Le groupe de défense des droits de l’homme en Syrie (SOHR)° affirme qu’une frappe en Syrie a tué 8 combattants pro-régime

Quatre Syriens, un ressortissant iranien et trois combattants non syriens (Afghano-Irakiens) parmi les victimes des attaques menées samedi soir près de la base d’Al-Tanf ; Un groupe de l’observatoire syrien ne sait pas si l’attaque a été lancée par les forces de la coalition dirigée par les Etats-Unis.

Une frappe aérienne près d’une base américaine dans le sud-est de la Syrie a tué au moins huit combattants pro-gouvernementaux, a rapporté lundi l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Quatre Syriens, un ressortissant iranien et trois autres combattants non syriens figuraient parmi les victimes de la frappe menée samedi, simultanément avec plusieurs autres, notamment contre l’aéroport de Mazzeh, a indiqué l’observatoire de la guerre en Syrie.

« Un convoi de forces iraniennes et de milices alliées a été touché par des frappes aériennes alors qu’il roulait près de la base d’Al-Tanf », a déclaré le chef du groupe de surveillance, Rami Abdel Rahman.

Images d'une explosion dans la base aérienne de Mezzeh dimanche

Images d’une explosion dans la base aérienne de Mezzeh dimanche

« Nous ne savons pas si ce sont les avions de la coalition internationale », menée par Washington pour lutter contre le groupe Etat islamique (Daesh), at-il déclaré.

Il a déclaré qu’il ne pouvait pas confirmer que la frappe avait été menée par la coalition dirigée par les Etats-Unis dans la région.

La coalition n’a pas immédiatement répondu à une requête de l’AFP.

Le rapport a été publié quelques jours après que l’Iran aurait transmis des missiles balistiques capables de frapper Tel-Aviv à ses supplétifs chiites en Irak.

Selon des sources iraniennes, irakiennes et occidentales, l’Iran aurait également développé la capacité de construire davantage en Irak, pour dissuader les attaques contre ses intérêts au Moyen-Orient.

Les missiles Zelzal, Fateh-110 et Zolfaqar en question ont une portée d’environ 200 à 700 km, ce qui place la capitale de l’Arabie saoudite Riyad ou Tel-Aviv à une distance de frappe si les armes étaient déployées dans le sud ou l’ouest de l’Irak. Debkafile a émis son avis disant que l’Iran aurait essentiellement convoyé des Zelzal 3 en Irak, d’une portée de 200 km.

Missile balistique Fateh-110

Missiles balistiques Fateh-110

Plusieurs frappes contre le gouvernement syrien ou les forces alliées ont été attribuées par le passé à des forces américaines déployées dans le cadre d’une coalition multinationale contre le groupe Daesh, sur la base d’Al Tanf.

La base, créée en 2016 près des frontières avec l’Irak et la Jordanie, a également été utilisée pour former une présumée « opposition contrôlée » au régime du président Bachar Assad.

Malgré une zone de déconfliction de 55 kilomètres autour de la base, Al-Tanf est considérée comme un point chaud potentiel entre les forces américaines et iraniennes, ou soutenues par Téhéran.

Images d'une explosion dans la base aérienne de Mezzeh dimanche

Images d’une explosion dans la base aérienne de Mezzeh dimanche

La présence d’une base américaine dans la région frontalière aride a été une source de tension et son démantèlement est souvent cité comme une demande fondamentale de la part de Damas et et de ses alliés.

Au-delà de la bataille contre les djihadistes de Daesh, dans leurs cachettes du désert proche, les analystes estiment que Washington considère cette base comme une perturbation des efforts iraniens pour ouvrir un corridor terrestre est-ouest entre Téhéran et le Liban.

Les médias syriens ont déclaré dimanche que des explosions violentes provenant de la base aérienne de Mezzeh tôt le matin provenaient d’une explosion dans un dépôt de munitions provoqué par un « problème électrique » (gros comme un missile).

 

Reuters a contribué à ce rapport.

AFP | Publié: 09.03.18, 12:27

ynetnews.com

פרסו.03 ראשו:: 09.03.18, 

Adaptation : JForum

3 Commentaires

  1. L’Iran fait chier tout le monde depuis qu’ils ont appris à faire voler ce qui ressemble à des missiles .
    J’ai l’impression qu’ils commencent à comprendre que savoir faire décoller un missile ne suffit pas ..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.