter sereinement avec cette horde d’illettrés !
    Dire qu’ils se disent”étudiants ” et cerise sur le gâteau :”à Sciences Po….”!!!

  6. Franchement ça n’était pas sa place ou alors il fallait affronter calmement avec des questions-réponses sur le sujet qui leur tient à cœur et dont ils ne connaissent même pas l’Histoire !
    Oui, Madame, l’Ambassadrice , il fallait préparer 2 sujets et clouer le bec de ces ignares !
    Et nous sommes à sciences pot !

  7. article plein de haine, d’une objectivité largement discutable… et ne parlons pas des commentaire fachos et racistes (contre les banlieux ?)
    selon vous il faut : imposer , forcer ? des gens manipulés, décérébrés , etc ? Pensez vous sincèrement que c’est un insultant le libre arbitre et la démocratie que vous parviendrez à quoique ce soit ? Ces étudiants ont exercé leur droit, argumenté leurs actes et montrés simplement qu’il étaient dignes et responsables de leurs opinions. Opinions que vous méprisés, dénigrés, rabaissés. Honte à vous pour cet article partisan, mensonger et parfaitement malsain.

    • Alexis Gagnon, ce que tu mentionnes est absolument faux : ils avaient le choix ; ils ont court-circuité un débat (démocratique) possible avec la partie adverse, ils ont boycotté l’Etat Juif comme le faisaient les nazis en 33 vis-à-vis des boutiques juives ;

      Quand tes amis anti-démocrates et anti-débat universitaires seront capables de dialoguer, de confronter les points de vue, même conflictuels, ils mériteront de se rapprocher de ce qu’on définit d’ordinaire, comme l’humanité pensante : la démocratie impose le débat, ceux qui le court-circuitent sont des ennemis des droits fondamentaux de la démocratie.

      En attendant, ils se font les collaborateurs des pires mouvements : le Hamas (au pouvoir à Gaza par coup d’état dans l’état), la FPLP (allié irano-syrien, massacreur des camps de Yarmouk, entre autres) qui officient dans BDS et musèlent leur peuple, le peuple palestinien réel (donc ces gamins sont au moins des tortionnaires dans l’âme) :

      l’espace universitaire et l’âge de la post-adolescence doivent être ouverts aux idées, aux échanges, il n’y a pas de science infuse, même à Sciences-po, ils n’ont pas le droit de n’exprimer d’abord et avant tout, que leur haine a priori pour 9 millions d’individus dont les Arabes israéliens vivant dans cette démocratie -qui l’acceptent dans ses grandes lignes, sauf certains cas représentés par 13% des voix à la Knesset), pays à qui ils coupent la parole d’emblée.

      Et la honte soit sur eux et les parents, professeurs, éducateurs, médias qui ne les ont pas éduqués… Et sur toi, suicidaire vivant de et dans l’espace démocratique…

      Ils n’ont aucun respect et n’en méritent, à ce jour et jusqu’à apprentissage des fondamentaux, aucun, en retour. Mais enfin, tu la connais? les chiens aboient la caravane passe. Et l’empathie pour les mouvements terroristes ne passera pas!Elle ne s’appelle pas “dignité”, mais indignité nationale.

      Si tu ne veux pas de terrorisme en France, en Occident ou au Canada, n’en alimente pas ailleurs en donnant raison à des individus mus par ce type de propagande.

      • c est quoi ce site? completement partial donc pro israel. vous ne racontez pas la vérité des evenements de rennes. honte a vous. et marc ce sont les israelinens qui prennent des territoires de facon illegale en tout impunité. alors evitez de comparer les autres aux nazis. vous etes abjecte

        • Les images sont directement prises à la source, chez vos amis des clubs antisémites* BDS, ce sont eux qui nous les donnent! Comment être moins “partial” que de laisser s’exprimer ces débiles, vos frères, tout juste bons à annôner péniblement des slogans appris par cœur sur un bout de papier et dénués de toute élocution réfléchie et sensée, slogans creux griffonnés au crayon à papier-mâché par leurs tuteurs cagoulés du Hamas et du FPLP? Des gens qui n’ont jamais quitté leur coin pour aller voir là-bas comment cela se passe, vont donner des leçons d’histoire du Moyen-Orient!

          Vous êtes inapte à un minimum de complexité qui fait qu’après cinq guerres, les autres pays Arabes, dont la Jordanie (après Septembre Noir, où Arafat et George Habache soignés par Mitterrand et Chirac en France, ont tenté d’assassiner le Roi Hussein) et l’Egypte (de grands dirigeants dont Sadate) ont su faire la paix avec Israël, des territoires entiers du Sinaï (où El-Sissi a bien du mal à rétablir la paix intérieure) ont été restitués,

          où un accord à Washington a permis l’autonomie de sept grandes villes et de leurs zones de juridiction, suite à quoi Arafat a déclenché une “Seconde Intifada” en jetant aux oubliettes toutes ses promesses de paix “négociée”,
          le Hamas a éjecté proprement le Fatah de Gaza [en juin 2007, en jetant pieds et poings liés d’autres “Palestiniens” du haut des immeubles fraîchement construits de 15 étages ou en les assassinant dans leur lit d’hôpital devant leur famille] et où la situation est gérée par vos amis islamistes. Parler d’abjection alors qu’on prétend à juger sans voir, c’est la vieille méthode de la collaboration. Les fameuses implantations représentent 1, 7% de la superficie. 20% d’Arabes, pourtant, vivent en Israël, occupent tous types d’emplois, le contraire est impossible, du fait de la haine viscérale que vous entretenez chez eux Le contrôle israélien de la Vallée du Jourdain est souhaitée par la Jordanie, qui ne veut pas des Palestiniens comme gardiens des frontières communes, à cause des mouvements-frères de vos amis, dont Daesh, actuellement… Votre complicité à chaque génération avec toutes les pestes antijuives, ça commence à bien faire. Vous ne vous nourrissez que de caricatures, vous empêchez des diplomates de s’exprimer, en violation de toutes les conventions internationales, et c’est juste ce qui est abject.

          Si vous connaissiez l’histoire, vous sauriez que c’est la résolution 242 qui gère le conflit autour des “territoires disputés”, qu’Israël s’est déjà retiré d’un ensemble de territoires, ce qui n’a pas amené la paix définie par cette résolution et donc que, à ce stade et dans ces “conditions” (apologie implicite du terrorisme, puisque tous les moyens sont bons) point-barre, tu n’auras plus rien. Tu as loupé ta chance historique, alors je serais toi, Monsieur qui s’identifie plutôt aux Palestiniens, je me protégerai sérieusement les fesses.

          Mais ne pensez-vous pas que ces mouvements pourraient être entretenus par les marchands d’armes français qui craignent que le rapprochement entre Israël, les pays du Golfe et l’Arabie Saoudite pourraient leur faire perdre des marchés? Le pacifisme a bon dos… Ou que si Israël, l’Egypte, la Grèce et Chypre s’entendent pour vendre du Gaz à l’Europe, la France s’en trouve demain, dépendante et obligée de régler ses dettes, alors qu’elle s’enfonce dans un marasme sans fond, dans un maelström politique dicté par les “Affaires”? Et pourquoi ne pas vous méfier de l’eau qui dort (dans le gaz)?

          * l’Antisémite, ici, est simplement celui qui ne supporte pas que ce peuple juif puisse exercer sa souveraineté sur l’équivalent de deux départements français (à peine 22.000km2) contre 13, 5 millions km2 pour au moins 22 pays arabes, mais qui continue sans vergogne d’occuper la Guyane, Wallis et Futuna, la Corse et même la Bretagne! Pourquoi, au fait, ne militent-ils pas plutôt pour la préservation de la langue bretonne?

    • Je suis breton et j’ai honte .Les BDS et compagnies agissent comme des dictateurs , ils se donnent tout les droits et les autres ,fermez votre clapet.

  8. sciences Po a perdu depuis longtemps sa crédibilité quand le precedent directeur a fait entrer les banlieues sans aucune selection. Ce que deviennent ces minables ? journalists à l’AFP, agence france palestine

  9. Des morveux manipules incultes et haineux voila qui st ces etudiants antisemites.
    Ils feraient mieux de s occuper des vraies victimes ds les 57 pays arabes. Ces 57 dictatures qui n acceptent aucun juifs QUI LES ONT soit extermines soit spoilies ou les assassinats aussi cruels des chretiens d aujourd’hui…
    Ces morveux n en ont cure de tous ces vrais malheureux, ils veulent juste bouffer du juifs.
    Les palestiniens, les terroristes (pleonasme) st eleves ds le culte de la mort.
    Ces morveux de science po de chambre connaissent deja le terrorisme en France, c est le meme qu en Israel, ils vont alors pouvoir mieux comprendre Israel!! Israel qui offre le gaz, l electricite, la sante etc a ses ennemis en plus de la democratie ou chaque arabe israelien vote, va a l universite, bel ingratitude de ce peuple faussaire voleur d histoire et de terre, ce peuple appele a tort palestinien…
    La mauvaise foi de ces eleves pretentieux n a d egale que leur inculture et surtout 1 antisemitisme sans borne!!!
    Des morveux oublieux de la veracite de l histoire et des faits…, Israel n est pas parfait certe mais a cote de 57 pays musulmans et des autres pays du globe reste 1 exemple ds ts les domaines et en 1er par son humanite…
    Les jaloux (bds et autres) ignorent ou mentent, c est la force des rates pretentieux et mega haineux.
    Bouffer du juif est leur seul but sinon ils defendraient les palestiniens aux liban, egypte, syrie etc…
    la ou ils n ont mm pas le droit de vote ET pratiquement aucun droit, Et ts les vrais malheureux tels les Yazidis, Kurdes, chretiens d orient, femmes , homos etc…etc….etc….
    14 siecles de colonisation arabes par le sang et de conversions forcees ne les derangent pas …

    • Ces morveux comme vous dites sont endoctrinés par les mouvances pro-palestiniennes et par des professeurs antisionistes et de fait antisémites.L’islam prend le pouvoir et ce n’est pas fini.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.