Les observateurs arabes chargés de rendre compte de la situation en Syrie ne doivent pas se « laisser manipuler » par le régime, a mis en garde le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé mercredi à Lisbonne.

« La Ligue arabe a eu le mérite de prendre une initiative, mais il ne faut pas que les observateurs de la Ligue arabe se laissent manipuler par le régime, comme ce régime essaie de faire », a déclaré M. Juppé au cours d’une conférence de presse avec son homologue portugais Paulo Portas, dont le pays siège actuellement au Conseil de sécurité de l’ONU.

La Ligue arabe a dépêché en Syrie des observateurs chargés de veiller à la mise en oeuvre d’un plan de sortie de la crise prévoyant l’arrêt des violences, la libération des détenus, le retrait de l’armée des villes et la libre circulation dans le pays pour la presse.

« Si ses objectifs ne pouvaient pas être atteints, nous sommes décidés à travailler ensemble au Conseil de sécurité pour que le Conseil de sécurité des Nations unies se prononce enfin sur la situation en Syrie », où une révolte populaire contre le régime continue d’être réprimée dans le sang, a ajouté M. Juppé.

« Ce qui s’y passe est inacceptable. C’est une répression sauvage », a souligné le chef de la diplomatie française.

« La violence et la répression en Syrie sont absolument intolérables », a renchérit M. Portas, qui a défendu « une réponse efficace » de la communauté internationale face au régime du président Bachar al-Assad.

Les militants pro-démocratie syriens avaient appelé mardi le chef de la Ligue arabe et les observateurs à « annoncer leur impuissance à mener seuls cette mission et demander l’aide des organisations internationales concernées ».

Selon les Comités locaux de coordination (LCC), qui organisent les manifestations sur le terrain, 390 personnes ont été tuées depuis que les observateurs ont entamé leur mission le 26 décembre.

En visite officielle au Portugal mercredi, M. Juppé doit se rendre jeudi et vendredi en Tunisie.

LISBONNE, 4 jan 2012 (AFP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.